27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 janvier 2022
AccueilorangeEvolution du pass sanitaire à partir de ce samedi, pensez à la...

Evolution du pass sanitaire à partir de ce samedi, pensez à la dose de rappel !

L’échéance avait été annoncée en novembre dernier par le ministre de la Santé : à compter du samedi 15 janvier, toute personne majeure n'ayant pas reçu sa dose de rappel vaccinal contre le Covid-19 dans les sept mois suivant sa dernière injection ou infection verra son pass sanitaire désactivé. Nous revenons sur l’ensemble des cas de figure.

La préfecture de Mayotte rappelle que l’objectif est de recevoir une dose de rappel le plus rapidement possible afin d’être mieux protégé, notamment face au variant Omicron plus contagieux, « une vaccination complète permet en effet de mieux se prémunir contre le risque de formes graves et d’hospitalisations ».

Faute de dose de rappel, ce serait environ 600.000 français qui pourraient perdre leur pass sanitaire ce 15 janvier, selon le ministre de la Santé. A Mayotte, « moins de 15.000 personnes ont reçu leur dose de rappel à Mayotte », indique la préfecture. Soit 5% de la population. Et alors que selon les chiffres de Santé Publique France, le 11 janvier 2022, 131.000 personnes avaient reçu deux doses, donc possédaient un schéma vaccinal complet avant le 15 janvier 2022. (Consulter le Point épidémiologique SPF au 11 janvier )

Qui est éligible à la dose de rappel ? Les personnes ayant un schéma vaccinal complet de deux doses, ou d’une dose après avoir été contaminée, depuis au moins 3 mois depuis la dernière injection, ou infection. Ceux qui possèdent l’application « Tous anti-covid », auront reçu une alerte sur fond jaune. Les personnes ayant reçu une ou deux doses de vaccin, et ont été ensuite contaminées, peuvent toujours bénéficier du passe sanitaire.

ARS, Mayotte, Omicron, Covid
Olivier Brahic, ARS, et le préfet Thierry Suquet au centre de vaccination de M’gombani en décembre 2021

Désactivation du pass pendant une semaine

Attention aux délais ! Le QR Code devenant valide 7 jours après l’injection, les personnes qui ont dépassé le délai de 7 mois après leur dernière injection, ou leur infection, vont donc voir leur pass sanitaire désactivé une semaine, à partir de leur date de vaccination.

Il devrait donc y avoir affluence dans les centres de vaccination ce week-end. La préfecture rappelle que « grâce à la mobilisation de l’Agence Régionale de Santé de Mayotte, des professionnels de santé libéraux du territoire, du Centre Hospitaliser de Mayotte, des collectivités locales, du SDIS et du milieu associatif, de nombreux centres de vaccination sont disponibles sur l’île. » (voir carte ci-contre)

La préfecture et l’ARS de Mayotte renouvellent un message d’invitation à la vaccination sans attendre et alertent les personnes en attente de vaccination et de rappel sur les risques à retarder l’injection, « une affluence plus forte va se faire sentir très rapidement avec un risque de saturation du dispositif de vaccination. »

Dès le 15 février prochain, le délai maximum pour effectuer sa dose de rappel sera raccourci. Il passera de sept mois à quatre mois après la dernière injection ou infection. Faute de quoi le passe sanitaire sera désactivé.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

La chanteuse mahoraise Kueena remporte le concours de chant Nyora

139533
Diffusé à la télévision comorienne ainsi que sur les réseaux, le concours Nyora mettaient en concurrence de nombreux chanteurs de l’archipel des Comores. Et...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139533
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139533
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139533
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com