27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilorangeUne auto-école pour tous à Mtsamboro

Une auto-école pour tous à Mtsamboro

Officiellement, c’était une inauguration, mais en vrai, l’auto-école solidaire a déjà prouvé son efficacité puisque deux jeunes ont obtenu leur permis deux conduire, et deux ont validé leur code. Et elle croule naturellement déjà sous les demandes.

« Nous avons commencé dès que nous avons eu l’agrément, tout en travaillant à boucler complètement nos critères d’accès à l’auto-école solidaire », rapporte Alfred Bacar Ali, Conseiller technique du maire de Mtsamboro et président de l’association Agir pour le Développement Intégré du Nord de Mayotte (ADINM) qui portait le projet.

Conscient que l’absence de permis de conduire est un frein pour le demandeur d’emploi excentré de la zone de Nord de Mayotte, il a décidé par le biais de l’ADINM de monter une auto-école solidaire à M’tsamboro. « Nous nous adressons à 4 publics différents. Les jeunes de la mission locale qui ont un projet d’insertion, les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, les bénéficiaires du RSA et les personnes en situation de handicap. Pour ceux qui correspondent au dispositif Permis solidaire entièrement financé par la Mission locale, c’est gratuit, mais les bénéficiaires du RSA devront payer 8 euros, soit le quart des prix pratiqués par les auto-écoles. Cela permet de prendre conscience de l’effort fait ».

Dévoilement de la plaque par Cédric Kari-Herkner et Alfred Bacar Ali

Un public qui répond aux objectifs des financeurs que sont le conseil départemental et l’Etat par le biais du Fonds de Développement social (FDS), qui alloue 67.000 euros à l’investissement, la DEETS (Direction de l’Economie, de l’Emploi et des Solidarités), 50.000 euros en fonctionnement dans le cadre du Plan pauvreté, et la DRAJES (Délégation régionale académique à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports), 5.000 euros.

Le deux roues adapté aux jeunes

Et ils étaient présents à Mtsamboro pour cette inauguration ce vendredi : le secrétaire général adjoint de la préfecture Cédric Kari-Herkner, Zouhourya Mouayad Ben conseillère départementale de Mtsamboro et chargée de la jeunesse, ainsi que son binôme du canton, Abdoul Kamardine, 7 vice-présidents de la CA du Grand Nord, des représentants des CCAS, et naturellement le maire de Mtsamboro, Laïthidine Ben Saïd.

« Une commission de pilotage valide l’inscription des candidats qui seront accompagnés vers le permis de conduire », explique le conseiller technique. Qui nous explique être déjà dépassé par le succès, « les prescripteurs que sont les financeurs, auxquels s’ajoutent les CCAS, ont beaucoup de candidats intéressés. » Pour une question de « proximité », ils sont issus de la Communauté d’Agglomération du Grand Nord, mais aussi de la commune de Mtsangamouji. Nous étudions la possibilité de les faire venir en bus pour ceux qui ont des difficultés pour se déplacer jusqu’à nous ».

L’achat d’un deuxième véhicule est déjà en réflexion

En septembre 2021, l’auto-école solidaire avait accueilli 21 élèves dont deux ont donc déjà décroché le sésame. « Beaucoup nous demandent d’organiser le permis moto aussi, et plus globalement deux roues. Cela fait partie des projets pour 2023 ».

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Concours Voix des Outre-mer : Yvanna Burel récompensée !

0
Pour cette 6e édition le public était invité à donner sa contribution afin de voter en ligne pour leur coup de cœur. Dès le 10 février le vote du public était ouvert et il...
Orange Cup, Mayotte

Orange Cup : 12 jeunes footballeurs mahorais au Parc des Princes

0
Vainqueurs de la compétition Orange Cup de Mayotte, les jeunes joueurs du club de l’Etincelles Hamjago ont foulé la mythique pelouse du Parc des Princes. Ce 25 février, lors de la mi-temps de la...
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine

Recent Comments