27.8 C
Mamoudzou
mercredi 17 avril 2024
AccueilEconomieSelon l’Insee, les situations de grande pauvreté surreprésentées en outre-mer

Selon l’Insee, les situations de grande pauvreté surreprésentées en outre-mer

Publiée la semaine dernière, l’Institut national de la statistique (Insee) a dévoilé une étude dans laquelle la grande pauvreté est quantifiée dans les quatre départements dits « historiques » d’outre-mer. Malgré l’absence de Mayotte, en raison de la difficulté d’appréhender ce phénomène sur son territoire, l’institut chiffre à 74 % de la population vivant dans des conditions de grande pauvreté.

Cette analyse de l’Institut national de la statistique qui se base sur l’étude des quatre départements d’outre-mer (DOM) dits « historiques », à savoir la Guadeloupe, la Martinique, La Réunion et la Guyane, révèle que « la grande pauvreté est 5 à 15 fois plus fréquente dans les départements d’outre-mer qu’en France métropolitaine ». Dit autrement, près de 18 % de ces Français résident dans ces DOM alors même que ces territoires ne représentent pourtant que 3 % de la population française.

Une pauvreté bien plus prégnante dans les DOM

Observatoire des inégalités, pauvreté, Mayotte
La grande pauvreté touche particulièrement les familles monoparentales

Ce phénomène se caractérise « comme un cumul de très faibles revenus et de privation matérielle et sociale sévère » rappelle l’institut. Alors qu’en France métropolitaine, en 2018, la médiane des niveaux de vie de ces personnes vivant en logement ordinaire s’établit à moins de 790 euros, à La Réunion elle est inférieure à 690 euros et, en Guyane, le constat est sans appel avec moins de 470 euros. Les familles monoparentales sont fortement touchées par ce phénomène. Alors qu’en France métropolitaine, 5 % de ces familles sont touchées par cette pauvreté extrême, la proportion s’élève à 17 % en Guadeloupe et jusqu’à 32 % en Guyane.

En matière de privation matérielle et sociale, la Guyane, précise l’Insee « se distingue dans la mesure où près de la moitié des personnes en situation de grande pauvreté cumulent plus de 10 privations sur les 13 observées ». Ces privations atteignent des besoins fondamentaux tels que « ne pas pouvoir faire un repas contenant des protéines au moins tous les deux jours » ou encore « l’impossibilité d’acheter des vêtements neufs ». Sur ce dernier point, 6 à 8 personnes sur 10 dans les DOM sont concernés.

Chômeurs et retraités plus fréquemment touchés

Des chiffres révélateurs d’un phénomène prégnant

Concernant l’île au lagon, l’Insee concède que « faute de pouvoir mesurer les privations matérielles et sociales, la grande pauvreté ne peut être appréciée de la même façon ». Néanmoins, l’institut précise qu’elle est très répandue : « 194 000 personnes vivent avec un niveau de vie inférieur à 50 % de la médiane nationale, soit 74 % de la population mahoraise ». Un constat à mettre en parallèle avec une autre étude qui révélait que Mayotte est « la région européenne au plus fort taux de chômage ».

Or, la grande pauvreté est en lien avec un marché du travail difficile. Si en France 9 % des chômeurs sont dans cette situation, la proportion s’élève à 22 % en Martinique et quasiment le double en Guyane. Même constat pour les retraités, leur proportion se situe à 9 % en Martinique, 15 % en Guyane, contre 1 % en métropole. Alors que le projet de loi de finances 2023 sera présenté en septembre à l’Assemblée nationale, ces chiffres seront vraisemblablement des arguments de poids afin de nourrir le débat et apporter des solutions concrètes pour essayer de résorber cette situation.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Marie Guévenoux, Mayotte

Marie Guévenoux de retour à Mayotte le 2 mai prochain accompagnée d’une délégation de...

0
Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi matin, la ministre déléguée aux Outre-mer a annoncé officiellement le lancement de l’opération « Mayotte place nette ». Dans la continuité de Wuambushu, cette opération prévoit...
Foncier, INSEE, CUF, cadastre, DRFIP, Mayotte, Thani Mohamed Soilihi

Foncier : gros travail d’identification à mener par les maires pour gonfler leurs recettes de...

0
Jusqu’à présent, un petit nombre de propriétaires fonciers paient pour le plus grand nombre à Mayotte, réduisant la marge de manœuvre des maires. Ils sont invités par le sénateur Thani à s’y mettre, leurs budgets ne va que mieux s’en porter

Convergence sociale : Une réunion constructive mais sans accord sur la date de sa...

0
Pour la dernière réunion de sa visite officielle, la ministre déléguée aux Outre-mer avait rendez-vous avec les organisations syndicales et patronales à la CCI, jeudi après-midi, afin de discuter économie et convergence sociale. Même si les échanges ont été constructifs aux dires des participants, toutes les parties ne sont pas tombées d’accord concernant la date à laquelle Mayotte devra être alignée sur l’Hexagone.
Marie Guévenoux, Outre-mer, Emmanuel Macron, droit du sol, immigration, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le diable va se nicher dans les détails

0
Sur les grandes lignes des deux projets de loi, constitutionnelle et urgence pour Mayotte, élus comme représentants de l’Etat sont d’accord. Mais le texte contenant les propositions concrètes ne sera diffusé que début mai… à quelques jours de sa présentation en conseil des ministres. Toute ressemblance avec des personnages ou une situation ayant déjà existé…
Marie Guévenoux, Mayotte, Outre-mer

Marie Guévenoux dans l’île pour parler de Wuambushu 2 mais surtout du projet de...

0
La ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, arrivera ce mardi soir à Mayotte et repartira vendredi matin. Plusieurs séquences sont prévues lors de ce séjour. Elle va notamment poursuivre les concertations avec les élus et les parties prenantes à propos du projet de loi Mayotte, elle présidera une réunion avec les services de l’État concernant l’opération Wuambuhu 2, et devrait également se rendre à la retenue collinaire de Combani.

Recent Comments