26.8 C
Mamoudzou
mercredi 7 décembre 2022
AccueilEducationReprise du ramassage scolaire en cette journée de rentrée

Reprise du ramassage scolaire en cette journée de rentrée

Les vacances scolaires ayant pris fin ce lundi 24 octobre, la question de la reprise du ramassage scolaire a été l’objet d’intenses négociations lors de la rencontre de vendredi dernier à la préfecture de Grande-Terre.

« Nous allons reprendre lundi ». Les mots de Kamal Attoumani, délégué syndical CFDT chez le transporteur Matis, apportent toute la clarté sur une situation qui, quelques heures plus tôt, ne relevait pas de l’évidence. Cette décision a été prise au regard de la mobilisation de la préfecture et du Conseil départemental sur deux points.

La préfecture de Mayotte en Grande Terre

Des attentes prises en considération

D’abord, informe le délégué syndical, « on avait demandé le déploiement des gendarmes et des policiers à des heures précises pour reprendre le service. La préfecture a mis en place cela ». Au lieu d’un déploiement à 5h, les forces de l’ordre seront présentes dès 4h30 compte tenu que « beaucoup d’entre nous commençons à cette heure », détaillent Kamal Attoumani. Il poursuit : « et puis entre midi et deux ils seront là. Et l’après-midi fin de service ils seront aussi déployés sur les zones dangereuses ».

Deuxième grief entendu ayant levé les blocages, l’augmentation du nombre de médiateurs. « Nous avions demandé une augmentation des médiateurs dans le réseau des zones à risques […] ils vont même mettre des médiateurs dans les bus ». Ainsi 18 médiateurs supplémentaires seront déployés sur les zones sensibles. Quelles sont-elles ? Dans une logique de ne pas stigmatiser un secteur en particulier ou un village, Kamal Attoumani se veut volontairement évasif, « quand on veut parler de secteurs, ce n’est pas bon, cela crée des polémiques. Mais on peut dire que c’est de Kaweni jusqu’à Dzoumogné et de Dzoumogné jusqu’à Kahani et de Kahani jusqu’à Mamoudzou ». Bref, « le circuit » habituel emprunté par le groupement de transporteur.

Une reprise de l’activité dont la pérennité est sujette à la sécurité

Au sortir de la réunion vendredi 21 octobre

Des avancées qui justifient dès lors « l’obligation de répondre au devoir de service public, en espérant que tout ira bien », note le délégué syndical. Ahamada Youssouf, transporteur du groupement Narendre M’Beli reste davantage circonspect quant à ces avancées : « on verra lundi si le nombre de médiateurs que l’on nous a promis vont rester sur le terrain ».

Néanmoins, si la situation devait à nouveau s’envenimer dans les prochains jours, un nouveau droit de retrait ne semble pas être exclu. « C’est notre seule arme », concède Kamal Attoumani. Pour sa part Ahamada Youssouf abonde, « nous on veut reprendre le travail comme il se doit. Mais si au niveau de la sécurité cela se passe mal, nous les transporteurs, on ne va pas forcer un chauffeur qui n’est pas en sécurité ». La prochaine réunion avec la préfecture est prévue le 17 novembre prochain et consistera à faire le point sur la pertinence ou non des nouvelles mesures mises en œuvre dès ce lundi.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
CROUS, Réunion, Mayotte, Frédérique Vidal

Naissance du CROUS Réunion-Mayotte pour donner vie au campus

0
De passage à Mayotte en novembre 2021, la ministre Frédérique Vidal avait annoncé un CROUS régional dès 2023. Un décret vient de l’entériner. Il va notamment permettre de fédérer les étudiants de Mayotte au sein d’un campus, nous explique le recteur Gilles Halbout
INSEE, prix, Mayotte

Augmentation modérée du prix des produits pétroliers pour le mois décembre

0
Pour le mois de décembre les prix des produits pétroliers, annonce la préfecture, "enregistrent une augmentation par rapport à ceux de la deuxième quinzaine de novembre". En cause, d'une part, l'évolution à la hausse...

Les faits de délinquance en augmentation à Mayotte

0
Les chiffres publiés par la préfecture concernant le mois d’octobre 2022 (au regard du mois d’octobre 2021) et au sujet des 10 premiers mois de l’année 2022 (en comparaison à la même période en 2021) mettent en évidence une augmentation des faits de délinquance. Des disparités sont néanmoins présentes entre la zone Police et la zone Gendarmerie.
Transport scolaire, Mayotte

Transports scolaires : reprise sous conditions

0
C'est une service rendu en dent de scie sous la compétence du conseil départemental : le transport scolaire est malade de ses caillassages à répétition et chaque suspension de service est un nouveau pas...

Coupure d’électricité : un retour à la normale prévu d’ici la fin de journée

0
A 15 h30, la préfecture de Mayotte indique que la reprise progressive de l’alimentation en électricité est en cours. Cette réalimentation concerne plus de 46 000 clients impactés sur les 50 000 d’Electricité de Mayotte. Cet incident...

Recent Comments