21.9 C
Dzaoudzi
mercredi 5 octobre 2022
AccueilCulture« Sourette ambiance le Festival du Crabier Blanc » 

« Sourette ambiance le Festival du Crabier Blanc » 

Tandis que l’association GEPOMAY proposait leur première édition du Festival en faveur du Crabier Blanc, sa programmation laissait à surprendre une certaine audience, avec la présence de l’artiste mahorais Sourette. Dans un live solaire, le musicien a conquis un public embarqué par les couleurs de l’été ou plutôt de l’hiver austral. 

Samedi 13 août, dans le sud de l’île, Musical Plage recevait, par le biais du GEPOMAY, et à côté d’associations environnementales, des artistes musiciens originaires du département. Et pour sa première édition, l’association organisatrice a fait le choix de mettre en avant un invité de marque : Sourette. Sa présence est un atout pour réchauffer l’audience des événements festifs du mois d’août.

Sourette pointe son audience © Germain Le Carpentier – 2022

Il est 14h, le soleil est au zénith, la marée remonte doucement, les alizés insufflent de la fraîcheur, une audience à majorité féminine s’attroupe devant la grande scène en bois, au centre des festivités. Au milieu des cris et des applaudissements, le chanteur Sourette fait son apparition, micro en main, vêtu d’une chemise tropicale bleue marine. Le public est serré devant la scène, Sourette chauffe « la salle » : « Est-ce que vous êtes là pour le Festival du Crabier Blanc ? »

S’ensuit alors la réponse évidente et immédiate de l’audience, dans un cri de joie général. Le chanteur commence un premier chant de son répertoire, très vite accompagné des voix du public. Le live se poursuit pendant une trentaine de minutes, dans une ambiance très vivante et animée d’instants de partage. Sourette sait répondre à son audience, invitant à plusieurs reprises ses jeunes fans à participer au show. Ce dernier se conclura par une descente de scène au milieu d’un attroupement agité par les rythmes de la musique entrainante. 

À l’issue du concert, Sourette s’est prêté au jeu des selfies pour les fans, les agents de la sécurité et même du comité des Miss excellences. Celles-ci étaient présentes pour partager leur combat pour l’environnement et évidemment profiter d’un artiste qui les fait vibrer.  

 Un artiste du climat

Enfant de Mayotte, Sourette nous livre avec beaucoup d’enthousiasme son lien avec l’île et son environnement, et particulièrement la nature à protéger. « Quand on était petit, on ne se rendait pas compte de ce qu’on faisait. On tirait avec un lance pierre sur les oiseaux. Mais en grandissant j’ai compris la contribution qu’ils apportent, que ça soit à Mayotte ou dans d’autres endroits », explique l’artiste.

Le temps des selfies © Germain Le Carpentier – 2022

Avec beaucoup de justesse et de prise de conscience, il reprend tout simplement : « s’ils ne sont pas là, nous on n’est pas là. C’est une cause juste. Moi je suis un artiste, je suis là pour délivrer un message et c’est pour cette raison que ça m’a tenu à cœur de venir au Festival du Crabier-Blanc ».

Sourette nous rappelle qu’il a lui-même écrit des chansons qui parlent de la nature et que cela l’a toujours inspiré et l’inspire encore aujourd’hui pour créer. Un univers qui appartient aux nombreux chanteurs locaux de sa génération. C’est l’énergie créative d’un nouveau souffle qui s’installe sur l’île aux parfums.

« S’il faut faire quelque chose, même si c’est une petite contribution, c’est avec honneur », nous dit-il avec un sourire amical. 

À retenir 

En attendant l’arrivée d’un mystérieux projet musical prévu pour la fin de l’année, Sourette se produira pour un grand live nocturne, le 27 Août au M’ronibé Snack Bar à Kani Keli. D’autres dates sont à prévoir prochainement sur notre île.  Avec plus de 25 000 abonnés sur Instagram, Sourette n’est pas en manque d’alimenter une actualité rythmée. 

On peut dire qu’à Mayotte, la dynamique artistique ne cesse de faire émerger des talents à la popularité certaine !

Germain Le Carpentier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le centre social de Bouéni entend participer à résorber l’illettrisme

139533
Alors que l’illettrisme affecte une personne sur deux à Mayotte, ce taux étant deux fois plus élevé dans les quartiers prioritaires, le centre social...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139533
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139533
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com