29.8 C
Mamoudzou
samedi 28 janvier 2023
AccueilorangeLa pelle rose de MAP sauvée des eaux

La pelle rose de MAP sauvée des eaux

L’histoire de la pelle rose submergée par l’eau de mer se termine bien, mais l’aventure a donné des sueurs froides au chef d’entreprise Tanchiki Maore.

Ce mardi 13 décembre, le conducteur de la pelle de 36 tonnes appartenant à son entreprise MAP devait déposer un bloc de 5 tonnes au bord de la plage. Mais il évoque « une erreur de guidage » du conducteur de MAP par le chef de chantier de la construction du ponton flottant de Nyambadao, dans le sud-est de l’île. Nous l’avons contacté, il revient sur les faits :« Nous avons eu comme commande de déposer le bloc au bord de la plage, je n’ai pas compris pourquoi mon chauffeur a été guidé en contrebas. Pour aller plus loin, il aurait fallu remblayer avec un enrochement, pour ne pas qu’il s’ensable. »

La machine aura passé cinq jours dans l’eau de mer
Les tentatives de sauvetage se sont succédée

C’est ce qui est arrivé, et la marée montante a rapidement submergé la pelle de 36 tonnes. Jour et nuit, à chaque marée basse, les salariés de MAP ont essayé de la tracter, avec l’aide des engins des entreprises Colas et ETPC.
« Sogea nous a mis à disposition son convoi exceptionnel pour aller chercher les engins de Colas. Pendant ce temps, les gens du village par solidarité, nous apportaient à manger, beaucoup de monde nous a soutenus, ça m’a aidé à garder le moral, parce qu’à la fin, je commençais à ne plus y croire», nous rapporte encore le chef d’entreprise très éprouvé par l’incident. « C’est une machine que nous venions d’acquérir, cela fait deux mois seulement qu’elle est à Mayotte, un investissement de 270.000 € ».

Et à force de ténacité, en gagnant chaque jour un peu plus sur la marée, dimanche dernier, l’engin était définitivement sorti de sa position inconfortable. C’était la liesse sur la plage de Nyambadao. « Et elle a même démarré ! Maintenant nous allons tenter de la restaurer complètement ».

Les mamans de Miss coco sont venus partager une prière traditionnelle sur le site
L’association Miss Coco est venue mercredi pour faire un Chidjabou

Une belle solidarité des entreprises du BTP, donc, mais aussi de l’association Miss Coco, venu ce mercredi pour faire un Chidjabou, une prière traditionnelle, au sein de l’entreprise MAP. « C’est une des centaines d’associations que nous soutenons à Mayotte, elles m’ont demandé quels étaient mes souhaits. Je leur ai dit de prier pour qu’il n’y ait plus jamais d’accident, que mes sociétés soient protégées pour pouvoir créer des emplois, et que toutes les autres sociétés le soit aussi, parce qu’on a besoin de tous pour développer Mayotte ».

La prière de protection s’est faite autour d’un repas traditionnel.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sanaa, mamoudzou

Recherche de sponsors pour la prochaine édition du festival SANAA du 31 août...

0
L’édition 2022 du festival des arts de Mamoudzou avait rassemblé près de 64.000 spectateurs sur trois jours. Fort de ce succès la Ville de Mamoudzou a décidé de renouveler cette expérience avec une deuxième édition qui rassemblera artistes locaux, nationaux et internationaux. Et recherche des partenaires
STM, Mayotte

Droit de retrait du personnel du STM

0
Pas de rotations de barges depuis ce vendredi matin 7h. Le personnel a décidé d'exercer son droit de retrait en raison de l'état du service et des responsabilités endossées
CHM, agression , Mayotte, CME,

Rassemblement des soignants : l’hôpital, entre sanctuaire et portes-ouvertes aux malades

0
Les langues se sont déliées lors du rassemblement de soignants en soutien au chirurgien agressé dans l’enceinte du CHM. Les déficiences sont nombreuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Après cette agression, l'impact sur l’attractivité de l’île va encore s’en ressentir
Sénat, LADOM, continuité territoriale, La Réunion, Mayotte

Sénat – Continuité territoriale, la parole est donnée aux représentants de l’océan Indien.

0
C’est depuis le Sénat, par retransmission directe et visioconférence que se déroulait ce jeudi 26 janvier 2023, une table ronde organisée par la délégation sénatoriale aux outre-mer, dédiée à l’étude des problématiques et aides à la mobilité, entre l’Hexagone et les départements ultramarins de la Réunion et Mayotte
SMEAM, Assainissement, eau, Mayotte, Chambre régionale des Comptes

La CADEMA va reprendre la compétence en matière d’assainissement

0
La CADEMA a organisé une réunion hier en fin d’après-midi afin de délibérer pour sortir du syndicat des eaux, SMAE. En effet, le torchon brûle depuis pas mal de temps entre la Communauté d’agglomération et le syndicat. L’objet du conflit est que SMAE ne ferait pas les travaux nécessaires et urgents concernant le réseau d’assainissement.

Recent Comments