26.8 C
Mamoudzou
jeudi 29 février 2024
AccueilOcéan IndienPrison et interdiction de séjour à La Réunion: Le «gourou» Papa Sané...

Prison et interdiction de séjour à La Réunion: Le «gourou» Papa Sané fait appel

L'ancienne maison de Papa Sané à Saint-Louis (Photo :JIR)
L’ancienne maison de Papa Sané à Saint-Louis (Photo : JIR)

C’est le retour de Papa Sané dans l’actualité réunionnaise. Celui qui est accusé d’avoir placé de nombreuses jeunes femmes d’origine mahoraise sous son emprise a été condamné au terme d’une audience de plus de quatre heures. Il a écopé d’une peine de 16 mois de prison dont 8 avec sursis et à une interdiction de séjour à La Réunion pour une durée de 3 ans.

«Je partage mes enseignements avec ceux et celles qui veulent que leur soit enseignée la spiritualité (…). Les gens m’ont jugé mais il s’agit d’un retour à l’islam par la profession de foi. C’est une purification intérieure et il faut pour cela un guide que j’ai été». Nos confrères du Journal de l’île raconte qu’il y a une semaine, le Sénégalais Papa Sané s’expliquait face aux magistrats du tribunal correctionnel de Saint-Pierre sur ses pratiques. Des enseignements assimilés à des dérives sectaires et à un «abus de faiblesse d’une personne en état de sujétion psychologique».

Le "gourou" déféré au tribunal mercredi 14 octobre à La Réunion (Photo JIR)
Le « gourou » interpellé et déféré au tribunal, le  mercredi 14 octobre 2015 à La Réunion (Photo: JIR)

Maintenu en détention au terme de ce procès, le maître soufi Papa Sané a décidé de faire appel de sa condamnation par les magistrats du tribunal correctionnel.

Pour rappel, les jeunes femmes sous son emprise ont toujours martelé qu’elles étaient maîtres de leurs choix, évoquant la liberté de culte. Un mouvement populaire avait été créé par leurs proches pour les libérer des dérives sectaires dont elles semblaient victimes. Des violences avaient même éclaté dans le centre-ville de Saint-Louis.

Marche blanche à Marseille, retour sur un assassinat à Mada

Aux Comores comme à Marseille, on parle du décès du jeune Saïd, 11 ans, percuté de plein fouet par une voiture qui ne s’est pas arrêtée. Le garçon d’origine comorienne revenait d’un match de football, explique France 3. Il est décédé peu après des suites de ses blessures.
Le chauffard s’est finalement rendu à la police. Une marche blanche est organisée à Marseille ce jeudi après-midi, dans le quartier où vivait l’enfant.

Le dauphiné 9 6 16En métropole toujours, le Dauphiné libéré revient sur l’assassinat d’un homme originaire de Thonon-les-Bains et de son épouse franco-malgache en février dernier à Diego Suarez.
Sylvain Thorin y avait pris sa retraite alors que Marinette, son épouse depuis une dizaine d’années, médecin gériatre, envisageait d’ouvrir une clinique.
L’homme, âgé de 64 ans, avait été abattu de deux balles à son domicile tandis que son épouse était battue à mort. Plongée dans le coma, il devait succomber à ses blessures durant son transfert pour la Réunion quelques heures plus tard.

Quatre individus encagoulés et armés de machettes et de kalachnikov avaient fait irruption dans la maison du couple durant la nuit. La maison avait été saccagée mais pas cambriolée, à l’exception d’une carte bancaire. L’enquête semble au point mort.

Economie: Mada sous perfusion, l’Afrique du Sud en crise

La Tribune 9 6 16A Madagascar justement, il est question d’une nouvelle aide du FMI. «Déblocage de 310 millions de dollars jusqu’en 2019 sous condition», annonce La Tribune.
L’accord trouvé permettrait «une croissance soutenue et inclusive», explique le gouvernement, «sous réserve que les autorités malagasy exécutent à temps les mesures préalables».

Le FMI demande par exemple une amélioration de la gestion des finances publiques, un assainissement du fichier de la fonction publique, un renforcement des caisses de retraite publiques, le maintien de la vérité des prix des carburants et la réduction des besoins de subventions des entreprises publiques déficitaires. Enfin, la lutte contre «la corruption généralisée» est également mis en avant par le FMI.

A la rubrique économie, sachez encore que l’Afrique du Sud ne se porte pas bien. «Le fort recul du PIB sud-africain au premier trimestre (-1,2%) fait de nouveau planer le spectre d’une récession sur l’économie la plus industrialisée d’Afrique qui tourne au ralenti depuis près de deux ans, minée par la chute des cours des matières premières et une sécheresse exceptionnelle», explique la presse européenne ce jeudi.

De l’eau pour les éléphants et un singe électrique

Enfin, deux infos qui mêlent environnement et énergie. En Tanzanie, «la vie sauvage l’emporte sur une installation électrique», explique l’agence économique Ecofin.
L'express 9 6 16«1.500 personnes ont échappé à l’éviction de leurs terres dans le cadre d’un projet énergétique» dans un parc après l’arrêt d’un projet de centrale de bioélectricité. Le projet menaçait également une rivière, point d’eau essentiel pour des éléphants, des hippopotames et des girafes.
La centrale devait produire de l’éthanol à partir du sucre produit localement et aurait généré assez d’énergie pour alimenter 100.000 ménages ruraux. Elle sera réalisée ailleurs, avec moins d’impacts.

Quant au Kenya, il a connu un black-out électrique à cause d’un singe !
«L’animal a chuté sur un transformateur électrique, provoquant une panne d’électricité dans tout le pays», annonce l’Express.
L’incident a duré près de quatre heures, avant que le courant ne soit rétabli et, soyez rassurés, le singe a survécu à sa chute!

RR
www.jdm2021.alter6.com

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
EDM, Mayotte, électricité

Blackout électrique : un câble sous-marin entre Petite et Grande Terre fautif

0
En plus des coupures d'eau, l'électricité s'est invitée à la crise ce mercredi. La réalimentation s'est faite dans les deux à trois heures environ en fonction des zones
FMI, Comores, BCC, SNPSF

Comores : Avec les encouragements du Fonds Monétaire International

0
Dans le cadre de sa compétence de veille à la stabilité macroéconomique des pays, le FMI tire le bilan du Programme de référence accompagnant les nécessaires réformes structurelles que doivent mettre en place les Comores. Une mention « Globalement satisfaisant » sur les premières mesures, mais il reste de gros investissements à mener
électricité, EDM, Outre-mer, Borne

Et la lumière ’’fume’’…

0
Du moins sa facture, en ce 1er février ! +15% pour les ménages français, comme annoncé par le Gouvernement au motif majeur du conflit russo-ukrainien et la crise géopolitico-économique qui s’y est greffée. Une...

Black-out du 30 décembre : un acte de sabotage ayant visé les vannes d’alimentation...

0
A la suite de la coupure d’électricité ayant plongé Grande-Terre dans l’obscurité vendredi soir, le directeur général d’Electricité de Mayotte, Claude Hartmann, est revenu sur l’acte de « sabotage » ayant entraîné le black-out, alors que l’entreprise est secouée par un mouvement social.

Black-out sur Grande-Terre vendredi soir à la suite d’un sabotage dans la centrale de...

0
Aux environs de 22h30 vendredi soir, "un sabotage dans la centrale de Longoni a plongé Grande-Terre dans le noir", a informé ce matin par communiqué Electricité de Mayotte. Au total se sont "31830 clients...

Recent Comments