28.8 C
Mamoudzou
jeudi 8 décembre 2022
AccueilorangeAvec ses bornes WiFi, la ville de Mamoudzou fait place "net"

Avec ses bornes WiFi, la ville de Mamoudzou fait place « net »

Ce samedi, l’adjoint au maire de Mamoudzou chargé du numérique a dévoilé la borne de wifi public gratuit place Makengo à Mtsapere. Il a également présenté les cinq nouveaux autres sites de la commune couverts par le wifi rappelant que l’accès à internet souffre d’un déficit à Mayotte.

« Poursuivre la modernisation de la ville à l’image des grands chantiers qui y sont menés ». Soiyinri Moudhoir, l’adjoint au maire en charge du numérique à la municipalité de Mamoudzou, n’a pas manqué de souligner la nécessité « de mettre à disposition de la population des outils dématérialisés », lors de l’inauguration du hotspot de la place Makengo à Mtsapere. Cette démarche s’inscrit dans la continuité du dévoilement, en août dernier, de la première borne wifi public gratuit place de la République.

L’adjoint au numérique durant sa prise de parole

Un chef-lieu connecté

Alors que la municipalité engage une dématérialisation d’une partie de ses services pour améliorer leur gestion, la prochaine en date étant « à compter du 11 novembre, la possibilité de payer les collations scolaires sur l’espace du site de la mairie dédié à cet effet », la question de l’accessibilité de ces interfaces numériques est plus que jamais essentielle. « Toute personne, habitante de Mamoudzou ou non, pourra utiliser ces bornes », renseigne l’adjoint au maire. Pour ce faire, il suffit d’activer le wifi de son téléphone, se connecter à la borne et créer un compte. Est-ce à dire que l’accès à internet est illimité ? Soiyinri Moudhoir précise que la connexion est limitée à une heure par jour par équipement.

L’accès à internet, un déficit à Mayotte

Cet équipement permet donc, à son échelle, de répondre à la volonté de Mamoudzou de se penser en smart city, ou ville connectée, tout en s’inscrivant dans son ambition de devenir une « ville monde », par essence connectée et interconnectée. Néanmoins cette vision se heurte au déficit structurel du département pour l’accès à internet. Ainsi, selon l’Institut national de la statistique, en 2018 seuls 17 % des ménages de l’île disposaient d’un abonnement internet haut débit à leur domicile, soit une proportion quatre fois inférieure à la métropole. La crise du Covid-19, avec ses confinements successifs, a notamment révélé le handicap que pouvait constituer la fracture du numérique, les conditions de travail s’étant adapté au format « en distantiel ». Le privé comme le public ont alors découvert, ou redécouvert, des applications de visioconférences, devenues depuis lors des outils communs pour le télétravail.

Améliorer l’accessibilité de la population aux services dématérialisés de la mairie

Une population demandeuse

Dès lors, ce n’est donc pas un hasard si, selon l’adjoint au maire, « la population est demandeuse de ce service » au regard de l’utilisation de la première borne place de la République. Au regard de l’ambition de Mamoudzou, cinq autres nouvelles zones couvertes par le wifi ont également été présentées qu’il s’agisse de la Place Sénat à Kaweni ou celle de Tsoundzou 1, le stade Passamainty ou encore le rond-point des Petits loups à Cavani et la mairie annexe de Vahibé.

Des investissements venant compléter les espaces numériques présents sur le territoire à destination de la population. Néanmoins, l’ accessibilité ne rime pas forcément avec capacité d’utilisation, le déploiement du wifi gratuit soulevant une question sous-jacente, celle de l’illectronisme d’une partie de la population.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Darmanin, Carenco, Borne,Fort-de-France, RUP, Mayotte

Une réunion interministérielle consacrée à l’outre-mer organisée d’ici 6 mois

0
Comme nous l'avions rapporté, le président de la République a reçu ce 7 septembre les signataires de l'Appel de Fort-de-France en amont de sa rencontre avec une cinquantaine d'élus ultramarins. Il se dit prêt à aborder toutes les questions y compris institutionnelles avec les outre-mer. Qui espère des réponses différenciées.

Un chantier titanesque pour faire sortir Caribus de terre

0
Afin de faire un point sur l’état d’avancement des travaux du futur réseau de transport collectif urbain Caribus, la Communauté d'Agglomération Dembéni Mamoudzou (CADEMA) a organisé une visite de différents sites en chantier. L’occasion de comprendre la technicité des aménagements induits mais aussi de prendre conscience du potentiel de modernisation pour l’île.

Fermeture exceptionnelle du centre de consultation de M’tsapere

0
Le Centre Hospitalier de Mayotte  informe que le centre de consultation de M’Tsapéré sera exceptionnellement fermé du 24 au 25 février. Cette fermeture survient suite à la situation sociale du village de M’Tsapéré. Les usagers sont priés...

Barrages à Mtsapéré « les solutions ne viendront pas uniquement des institutions » prévient le maire...

0
Ce mardi après-midi, une réunion d'urgence s'est tenue en mairie de Mamoudzou, à l'initiative du maire et sur demande des habitants de MTsapéré. Ces derniers ont finalement boycotté la rencontre, dénonçant l'usage de gaz lacrymogènes le matin par la police.

Violences, vols, aides aux migrants et règlement de compte… Les faits divers de ces...

0
Un ressortissant malgache a été jugé en comparution immédiate ce lundi après-midi. Interpellé samedi par la PAF, on lui reprochait d’être impliqué dans des violences commises avec un couteau le 27 mars dernier. Il...

Recent Comments