26.8 C
Mamoudzou
vendredi 23 février 2024
AccueilEconomieDes crédits en hausse de 53 M€ pour les Outre-mer intégrant une...

Des crédits en hausse de 53 M€ pour les Outre-mer intégrant une partie des demandes de l’opposition

Les deux ministres Darmanin et Carenco chapeautant tous les deux l'Outre-mer, annoncent que le gouvernement a intégré les amendements de la majorité et "des oppositions" pour boucler le budget de la mission "Outre-mer".

On se souvient que la séance avait été mouvementée à l’Assemblée nationale le 28 octobre. Face à l’avalanche d’amendements des oppositions notamment NUPES et LR la Première ministre avait engagé la responsabilité de son gouvernement sur la deuxième partie du projet de loi de finances pour 2023.

Il prévoit plus de 53 millions d’euros de crédits nouveaux, « issus des amendements de la majorité et des oppositions », et ajoutés à la mission « Outre-mer ». Ils seront répartis sur plusieurs poste :

– 30 millions d’euros supplémentaires en faveur des Contrats de Redressement Outre- Mer (COROM), dont 20 millions d’euros pour le Syndicat Mixte de Gestion de l’Eau et de l’Assainissement de Guadeloupe (SMGEAG) ;
– 10 millions d’euros pour la création d’une aide budgétaire pour répondre de manière urgente aux surcoûts d’approvisionnements en énergie des entreprises industrielles et de services des DROM ;
– 5 millions d’euros pour augmenter les moyens en faveur de la continuité territoriale ;
– 2,5 millions d’euros pour les petites retraites et minimas sociaux à Wallis-et-Futuna ;
– 2 millions d’euros pour le Fonds de Secours Outre-mer, pour aider les territoires ultramarins à faire face aux conséquences des catastrophes naturelles ;

Accueil d’apprentis au RSMA

– 1 million d’euros pour faciliter l’accès aux concours de la fonction publique dans les territoires ;
– 1 million d’euros pour étendre le passeport mobilité aux personnes engagées dans le dispositif de validation des acquis de l’expérience ;
– 1 million d’euros pour prendre en charge les frais de transport et de résidence des parents se rendant dans l’Hexagone pour y faire soigner un enfant atteint d’une maladie incurable ;
– 500 000 euros pour lutter contre les indivisions successorales ;
– 45 000 euros destinés à l’accueil d’apprentis au sein de l’état-major du service militaire adapté (SMA).

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile
mayotte, eau, tours d'eau

Crise de l’eau : poursuite des accompagnements de l’Etat jusqu’au 29 février

0
L’allègement des tours d’eau ne rime pas immédiatement avec l’arrêt des aides de l’Etat qui se prolongent pendant encore 10 jours, notamment envers les entreprises qui en ont bien besoin, ainsi que la distribution gratuite d’eau en bouteille

Recent Comments