30.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilEnvironnementQuand la chaine Public-Sénat s’intéresse à nos bouturages de coraux

Quand la chaine Public-Sénat s’intéresse à nos bouturages de coraux

Le projet Future Maore Reefs a fait l’objet d’un reportage de la chaine parlementaire. Cinq structures artificielles pourraient voir le jour, pour combler les emprises sur le lagon.

Cela ne se voit pas toujours, mais Mayotte est en plein développement. Il n’y a qu’à scruter les carnets de commande du BTP pour s’en rendre compte. Avec plusieurs ouvrages qui vont déborder sur le lagon. Le rallongement de la piste d’aéroport en est un, les 7 très attendus pontons de pêche qui doivent garnir les littoraux, un autre, l’aménagement du front de mer. Et des pontons de plaisance sont aussi en réflexion, ne serait-ce que l’agrandissement des ports de Mamoudzou et de Dzaoudzi.

Pour anticiper sur l’inévitable chamboulement sous-marin que cela va induire, des études sont en cours. Future Maore Reefs a déjà fait l’objet d’un reportage dans nos colonnes. Menée par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et financée par le Plan de relance, elle est interdisciplinaire et s’intéresse autant à la relation de la population avec son environnement, qu’à la compréhension de la dynamique des récifs coralliens, leurs différentes résiliences, etc. Car sur les 825 espèces de coraux présents dans le monde, Mayotte en recèle 150.

L’étude en cours teste notamment la replantation corallienne, « on ne peut pas bouturer comme ça tout azimut sans savoir si ce qu’on bouture est pertinent d’un point de vue écologique, si ça va être résilient, viable à long terme, donc on s’intéresse à ces questions-là », nous avait expliqué Aline Tribollet, directrice de recherche de l’IRD.

Aline Tribollet et François Guilhaumon, les coordinateurs du projet

Un point sur la piste longue mi-septembre

L’expérience a fait l’objet d’un reportage diffusé ces jours ci par la chaine Public Sénat. On y voit les membres de l’IRD effectuer des prélèvements et des relèvements sous-marins, « nous cherchons à étudier la capacité des fonds à compenser les pertes de coraux liées aux aménagements de territoire à Mayotte », renseigne François Guilhemont, Chargé de recherche à l’IRD.

Pour Christophe Fontfreyde, Directeur du Parc Naturel marin (PNM) que nous avons contacté, il s’agit de répondre à une logique en 3 étapes données par la loi, « éviter, réduire, compenser. Eviter de détruire, Réduire le plus possible les dégradations et dans ce cas, Compenser les pertes. Si l’expérience est concluante, pourquoi ne pas fabriquer les récifs coralliens artificiels ici à Mayotte ?! », s’enthousiasme-t-il Et selon le reportage, 5 structures artificielles de coraux pourraient être mises en place pour compenser les destructions à venir.

Du côté du projet de rallongement de la piste, les choses avancent, avec une préférence pour le scénario 2, moins impactant pour le lagon. « Mais nous sommes toujours dans une phase de mesure d’impact et des compensations », nous rapporte Christophe Masson, Chargé du dossier à la DGAC, qui annonce un point général sur l’avancée du dossier « mi-septembre. »

En attendant, les bouturages de coraux sont une des pistes… de réflexion.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments