29.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilEducationLa filière sciences médico-sociales va être développée à Mayotte

La filière sciences médico-sociales va être développée à Mayotte

Un séminaire de passation de pilotage dans le cadre du projet Suha Na Maecha visant à développer la filière Sciences médico-sociales (SMS) dans l’île était organisé vendredi matin au sein de l’hémicycle Younoussa Bamana du Conseil départemental.

Le projet Suha Na Maecha porté par le CARIF OREF Mayotte avec l’assistance du cabinet Eliane Conseil a démarré en janvier 2021. Il est Financé par l’Agence française de développement (AFD), l’Agence régionale de santé (ARS), le Conseil départemental et l’État (PUIC). L’objectif étant de développer les compétences dans le secteur des SMS. Pour le sous-préfet, Cédric Kari-Herkner, également président du CARIF OREF, « Nous passons un nouveau cap il est important de maintenir la dynamique partenariale et de continuer ce projet », indique-t-il.

Un cabinet de conseil d’assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMO)

Le cabinet Eliane Conseil a ainsi posé les premiers jalons. Pour cela il a fait un diagnostic et mené pendant deux ans des entretiens, des ateliers de travail, collecté des données, afin de mettre en œuvre un Plan de Développement des Compétences (PDC) permettant de définir les priorités pour 2023 et de présenter l’équipe qui sera mobilisée ainsi que son fonctionnement pour la suite du projet. Pour le vice-président du Conseil départemental en charge de la formation professionnelle, Daoud Saindou Malide, « Ces deux ans de travaux ont permis la mobilisation de nombreux acteurs du secteur des SMS pour lutter contre le désert médical et social. Cela montre l’intérêt pour améliorer la santé et les conditions d’accès aux soins de la population mahoraise, explique-t-il. Ces deux années de travail ont permis le développement d’un plan pour répondre aux besoins en termes de SMS ».

Le Centre Hospitalier de Mayotte

Ainsi, l’année 2022 qui est l’année de l’entrée en phase opérationnelle du projet a donc permis de développer 22 fiches actions pour adopter une bonne méthodologie de travail et de poser la gouvernance du projet afin de coordonner les actions de ses multiples acteurs. Mais aussi, de mobiliser et accompagner les personnes pour rendre attractif le territoire en ce qui concerne la filière SMS.

Le Conseil départemental va reprendre la suite de ce projet

« Nous voulons tous avoir des médecins, des professionnels de santé pour prendre en charge les personnes fragiles, indique Daoud Saindou Malide. Nous allons reprendre le projet pour le faire vivre en mettant en œuvre les fiches actions pour lutter contre le désert médical et proposer un avenir meilleur pour le territoire ».

En effet, il s’agit ainsi de répondre aux besoins de la population mahoraise en développant le secteur des SMS au travers de nouvelles ressources humaines et en proposant l’ouverture de nouvelles formations pouvant générer, par ailleurs, de nombreux empois. Le but est aussi de proposer et améliorer l’accès aux soins et la prise en charge en développant les compétences des professionnels de santé au travers de la formation initiale mais aussi continue. L’AFD salut pour sa part le travail considérable effectué depuis deux ans et va « continuer à suivre la mise en œuvre des actions prévues ».

départementales, Mayotte
Le Conseil départemental à Mamoudzou

En reprenant la suite de ce projet, le Conseil départemental veut promouvoir et développer le secteur SMS en augmentant les compétences des équipes locales, mais aussi en investissant pour adapter les structures déjà existantes.

B.J.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

Précisions de l’ARS au sujet du choléra

0
Dans un communiqué envoyé ce mardi 21 décembre, l'Agence Régionale de Santé livre des précisions supplémentaires par rapport à son "Plan de riposte au risque de l'introduction du choléra à Mayotte". Nous apprenons ainsi que...

Recent Comments