22.9 C
Dzaoudzi
vendredi 12 août 2022
AccueilEducationEducation : Moment d’intense fierté pour les lauréats académiques des concours scolaires...

Education : Moment d’intense fierté pour les lauréats académiques des concours scolaires nationaux

Vendredi dernier, le lycée des Lumières a accueilli une cérémonie républicaine en l’honneur des lauréats académiques de deux concours nationaux : le Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD) et de la Flamme de l’égalité. Un moment d’intense fierté pour les élèves récompensés.

« Le message que nous voulions faire passer c’est qu’il y a une dynamique et une volonté forte chez les jeunes mahorais de s’insérer dans des dispositifs nationaux et de participer à la construction d’une culture commune que ce soit à Mayotte ou en métropole ». Les propos de Loetizia Fayolle, inspectrice d’académie, révèlent la symbolique de la cérémonie républicaine en l’honneur des lauréats du CNRD et de la Flamme de l’égalité.

« L’engagement de cette jeunesse tord le cou aux idées reçues et aux stéréotypes de violence », souligne l’inspectrice, avant de poursuivre, « l’objectif c’est que les jeunes aient conscience que ce qu’ils font en classe leur permet de construire leur identité citoyenne ». En effet, les concours scolaires, au travers d’un travail d’histoire et de mémoire, contribuent d’incarner l’engagement dans le cadre d’une culture civique.

Le Concours National de la Résistance et de la Déportation

Rendre hommage en photo aux victimes du village d’Ascq

Plus ancien concours scolaire, institué en 1961, la thématique 2022 du CNRD portait sur « La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945) ». « Concernant ce concours, il ne semble pas forcément avoir a priori de résonance dans la mémoire collective mahoraise puisque la résistance et la déportation ont essentiellement concerné la métropole, explique Loetizia Fayolle. Pourtant, constate-t-elle, nous avons vu des élèves s’emparer de cette problématique ».

En témoigne le travail réalisé par le collège de Labattoir ayant travaillé sur un fait marquant de la résistance française dans le Nord de la France. Alors qu’un groupe de résistants font exploser un train en avril 1944, l’occupant, en représailles, massacre une partie de la population du village d’Ascq. « Les élèves ont réussi à transposer ce fait dramatique en une réalisation artistique de très grande qualité avec la mise en place d’un roman photo expressionniste », se réjouit Loetizia Fayolle.

Concours de la Flamme de l’égalité

Ce sont 25 élèves de classes de 4e du collège de Bouéni qui ont été les lauréats

Un travail portant sur l’histoire et la mémoire de l’esclavage

académiques du concours de la Flamme de l’égalité pour avoir composé la chanson « Oussikitifou wa mrumwa boure » (L’amertume de l’esclave) décrivant l’esclavage à Mayotte. Ce concours créé en 2015 porte sur la mémoire et l’histoire de l’esclavage et permet d’appréhender les nuances entre ces deux notions. En outre, le prix spécial du jury est revenu aux élèves du collège de K1 pour leur clip vidéo « La brûlure des ancêtres » présentant l’esclavage d’hier et d’aujourd’hui à partir des archives départementales de Mayotte.

« Cette cérémonie a constitué un moment supplémentaire pour les élèves de s’approprier encore davantage les valeurs de liberté, de solidarité et d’égalité », précise l’inspectrice, avant de conclure « il s’agit d’un beau message et aussi d’un contre message par rapport à ce que l’on vit actuellement ».

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours dans le village de Longoni

139533
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers du village de Longoni "qu'une casse sur le réseau de distribution d'eau potable" contraint...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com