28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 18 mai 2022
AccueilEconomieUn contrat de 293 millions d’euros pour aménager le sud de l’île

Un contrat de 293 millions d’euros pour aménager le sud de l’île

En signant son contrat de relance et de transition écologique (CRTE), l’intercommunalité du Sud entre dans la cour des grands. Des grands aménagements et des grands chantiers déjà financés... et d'autres attendent leur tour !

Pour accélérer la relance et accompagner les transitions écologique, démographique, numérique et économique en collant aux réalités des territoires, le gouvernement propose aux collectivités territoriales un nouveau type de contrat : le contrat de relance et de transition écologique (CRTE).

« Notre territoire est à la fois moins exposé à l’urbanisation, avec un environnement préservé et des potentialités touristiques, à la fois soumis à la croissance démographique, surtout à Bandrélé et Chirongui, à la fois victime d’un taux de chômage important, car éloigné des bassins d’emploi, et avec une prépondérance de l’économie informelle », Ali Moussa Moussa Ben, président de la CCSud, qui dressait ainsi le profil du territoire englobant 4 communes, Bandrélé, Chirongui, Boueni et Kani Keli. Soit environ 32.000 habitants.

Il voit dans le CRTE l’opportunité d’un « guide durant la mandature notamment sur les investissements de transition écologique et énergétique », qu’il dit vouloir « coupler au plan pluriannuel déjà défini ». Le budget de l’intercommunalité qui était de 24 millions d’euros en 2021 grimpe à 36 millions en 2022.

Budgétisé à 293 millions d’euros, ce sont 72 projets qui ont été retenus au CRTE, dont 60% touchent au tourisme et à l’attractivité du territoire. Ils sont répartis en 5 thématiques, nous explique le DGS Charaffoudine Ramadani Toto : L’Environnement et la transition écologique, l’Aménagement-urbanisme-habitat, les Equipements publics, le Développement économique et l’Attractivité touristique. « Et nous avons en deuxième priorité 235 projets qui vont monter la somme à 470 millions d’euros ».

Ali Moussa Moussa Ben entre le préfet Thierry Suquet et Salime Mdere

« Petit frère du contrat de convergence »

Présent aux côtés du préfet, le conseiller départemental de Boueni, Salime Mdere, vice-président chargé de l’Aménagement du territoire se réjouissait de ce « petit frère du contrat de convergence qui œuvre déjà pour notre territoire du Sud », et appelait à une « cohérence des projets entre les 4 communes », notamment en terme d’équipements sportifs.

Pour mettre en musique les projets, un conseil d’architecte, d’urbanisme et de l’environnement est mis en place en face de la Poste de Dembéni, opérationnel en avril, et « une agence de l’urbanisme devrait être installée en septembre », rapportait l’élu du Département.

Une dernière touche a été donnée aux premiers plans qui portent sur la zone écotouristique de Hagnoundrou, le front de mer de Mtsamoudou mis en œuvre par le CD, et autour de Saziley pour la CCSud.

Une communauté de communes qui affiche ses prétentions, « mais c’est aussi sur le papier. L’observatoire des communes listait l’investissement sur la période 2014-2020. La CC Sud était à 3.547 euros par habitants, et la CADEMA à 1.744 euros. Nous allons continuer sur la lancée ! » Et on peut parier qu’avec Caribus, la CADEMA va voir s’envoler ces chiffres.

Aménagement du front de mer de Mtsamoudou (CCSud)

La volonté politique est là, affirme le DGS, « les 72 projets sont prévus pour sortir de terre cette année, une grande majorité des financements est garantie, notamment par l’Etat. »

Il cite en exemple les plages du sud qui vont faire l’objet d’aménagements pour le bonheur des habitants, « en matière de parkings, d’aires de loisirs, de jeux, de modernisation des équipements pour les barbecues, etc. »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Assises : Tyler Biasini condamné en appel à 6 années de...

139533
Alors que l’avocat général avait requis une peine d’emprisonnement de 10 ans, c’est à une heure avancée de la nuit que le tribunal judiciaire de Mamoudzou a condamné l'ex-président de Gueule d'amour, en seconde instance, à 6 années de prison pour des faits de viol. Il s’agit d’une année de moins par rapport à sa condamnation lors de son premier procès en juin dernier.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim

« Gi la wa Maore », lancement de la campagne pour les législatives chez...

139533
Les élections législatives se déroulant les 12 et 19 juin prochains, Les Républicains ont présenté leurs candidats, leurs suppléants dans les deux circonscriptions de l’île ainsi que le projet politique porté à l’échelle locale.  La conférence de presse s’est tenue ce jeudi au restaurant le 5/5.

304 millions d’euros pour “tout changer” dans l’interco du nord

139533
La Communauté d’Agglomération du Grand Nord de Mayotte a signé le plan de relance et de transition écologique, emboîtant le pas à celles de Petite Terre, du Centre et du Sud. Ce dispositif permet des investissements massifs avec en toile de fonds l'environnement et le développement durable. Avec plusieurs centaines de millions d'euros évoqués, " tout va changer" assure l'interco.
Togo, Mayotte

Mamoudzou jumelée avec deux villes du Togo

139533
Ambdilwahedou Soumaïla arpente la planète en glanant ça et là des méthodes de gestion pour sa commune. Assainissement, échanges scolaires: c'est avec Agoé-Nyeve 2 et Kloto 1, deux villes togolaises, qu'il a signé un...
Ensemble, LREM, Mayotte

Législatives : pour l’instant, seule Ramlati Ali investie par la majorité présidentielle à Mayotte

139533
Les élections législatives approchent à grand pas, c'est dans un mois que les électeurs devront choisir qui seront les 577 députés qui les représenteront à l'Assemblée nationale. Nous rapportons les investitures de chaque parti au...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com