24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
AccueilFil infoDes mouvements place de la République: Une volonté de faire partir les...

Des mouvements place de la République: Une volonté de faire partir les décasés?

Les choses bougent sur la place de la République à Mamoudzou où se trouvaient encore environ 70 personnes chassées de plusieurs villages depuis 2 semaines. Alors que la mairie a enlevé le cordon de barrières qui créait une zone de sécurité autour de l’endroit où elles se sont installées, ces familles tentaient de recréer un espace de protection.

Décasés place république
Les décasés sur la Place de la République (archives)

Par ailleurs, plusieurs personnes ont été convoyées vers la préfecture. Selon les témoins présents sur place, il leur aurait été indiqué que certaines pourraient être relogées à Bouéni, dans des familles qui accepteraient de les accueillir. La mesure laisse plusieurs associations sceptiques: non seulement ces familles ont été contraintes de quitter le village il y a moins de deux semaines mais des rumeurs circulent sur de nouvelles opérations de délogements prévues par des villageois pour le weekend à venir dans le village.

Pour d’autres personnes emmenées à la préfecture, l’objectif serait de faire avancer des dossiers en cours de traitement. Il s’agirait essentiellement de parents d’enfants français. Là encore, les associations se demandent de quelles façon ces familles vont être en mesure de fournir d’éventuelles pièces administratives qui pourraient manquer.

Au final, l’ambiance sur la place fait craindre aux familles qu’elles ne soient contraintes de quitter les lieux alors qu’aucune solution n’a encore été trouvée pour les reloger.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours sur les communes de Koungou, Mamoudzou et...

139127
Dans un communiqué, le syndicat des eaux informe sa clientèle que compte tenu du niveau trop bas des réservoirs de tête "dans le secteur...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139127
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139127
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139127
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139127
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139127
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com