28.8 C
Mamoudzou
jeudi 18 avril 2024
AccueilorangeCaillassage de la caserne de pompiers de Kawéni

Caillassage de la caserne de pompiers de Kawéni

Ce jeudi, une bande jeunes a violemment sévi à Kawéni, s'en prenant à plusieurs représentations de la République.

Tout d’abord, c’est à Convalescence qu’un immeuble a fait l’objet de caillassages ce jeudi après-midi, impliquant l’intervention de la police. Selon nos informations, c’est à ce moment que ces jeunes d’environ 16 à 17 ans sont montés sur les hauteurs, et, avisant les 5 véhicules de police déployés, ont basculé une grosse pierre qui a alors dévalé la pente et est tombé à 5 mètres des voitures. Personne n’a heureusement été blessé, mais cela aurait pu être plus grave.

La bande, dont les effectifs grossissaient au fur et à mesure des actions, est alors descendue vers la caserne des pompiers, et l’ont caillassée.

Une vitre de la caserne brisée

C’est dépité que le colonel Neis, commandant du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) nous rapporte les évènements: « Une trentaine de jeune ont jeté des pierres sur les véhicules et la caserne, brisant des vitres et des portes. » Une attaque qu’il ne peut expliquer que par une raison, »nous représentons l’institution ».

Mais une attaque de trop, « Nous allons finir par ne plus intervenir à Kawéni. Ce sont des bandes de jeunes connues de tout le monde », et une résolution, « les sapeurs pompiers vont poursuivre leur mission mais en se bordant aux missions régaliennes, c’est à dire à l’urgence. Pour les transports de malades ou de femmes enceinte, et bien il y a des taxis. Nous n’interviendrons plus qu’en cas d’urgence vitale. »

Une réunion de crise s’est tenue ce vendredi 19 mai. Dans un communiqué, le SDIS dénonce « ces violences, agressions et intimidations sont inacceptables et doivent être punies ». Le préfet de Mayotte, le président du conseil d’administration du service départemental d’incendie et de secours de Mayotte, le maire de Mamoudzou et l’ensemble des sapeurs-pompiers de Mayotte « condamnent fermement ces agissements ».

De nombreux cailloux se sont abattus sur la caserne (Photo : SDIS 976)

Anne Perzo-Lafond

 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, rectorat,

Face aux directeurs d’école, Jacques Mikulovic ambitionne de « relever le défi du choc...

0
Les chefs d’établissements du premier degré avaient rendez-vous mercredi après-midi avec le recteur et son équipe afin de faire « un bilan d’étape » mais aussi préparer en amont la prochaine rentrée scolaire de septembre. Plusieurs thèmes étaient à l’ordre du jour comme les moyens mis en œuvre pour le 1er degré, la carte scolaire, l’évaluation des élèves mais aussi l’organisation de la nouvelle 6e.
DRFIP, impôt, Mayotte, EFS, France services

Impôts : pour déclarer, souriez, vous êtes accompagnés !

0
Si quelques petites nouveautés sont à noter pour cette campagne d’imposition sur les revenus mouture 2024, c’est surtout du côté du recouvrement de l’impôt que ça bouge à Mayotte. Avec un accent mis sur « l’aller vers » dans les 15 Maisons France service, et la lutte contre la fraude
eSIM, Orange, smartphone, Mayotte, La Réunion

L’eSIM, la carte SIM virtuelle de téléphone, disponible à Mayotte

0
Notre département franchit un peu plus le pas vers le virtuel avec l'arrivée de l’eSIM annonce l’opérateur Orange qui met cette évolution en place également à La Réunion
Place nette, Guévenoux, Mayotte

Premier épisode de l’opération « Mayotte place nette » à Doujani 2

0
Alors que le début de l’opération « Mayotte place nette » n’avait même pas encore été annoncé officiellement, son premier épisode consistant à détruire 220 habitations illégales dans le quartier informel de Doujani 2 a commencé ce mardi matin
Plongée, Code du sport, tribunal, Mayotte

Justice – L’accident de plongée a-t-il été provoqué par un manquement à la sécurité ?

0
C’est à cette question que devait répondre le tribunal judiciaire dans sa collégialité ce mardi, 5 ans après qu’un plongeur ait vu sa jambe entaillée par l’hélice du bateau d’un club de l’île

Recent Comments