21.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
AccueilorangeLe service des urgences du CHM opère sa mue pour améliorer l’accueil...

Le service des urgences du CHM opère sa mue pour améliorer l’accueil des patients

Vitrine du Centre Hospitalier de Mayotte, l’accueil des patients au service des urgences se fait désormais dans un environnement entièrement remis à neuf. Entamée le 20 juin 2022, la première phase des travaux de rafraichissement du service s’est achevée cette semaine. Encore six mois seront nécessaires pour une rénovation totale avec une deuxième et troisième phase de travaux.

« On n’a pas modifié la structure, nous avons juste tout refait à neuf », explique Benoît Durand, directeur adjoint des travaux. Il n’aura fallu « qu’un petit mois et demi » pour achever la première phase des travaux de rénovation des urgences du Centre Hospitalier de Mayotte.

Le directeur général du CHM avant la visite des locaux rénovés

Des travaux réalisés en concertation avec les soignants

Débutés le 20 juin dernier, ils se sont achevés le 26 juillet. « Il s’agissait de la phase la plus délicate », abonde Joël Patin, responsable des travaux hospitaliers. En effet, les salles de déchoquage, c’est-à-dire le lieu d’accueil des patients ayant une détresse vitale existante ou potentielle, ont été déplacées pour permettre la rénovation, sans pour autant porter préjudice à la continuité de l’offre de soins.

La modification totale de la prise en charge des patients par le service des urgences a été pensée de concert avec le personnel soignant. « Chaque semaine, il y avait une réunion d’optimisation pour connaître les besoins des médecins », précise Joël Patin. Cette organisation a permis d’éviter tout contretemps de soins. « Le personnel soignant a été remarquable dans cette première phase de travaux », souligne le directeur adjoint des travaux.

De meilleures conditions d’accueil des patients et de travail

Un environnement qui offre de meilleures conditions de travail

Désormais, les équipes ont repris leur position dans un environnement de travail « permettant de meilleures conditions de travail et un meilleur accueil des patients », se réjouit Jean-Mathieu Defour, directeur du CHM. Le délabrement des lieux n’est plus qu’un lointain souvenir. « La vétusté des lieux était très avancée avec beaucoup de corrosion, de la moisissure découverte au moment des travaux », concède Benoît Durand, sans oublier également les malfaçons de l’époque. Désormais, place à un nouveau système d’aération, à un système d’éclairage entièrement revu ainsi que l’installation d’un sol adapté aux exigences d’un service d’urgence.

Florence Greco, médecin et cheffe de service par intérim, entend témoigner de ce nouvel environnement de travail : « les équipes ont été ravies d’avoir pu prendre place dans les locaux. Nous avons avec bonheur pu récupérer cette zone. L’équipe attend avec impatience le résultat des prochaines phases ».

La rénovation se poursuit

Encore 6 mois de travaux sont nécessaires pour une remise à neuf totale de ce service

Dès la semaine prochaine, de nouveaux travaux débutent pour la réalisation de la phase 2. « On découpe le chantier en plusieurs morceaux pour que l’activité d’accueil puisse continuer », informe le responsable des travaux hospitaliers. Une fois cette deuxième étape achevée, une troisième sera entamée avant qu’à l’horizon novembre-décembre de cette année ce ne soit au tour du service des hospitalisations d’urgence d’être rénové. Au total, il faut « encore six mois de travaux pour que le service des urgences soit entièrement rénové », précise le directeur général du CHM.

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139533
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139533
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139533
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com