26.8 C
Mamoudzou
mercredi 21 février 2024
AccueilorangeMotifs impérieux: la préfecture passe la main aux compagnies aériennes

Motifs impérieux: la préfecture passe la main aux compagnies aériennes

Les Mahorais qui devaient voyager vers la métropole ou La Réunion devaient, depuis le 28 janvier, déposer un dossier en préfecture justifiant de leurs motifs impérieux. Ils les présenteront désormais à la compagnie aérienne. Ces derniers ont été allégés.

On revient à un schéma d’avant confinement. Lors des précédentes restrictions, les motifs impérieux de circulation d’un territoire à l’autre étaient fournis lors de l’embarquement. Puis, la sévérité de la 2ème vague et la présence menaçante des variants, avaient incité la préfecture à recentraliser ces demandes. En cas de veto, point de voyage. Une procédure pesante, notamment dans un contexte de taux d’incidence et de positivité les plus bas de France.

Le risque d’importation du variant sud-africain en métropole, et d’importation du variant britannique à Mayotte, n’y est certainement pas pour rien, mais il va falloir s’habituer aux mutations de ce virus, avec d’autres variants aux noms exotiques probables à l’affiche. En attendant que le nombre croissant de vaccinés les affaiblisse.

Afin de faciliter les démarches pour les passagers devant se déplacer, la procédure de contrôle des motifs impérieux est modifiée à compter du lundi 10 mai, indique la préfecture.

Pour les vols du lundi 10 mai au dimanche 17 mai inclus, un contrôle effectué en préfecture ou directement à l’embarquement, au choix des voyageurs durant une période transitoire

Les passagers devant voyager depuis Mayotte vers La Réunion ou la métropole pourront choisir entre deux dispositifs :
– Soit le dépôt d’un dossier de motif impérieux sur la plateforme MesDémarchesSimplifiées, au minimum 6 jours avant la date du vol, sauf en cas d’urgence. Cette procédure permet aux passagers de sécuriser leur autorisation d’embarquement.
– Soit la présentation des justificatifs de déplacement, directement à l’embarquement. Ces derniers seront alors contrôlés par la compagnie aérienne qui refusera systématiquement l’embarquement des passagers ne présentant pas de justificatif de déplacement. Un second contrôle pourra être effectué par la police aux frontières avant de monter à bord.

A compter du 18 mai, un contrôle effectué à l’embarquement

A partir du 18 mai, les passagers devant voyager entre Mayotte, La Réunion et la métropole devront présenter leurs justificatifs de motifs impérieux directement à la compagnie aérienne. Un second contrôle pourra être effectué par la police aux frontières avant de monter à bord. La plateforme Mes Démarches Simplifiées ne pourra plus être utilisée.

Rappel des motifs impérieux de déplacement

La liste des motifs impérieux a été allégée

Seule la procédure de contrôle des motifs impérieux est modifiée. Les motifs de déplacement restent inchangés à l’exception d’une évolution permettant aux parents de jeunes adultes étudiants de les accompagner en métropole pour s’installer ou déménager. Les justificatifs à fournir sont rappelés ci-contre. Ou consulter la Liste des motifs impérieux

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
PAF, Mayotte

Interpellation de trois kwassas dans le Nord de l’île

0
Dans la nuit de lundi à marci, la Brigade nautique de l’Unité nautique de la Police aux Frontières a interpellé 3 kwassas en provenance des Comores qui tentaient de pénétrer illégalement sur le territoire...

Blocage de l’île : Les élèves mahorais parmi les premiers impactés

0
Alors que les vacances de Carnaval arrivent à grands pas, dès ce vendredi soir, la crise sociale qui touche notre territoire depuis maintenant plus d’un mois ne semble pas s’atténuer, bien au contraire. Plus de quatre semaines ! C’est autant de jours où les élèves du 101e département français n’ont pas eu cours ou au mieux en mode dégradé, avec des différences majeures selon le lieu où l’on habite
Marie Guévenoux, Mayotte

La sécurité s’invite à la rencontre entre les élus de Mayotte et Marie Guévenoux

0
La ministre délégué aux Outre-mer annonce son arrivée à Mayotte dans la foulée de l'installation du nouveau préfet le 24 février. Sans surprise, sa feuille de route est sécuritaire
Emmanuel Macron, Mayotte, droit du sol, l'Humanité

Droit du sol : Emmanuel Macron avait déjà évoqué en 2017 son évolution à...

0
Le ministre Darmanin l'avait indiqué: l'idée de la suppression du droit du sol à Mayotte revenait entièrement à Emmanuel Macron, qui s'exprime à ce sujet dans l'Humanité. Une annonce qui a l'air de produire ses effets du côté d'Anjouan
Comores, AFD, Mayotte, Afrique

Aides de l’AFD aux Comores : « Ils ne respectent pas leur part du contrat », fustige...

0
Jusqu’où la France peut-elle aller pour aider les Comores sans contrepartie ? C’est la question qui se pose après l’audition du directeur Outre-mer de l’Agence Française de Développement au Sénat, portant notamment sur la convention franco-comorienne de 2019

Recent Comments