29.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilEnvironnementLe Parc National de Mohéli accueilli par le GEPOMAY

Le Parc National de Mohéli accueilli par le GEPOMAY

Un programme de compagnonnage a été mis en place entre le GEPOMAY et le Parc National de Mohéli (PNM). Ce dernier est venu à Mayotte la semaine dernière.

Le programme a pour objectif un échange des pratiques, des connaissances et des méthodes entre les deux structures. Le Groupe d’Études et de Protection des Oiseaux de Mayotte (GEPOMAY), créé en 2010, a par exemple formé le PNM sur des suivis de l’avifaune, et de leurs côtés les habitants de l’île de Mohéli se sont particulièrement appropriés les nombreuses richesses locales et agissent aux côtés du PNM pour les protéger.

Anisse Ahamada, chargé des oiseaux des forêts à Mayotte et participant au programme d’échange avec Mohéli, en dit plus : « Ce qui m’a frappé durant cet échange, c’est la similarité de l’environnement et des milieux que l’on constate entre Mohéli et Mayotte : nous rencontrons des problématiques communes. Si les menaces environnementales sont identiques sur nos deux territoires, elles sont encore peu développées à Mohéli par rapport à Mayotte. Nous pouvons donc partager nos expériences, notamment dans l’évolution des espèces exotiques envahissantes ».

Les membres du GEPOMAY s’étaient rendus à Mohéli à la fin du mois dernier

Quant à Malo Braquier, coordinateur de l’observatoire des oiseaux côtiers de Mayotte: « Les environnements côtiers de nos deux îles sont très proches, et pourtant on y retrouve des populations d’oiseaux différentes. C’est très intéressant d’essayer de comprendre pourquoi certaines espèces sont très présentes à Mohéli mais pas du tout à Mayotte et inversement. Les îles ne sont qu’à quelques dizaines de kilomètres. Pour comparer nos données et étudier la répartition des populations d’oiseaux à une plus grande échelle, nous devons agir main dans la main et surtout utiliser les mêmes méthodes de suivi ».

Suite à ce programme d’échange, une convention cadre de partenariat entre les deux structures devraient bientôt voir le jour.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments