27.8 C
Mamoudzou
jeudi 29 février 2024
AccueilorangeLa circulation alternée à Mamoudzou dès ce lundi validée par l'Etat

La circulation alternée à Mamoudzou dès ce lundi validée par l’Etat

Contrairement à 2021, l’arrêté du maire de Mamoudzou est applicable. A moins d'un recours de dernière minute, nous allons donc circuler en mode pair et impair sur cette commune dès lundi, sur une période test d’un mois.

Sous réserve d’un éventuel référé administratif, l’arrêté d’Ambdilwahedou Soumaila qui a également consulté ses administrés, sera effectif ce lundi 19 juin dans la commune de Mamoudzou. Il n’a pas été contesté par le contrôle de légalité. Les plaques paires se terminant donc par 0,2, 4, 6, 8, circuleront les mardis et jeudis, et les impaires, 1, 3, 5, 7, 9, les lundis et mercredis.

Le maire avait déjà tenté de réduire la circulation dans sa commune en 2021, mais le tribunal administratif, sollicité par trois recours, l’avait stoppé en plein vol. Trois argument étaient développés pour suspendre l’arrêté : son absence de compétence en terme de police des routes de sa commune « les articles L. 411-1 à L. 411-5 du code de la route ne sont pas applicables à Mayotte », l’absence de parking relais aux entrées de ville « pour que les personnes venant de l’extérieur du secteur défini puissent déposer leurs véhicules », et l’offre insuffisante de taxis, qui « ne permet absolument pas la gestion des 11.000 personnes qui pour la plupart arrivent et repartent au mêmes horaires » de la commune.

Le maire que nous avons interrogé à propos de ces contours juridiques et techniques, indique avoir « travaillé le sujet avec la DEALM pour garantir son effectivité », et invoque les navettes mises en place par la CADEMA.

Les maires ont bien compétence sur la circulation

Sur le premier point, une évolution a bien eu lieu. Tout d’abord, l’arrêté pris par le maire ne concernerait pas le code de la route, mais le code des collectivités territoriales qui s’applique à Mayotte. De plus, les textes ont évolué mais n’avaient pas été totalement retranscrits, selon nos informations, il y a eu consolidation des textes, les maires ont bien compétence sur la circulation.

Le 2ème point a été pris en compte en amont, puisque la CADEMA a aménagé un parking relais au Nord de Mamoudzou, derrière Mayotte la 1ère, et un au Sud, accolé à l’aire de jeux de Passamainty. D’autres aménagements ont été mis en place, comme nous le rapportons.

Nouveaux horaires de navettes

Quant aux taxis, ils ont été mobilisés par la CADEMA sur le transport des usagers.

Il n’en demeure pas moins que l’absence d’offre de transport public concrète en interurbain du conseil départemental, c’est à dire depuis le Nord et le Sud de Mayotte, peut créer une rupture d’égalité, comme l’avait signalé l’ingénieur en mobilité Mohamed Hamissi dans nos colonnes. C’est pourquoi la communauté d’agglomération du Grand Nord, qui a d’office la compétence de mobilité, ainsi que la Communauté de communes du Sud qui peut la réclamer, ont été associées pour proposer des solutions, comme nous l’avons indiqué.

Car en l’état de l’arrêté, comment fait un usager qui habite à Majikavo Koropa et travaille à Tsoundzou, qui doit laisser sa fille à l’école sur le trajet ?

En clair, la CADEMA est sur tous les fronts, même sur les zones qui relève de la compétence du CD.

A.P-L.

 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sénat, insalubre, Mayotte, Guyane

Le Sénat allonge le délai de démolition d’une case informelle à 4 jours après...

0
Un texte facilitant les démolitions d’habitats insalubres à Mayotte et en Guyane a été adopté ce jeudi par les sénateurs. Avec comme objectif, « rendre moins attractif le territoire », défendait Thani Mohamed Soilihi

Coupures d’eau « techniques » dans le Nord-Est de l’île

0
La Mahoraise des Eaux informe les usagers de la nécessité de mettre en œuvre les actions ci-dessous pour maintenir à un niveau acceptable la distribution d’eau dans les secteurs alimentés par l’usine de Bouyouni...
Mayotte, délinquance, Gérald Darmanin, Marie Guévenoux, Vigipirate, place nette

Point post-visite ministérielle sur les outils de lutte contre la délinquance à grande échelle

0
Avant même de se lancer dans un Wuambushu II, un bilan du premier n’est pas inutile et permet de repositionner le curseur sur les besoins. Sur son volet délinquance, le dispositif « place nette » a été rajouté par Marie Guévenoux. Et faute d’état d’urgence sanitaire, utilisons "place nette" et pourquoi ne pas décliner Vigipirate actuellement en vigueur en France ?

Meurtre dans le cadre d’une guerre des gangs Gotham et Medellin à Majikavo

0
Le décès d’un jeune d’une vingtaine d’année à Majikavo Koropa ce mardi soir replace la détention d’armes à feu sous les projecteurs. Nous sommes encore dans le cadre d’une vengeance entre deux bandes

Salon international de l’Agriculture : les confidences des médaillés d’argent en vanille et miel

0
Alors que les portes du Salon international de l’Agriculture doivent se refermer ce week-end, nos représentants mahorais, bien que très peu nombreux, ont brillé dans leur domaine. La quantité ne faisant pas la qualité, nos agriculteurs ont valorisé notre territoire puisqu’ils repartent chacun avec une médaille d’argent au concours général agricole, à savoir la culture de la vanille mais aussi, et cela est nouveau, dans la production de miel.

Recent Comments