27.8 C
Mamoudzou
mercredi 17 avril 2024
AccueilEconomieLes polices municipales sur le front pour lutter contre le travail illégal

Les polices municipales sur le front pour lutter contre le travail illégal

Ce mercredi, les chefs de service de toutes les polices municipales de l’île se retrouvaient à la DEETS pour une réunion avec le CODAF, le comité opérationnel départemental anti-fraude. Une session de travail dans le but d’associer et sensibiliser les polices municipales dans la lutte contre le travail illégal sur le territoire.

Le travail illégal et informel, véritable fléau pour l’économie de l’île au lagon, continue de perdurer sur le territoire. Toutefois, dans le cadre du plan d’action du Comité départemental anti-fraude (CODAF), coprésidé par le Préfet de Mayotte et le Procureur de la République, les actions se multiplient, et la résistance s’organise. Ce mercredi, la lutte contre la fraude montait encore d’un échelon, puisque décision a été prise d’associer toujours plus les polices municipales dans la lutte.

« Le premier maillon de la chaîne »

Police municipale, Mayotte
Un véhicule de police municipale

« Le but de la réunion était d’associer et sensibiliser les polices municipales dans le cadre des contrôles sur le travail illégal, les marchands de sommeil, les vendeurs à la sauvette, etc. » explique Oili Issouf Oili, chef de la police municipale de Pamandzi. Impliquer les policiers municipaux, c’est compter sur « le premier maillon de la chaîne » : « nous connaissons notre territoire, nous sommes au contact des habitants » explique le chef de la municipale. Mais si selon M. Oili les municipaux sont les premiers à rédiger la saisine en cas de fraude avant son envoi au parquet, les policiers sont « aussi là pour faire de la sensibilisation, accompagner dans ce sens-là, aider la population à se mettre dans la règlementation».

« Il y aura de plus en plus de contrôles »

Toujours plus de contrôles, c’est ce qui a été annoncé lors de la réunion de ce mercredi matin. Différentes opérations seront prochainement réalisées dans les différents territoires, et chaque police municipale devra donner ses dates au CODAF en amont. D’après M. Oili, c’est une excellente chose pour le développement du territoire : « Je pense qu’avec un jeune département comme le nôtre nous voulons être dans le droit chemin. Les gens ne sont pas habitués à avoir des contrôles, mais il faut bien qu’ils se mettent en règle (…) Je pense que c’est bien de demander toujours plus de droits mais ça ne suffit pas ».

Un agent de la police municipale de Mamoudzou

Jouer le jeu de la régularisation, pas une mince affaire pour les nombreux acteurs face aux problématiques administratives, les questions migratoires, les problèmes d’adressage, et la précarité dévorante. Mais la tâche sera nécessaire pour le développement du 101ème département. Pour rappel, en 2018, L’INSEE annonçait qu’ « à Mayotte, les deux tiers des entreprises sont informelles ». Et ce, alors qu’elles « ne génèrent que 9 % de la valeur ajoutée ».

Mathieu Janvier

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Vendeurs, ambulants, sauvette, économie, accompagnement, informelle, régularisation, recettes, Mamoudzou

Accompagner les vendeurs à la sauvette vers leur régularisation

0
La ville de Mamoudzou a animé ce jeudi une réunion publique au sujet de la régulation des vendeurs à la sauvette sur la zone de Kawéni

Convergence sociale : Une réunion constructive mais sans accord sur la date de sa...

0
Pour la dernière réunion de sa visite officielle, la ministre déléguée aux Outre-mer avait rendez-vous avec les organisations syndicales et patronales à la CCI, jeudi après-midi, afin de discuter économie et convergence sociale. Même si les échanges ont été constructifs aux dires des participants, toutes les parties ne sont pas tombées d’accord concernant la date à laquelle Mayotte devra être alignée sur l’Hexagone.
Prix, excellence, économie, Anridhoine, concours

Itinéraire d’un élève brillant 

0
Parfois, certains sujets relatés échappent au rythme politique ou à une quelconque priorité d’actualités, auxquels notre rédaction s’intéressent tout autant, pour mettre avant tout en valeur l’humain. Des histoires comme celle-ci sont une lumière de plus dans un ciel parfois orageux, une aspiration vers d’autres rêves, loin des guerres de villages.
départementales, Mayotte

Conseil départemental : Le budget sera soumis au vote le 9 avril

0
Le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousséni, et l’ensemble de l’Assemblée départementale se sont réunis ce samedi matin au sein de  l’hémicycle Younoussa Bamana afin de débattre de l’orientation budgétaire du Département, mais...

Un premier conseil de sécurité pour faire le bilan des actions mises en place...

0
Comme il l’avait annoncé lors de sa prise de fonction, il y a environ un mois de cela, le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville, va rendre compte régulièrement à la presse mais aussi et surtout aux Mahorais de l’action de l’État et de ses services concernant la sécurisation dans l’île. Hier avait ainsi lieu la première conférence du genre avec l’ensemble des élus de Mayotte.

Recent Comments