28.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
AccueilOcéan IndienExplosion de l’espérance de vie en Afrique: Le continent face à des...

Explosion de l’espérance de vie en Afrique: Le continent face à des défis inédits

Atlantico 28 4 16«Explosion de l’espérance de vie en Afrique». Le site Atlantico consacre un dossier aux phénomènes démographiques en cours sur le continent «qui posent des défis politiques et économiques gigantesques».

Le site propose l’interview de Laurent Chalard, géographe et membre du think tank European Centre for International Affairs. Arrivée des traitements de lutte contre le VIH et poursuite des campagnes de vaccination ont contribué à une hausse considérable du niveau de vie en Afrique ces 15 dernières années. Mais tous les pays ne connaissent pas le même parcours.

Ainsi, nos voisins sud-africains, longtemps en tête des classements et considérés comme vivants dans l’un des pays les plus avancés du continent, se retrouvent à présent au même stade que les habitants des pays les plus pauvres. Sida et violence bloquent la hausse de l’espérance de vie dans le pays.

Pour Laurent Chalard, trois mesures doivent être mise en place en urgence à l’échelle continentale: l’instauration d’une politique drastique de limitation des naissances, la réalisation de nouvelles infrastructures et la prise de mesures spécifiques pour les personnes âgées. «En effet, pour la première fois de son histoire, l’Afrique va commencer à avoir des personnes âgées en nombre, ce qui fait que le continent va devoir commencer à envisager de mettre en place des systèmes de retraite».
Une interview complète à découvrir par ici.

Crainte d’une épidémie dingue

Elle était à Mayotte l’an dernier. Elle frappe à La Réunion cette année. «La dengue fait craindre une épidémie majeure», annonce en titre le Journal de l’Île.
JIR 28 4 16«Le nombre de cas de dengue continue de croître avec 20 nouveaux cas confirmés la semaine dernière. Le sud et l’ouest de l’île sont principalement touchés. Un scénario façon ‘chikungunya’ en 2005 est redouté».

Au total, 120 cas autochtones ont été identifiés depuis la fin de l’année dernière. C’est l’épidémie la plus importante de dengue depuis plus de dix ans à La Réunion. La dernière fois, c’était à Saint-Paul, en 2004, avec environ 200 cas. «En moyenne, nous avons 30 cas de dengue par an. Là, nous en avons quatre fois plus. C’est un chiffre très important », reconnaît Laurent Filleul, le directeur de la Cire OI. L’arrivée de l’hiver austral ne devrait pas mettre un terme immédiat à la circulation du virus qui pourrait «continuer à s’intensifier dans les semaines à venir», anticipe l’Agence régionale de santé (ARS).

Suspense comorien

Aux Comores, la Cour constitutionnelle comorienne doit délibérer dans les prochaines heures, sur les requêtes des candidats et donc décider du sort des résultats définitifs de l’élection présidentielle.

AL Watwan 28 4 16Le président de la Céni, la commission électorale comorienne, a fait savoir que sur les 267 bureaux d’Anjouan, «le scrutin s’est déroulé normalement dans 253 et que seuls 13 bureaux de vote, représentant un total de 7.368 électeurs, avaient connu des perturbations, dont saccage du matériel électoral ‘par des autorités politiques’», indique Al Watwan.

Sur le total des 723 bureaux de vote au niveau national, 708 ont connu un vote normal, «paisible et transparent». Douze urnes, demandées à Anjouan par la Céni, sont par ailleurs arrivées à Moroni hier mercredi pour expertise.

En attendant les résultats, le candidat du pouvoir annoncé battu par les résultats provisoires, Mohamed Ali Soilihi a lancé un appel au calme à ses partisans. «Quelle que soit la décision de la cour constitutionnelles, nous devons rester humbles et serein mais aussi garder le respect envers nos adversaires», a-t-il déclaré.

Intéressant également de lire l’analyse sur «la démocratie comorienne à l’épreuve» de l’alternance dans Habari Za Comores. «Une alternative s’offre au pays : un bond en avant ou un retour en arrière».

Grande marche pour la Grande Île

On parle de Madagascar dans «l’Hebdo Sèvre et Maine» ou plutôt de l’initiative de Régis Languillat, qui a quitté Guérande le 21 avril pour Rome. Une longue marche… de 1.730km pour récolter des fonds.

L'hebdo Sèvre et MaineL’association «Vahiny Madagascar» qu’il soutient a vu le jour en 1994. Lors de sa première marche humanitaire en 2011, Régis Languillat était parti de Guérande à Paris. En 2014, il réalisa Guérande-Marseille, une marche qui a rapporté beaucoup plus que prévu, puisqu’en chemin, un généreux donateur offrait 50.000 € pour aider à la construction d’une école.

«Cette année, notre aventurier au cœur d’or a choisi de quitter Guérande et de marcher jusqu’à la ville éternelle. Comment s’y prend-il pour récolter des fonds en chemin? Déjà, notre marcheur est parti léger. C’est-à-dire sans nécessaire de camping. Il se débrouille au gré des rencontres à trouver sur sa route gîte et couvert pour la nuit. Chaque fois qu’il est accueilli, il reverse 15 € à l’association», note le journal. Et d’autres marcheurs doivent s’acquitter d’une contribution pour prendre part à un bout du circuit. «Pour 5 € récoltés, on offre un mois de cantine à un enfant », explique le Guérandais».
Son arrivée est prévue le 22 juillet.

Tan-za-nie !

Enfin notre voisin Tanzanien s’est bien involontairement retrouvé propulsé au sommet des réseaux sociaux américains hier… et c’est encore du candidat Trump dont il est question. «Le Web se moque de Donald Trump pour sa prononciation de ‘Tanzanie’», explique 20 minutes.

20mn 28 4 16Alors que le candidat républicain livrait sa vision de la politique étrangère dans un discours à Washington, il a eu toute les peines du monde à venir à bout des logiques politiques qui seraient les siennes au Kenya et en Tanzanie s’il était élu.

«Nos ambassades au Kenya et en [Tan-zé-nia]», a-t-il commencé, changeant la voyelle et en ajoutant une pause avant la dernière syllabe. Evidemment, Twitter s’en est donné à cœur joie, jusqu’à le comparer l’ancien président George W. Bush, un grand habitué des approximations phonétiques…

«Même le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, n’a pas pu résister, déclarant: ‘La phonétique n’est pas incluse avec le téléprompteur’»…

Et puis, pour finir, le clin d’oeil de Souch dans le JIR: Mayotte, Manuel Valls et la géographie:

Sous le crayon de Souch dans le JIR, les mesures de Manuel Valls pour Mayotte annoncées mardi dernier...
Sous le crayon de Souch dans le JIR, les mesures de Manuel Valls pour Mayotte annoncées mardi dernier…

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Arrivée à Mayotte du pont de secours de Dzoumogné : «...

139134
C’est un déchargement inédit qui s’est déroulé ce jeudi en fin d’après-midi au port de Longoni avec l’arrivée d'un viaduc métallique démontable. Ouvrage ayant vocation à remplacer temporairement l’actuel pont de Dzoumogné, son acheminement sur le site est prévu en début de semaine prochaine pour une ouverture à la circulation dès le 17 octobre.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139134
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139134
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139134
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139134
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139134
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com