UA-49455827-15
27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 janvier 2022
AccueilorangeFace aux abus, le CD demande l'encadrement des prix de l'eau

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

Lors de la Séance plénière d’hier matin, les élus du Conseil départemental adoptaient à l’unanimité une motion proposée par Daniel Zaïdani. Celle-ci porte sur la réglementation du prix de vente de l’eau plate en bouteille, et sera étudiée par la préfecture.

Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du phénomène de surstockage de la population à la contamination de l’eau au manganèse, en passant par les tours d’eau et les aléas du fret maritime.

eau
Un rayon vidé de ses packs d’eau au Sodicash de Kawéni

C’est dans ce contexte que l’élu d’opposition Daniel Zaïdani présentait hier une motion lors de la séance plénière du Conseil départemental, laquelle portait sur la réglementation du prix de vente de l’eau plate en bouteille.
En défendant sa motion, le conseiller départemental de Pamandzi a indiqué que malgré les pénuries sur les rayons, certains chariots de supermarché ressortaient chargés de nombreux packs d’eau. « Je demande une distribution équitable, je suis élu, je pourrais en profiter (sous-entendu pour obtenir des packs) et je ne le fais pas ».

Daniel Zaïdani présentant sa motion sur l’eau

Toujours sur le thème de l’eau, le président Ben Issa a râlé que Dzaoudzi ne soit jamais coupée : “le conseil départemental subit les coupures, pas la préfecture”. Renseignements pris, il semblerait que les services de la préfecture soient coupés deux fois par semaine, mais la case rocher serait épargnée pour avoir été par le passé reliée à l’hôpital de Dzaoudzi.
Quoi qu’il en soit, la motion de réglementation proposée par l’opposition a été adoptée à l’unanimité par les élus du Conseil départemental. Est-elle réalisable ? Sera-t-il possible pour la préfecture d’encadrer le prix de l’eau ?
Sollicitée par nos soins, la préfecture répond que « la motion du conseil départemental sera étudiée lorsqu’elle sera reçue par la préfecture et le préfet pourra adresser une demande en ce sens au gouvernement si les conditions réglementaires sont remplies ».

Mathieu Janvier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

La chanteuse mahoraise Kueena remporte le concours de chant Nyora

139533
Diffusé à la télévision comorienne ainsi que sur les réseaux, le concours Nyora mettaient en concurrence de nombreux chanteurs de l’archipel des Comores. Et...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139533
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139533
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139533
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
UA-49455827-15