23.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilEconomieLes polices municipales sur le front pour lutter contre le travail illégal

Les polices municipales sur le front pour lutter contre le travail illégal

Ce mercredi, les chefs de service de toutes les polices municipales de l’île se retrouvaient à la DEETS pour une réunion avec le CODAF, le comité opérationnel départemental anti-fraude. Une session de travail dans le but d’associer et sensibiliser les polices municipales dans la lutte contre le travail illégal sur le territoire.

Le travail illégal et informel, véritable fléau pour l’économie de l’île au lagon, continue de perdurer sur le territoire. Toutefois, dans le cadre du plan d’action du Comité départemental anti-fraude (CODAF), coprésidé par le Préfet de Mayotte et le Procureur de la République, les actions se multiplient, et la résistance s’organise. Ce mercredi, la lutte contre la fraude montait encore d’un échelon, puisque décision a été prise d’associer toujours plus les polices municipales dans la lutte.

« Le premier maillon de la chaîne »

Police municipale, Mayotte
Un véhicule de police municipale

« Le but de la réunion était d’associer et sensibiliser les polices municipales dans le cadre des contrôles sur le travail illégal, les marchands de sommeil, les vendeurs à la sauvette, etc. » explique Oili Issouf Oili, chef de la police municipale de Pamandzi. Impliquer les policiers municipaux, c’est compter sur « le premier maillon de la chaîne » : « nous connaissons notre territoire, nous sommes au contact des habitants » explique le chef de la municipale. Mais si selon M. Oili les municipaux sont les premiers à rédiger la saisine en cas de fraude avant son envoi au parquet, les policiers sont « aussi là pour faire de la sensibilisation, accompagner dans ce sens-là, aider la population à se mettre dans la règlementation».

« Il y aura de plus en plus de contrôles »

Toujours plus de contrôles, c’est ce qui a été annoncé lors de la réunion de ce mercredi matin. Différentes opérations seront prochainement réalisées dans les différents territoires, et chaque police municipale devra donner ses dates au CODAF en amont. D’après M. Oili, c’est une excellente chose pour le développement du territoire : « Je pense qu’avec un jeune département comme le nôtre nous voulons être dans le droit chemin. Les gens ne sont pas habitués à avoir des contrôles, mais il faut bien qu’ils se mettent en règle (…) Je pense que c’est bien de demander toujours plus de droits mais ça ne suffit pas ».

Un agent de la police municipale de Mamoudzou

Jouer le jeu de la régularisation, pas une mince affaire pour les nombreux acteurs face aux problématiques administratives, les questions migratoires, les problèmes d’adressage, et la précarité dévorante. Mais la tâche sera nécessaire pour le développement du 101ème département. Pour rappel, en 2018, L’INSEE annonçait qu’ « à Mayotte, les deux tiers des entreprises sont informelles ». Et ce, alors qu’elles « ne génèrent que 9 % de la valeur ajoutée ».

Mathieu Janvier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

« L’art et la mer », un appel à projet ambitieux du Parc...

139533
Le Parc naturel marin de Mayotte et la Direction des affaires culturelles (DAC) de Mayotte s’associent pour lancer un appel à projets de résidences artistiques en faveur des enjeux écologiques de l’île, notamment en ce qui concerne son environnement marin. Cet appel à projets entend démocratiser les pratiques artistiques et la transition écologique.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139533
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com