28.8 C
Mamoudzou
lundi 22 avril 2024
AccueilFaits diversDeux auteurs présumés interpellés après la mutilation d’un homme à Passamainty

Deux auteurs présumés interpellés après la mutilation d’un homme à Passamainty

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, un jeune homme était violemment attaqué en pleine nuit par une bande de jeunes faisant irruption dans son banga, tandis qu’il dormait. Gravement blessé à coups de chombos, le jeune s’est retrouvé dans un état grave, tailladé à de nombreux endroits. Une scène plus que marquante dont les photos de la victime ont largement tourné, ne manquant pas de marquer l’opinion publique.
Ce mercredi soir, presque une semaine après les faits, deux auteurs présumés étaient interpellés par les équipes de la BAC, aux alentours de 20h. L’interpellation s’est déroulée sans incidents. Les deux hommes sont désormais en garde à vue, et sont tous deux majeurs. Ils sont actuellement entendus.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Interpellation d’un chef de bande sur les hauteurs de Kaweni

0
Mercredi soir, aux alentours de 19h - 20h, les effectifs de la brigade anti-criminalité de nuit et ceux du jour ont procédé à l’interpellation d’un chef de bande dénommé Blax sur les hauteurs de...

Une rentrée scolaire mouvementée sur les routes de Koungou, mais aucun bus caillassé

0
Si rentrée scolaire mahoraise rime souvent avec incivilités, caillassages et délinquance, la reprise de ce lundi n'aura souffert que de quelques perturbations du côté de Koungou. Dans toute la zone, aucun transporteur scolaire n'a été victime de caillassage, et ce probablement grâce au large dispositif déployé par les forces de l'ordre.
Barrages, transports scolaires

Droit de retrait ou retrait du droit ? Pour les transporteurs, « on ne peut pas...

0
Au lendemain du Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté, où les chauffeurs scolaires s’illustraient par leurs prises de positions, la situation demeure délétère. Entre caillassages, agressions à l’arme blanche, élèves blessés, les transporteurs se livrent.
Comores, Bac

Comores : plus de 60% d’échec au baccalauréat 2022

0
Sur les 14.245 candidats, 8.158 ont été recalés en 2022. L’année dernière, le taux d’échec était estimé à 73%. L’île de Ndzuani (Anjouan) occupe la dernière place de ce classement. Le système éducatif comorien, malade depuis des décennies, manque surtout de politiques d’encadrement et de suivi des enseignements, d’après un récent rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale (IGEN). Le budget alloué au secteur représente moins de 6% du PIB dont 90% servent à payer les salaires des enseignants et des personnels d’encadrement

La commune de Bandrélé récompense ses nouveaux bacheliers

0
La municipalité de Bandrélé a tenu à rendre hommage aux bacheliers de la commune en organisant la remise de récompenses à la MJC de Mtsamoudou ce vendredi. Au total, sur les 113 nouveaux lauréats, 34 ont obtenu une mention. Ordinateurs et chèques, les prix obtenus ont pour objectif de les motiver à poursuivre leur parcours sur le chemin de l’excellence.

Recent Comments