25.8 C
Mamoudzou
mardi 31 janvier 2023
AccueilFil infoAgression d’un médiateur départemental de Transdev : la CFE CGC fait le lien...

Agression d’un médiateur départemental de Transdev : la CFE CGC fait le lien avec leurs revendications

Le syndicat des agents du CD demande à revoir les conditions de mise à disposition des agents de la collectivité, facteurs selon lui, de risques au travail. Ce mercredi matin, c’était en tout cas le quotidien de la violence entre bandes qui était en cause.

C’est vers 5h30 ce mercredi matin qu’un régulateur de Transdev a été agressé par un groupe d’individus à hauteur du rond-point de Passamainty. Victime collatérale vraisemblablement d’un règlement de comptes entre bandes, puisque, selon la police que nous avons contactée, « un groupe de jeunes a lancé des pierres en direction d’autres qui attendaient le bus, le régulateur a reçu une pierre dans les côtes et une à la main ». Il a été conduit aux urgences par les sapeurs pompiers appelés sur place. Ce même groupe pourrait être l’auteur de dégradation de véhicules de particuliers et notamment d’une agression d’automobiliste du côté de Tsoundzou. L’enquête devra le démontrer.

Une agression qui incite le SNT CFE-CGC du conseil départemental à interpeller le président Ousseni sur les conditions de travail « incongrues » des agents, et les modalités du contrat qui les lient à Transdev, qui assure la gestion des transports scolaires à Mayotte. « Les médiateurs sont mis à disposition auprès d’un prestataire selon des conditions et des modalités qui échappent aux instances consultatives, espace dans lesquels l’administration et les représentants de personnel fixent les règles d’emploi des agents conformément aux textes régissant la fonction publique territoriale. De tels manquements sont de nature à engager sérieusement la responsabilité de l’autorité territoriale », indique Allaoui Askandari, à la tête du syndicat.

Sont pointés les horaires de travail et la rémunération, qui impactent les agents, « se retrouvant très souvent dans des situations où ils ne sont pas couverts. »

Le SNT CFE CGC demande au président du Conseil département de se mettre « en conformité avec le règlement intérieur du personnel du Conseil département » en ce qui concerne ces corps de métier.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
CCAS, Mayotte

L’historique des CCAS avant la grande première de 2010 à Pamandzi

0
Le président de l’Union départementale des Familles de Mayotte (UDAF) Ali Nizary a adressé aux rédactions une note sur la création des Centres communaux d’action sociale (CCAS) à Mayotte. Si en 2010, alors que...
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Handballeur blessé: le CHM informe avoir suivi la procédure

0
Mis en cause par deux collectifs, dont Ré-Ma dans le traitement des soins apportés au joueur du Combani Handball club agressé hier à l'issue d'une rencontre sportive, le Centre Hospitalier de Mayotte revient sur le sujet à travers un communiqué
INSEE, recensement, Mayotte

Un nouveau recensement de la population mahoraise débutera jeudi prochain

0
Au 1er janvier 2023 la population sur le territoire de Mayotte s’établissait à environ 310.000 habitants, selon l’Insee (les chiffres officiels devraient bientôt entre publiés). C’est 10.000 personnes de plus qu’au 1er janvier 2022.
CCI, Alain di Crescenzo,Limoges-Haute Vienne, Négoventis, Mayotte

Inauguration du nouveau pôle formation CCI Mayotte

0
C’est au cours de la cérémonie des traditionnels vœux en présence de Mohamed Ali Hamid et du Président CCI France, Alain di Crescenzo, qu’ont été inaugurés, ce vendredi 27 janvier, les locaux du tout dernier centre formation apprentis de Dzaoudzi-Labattoir
Prévention, délinquance, Mayotte

Des mesures concrètes de prévention de la délinquance et d’accompagnement de la parentalité à...

0
Anticiper les bagarres et les règlements de compte entre bandes en passant par les jeunes eux-mêmes et leurs parents, voilà l'objectif des échanges organisés par l'association de parents d'élèves du lycée Bamana, en présence du recteur ce samedi

Recent Comments