Jacques-Martial Henry s’oppose à la carrière de Doujani

0
87

Le conseiller général entend protéger un village de son canton en dénonçant plusieurs entraves à l’exploitation d’une carrière sur le site.

JM henryLe deuxième vice-président du Conseil général a déposé ce lundi un recours auprès du Tribunal administratif contre le Conseil général pour « excès de pouvoir ». « Je reproche aux élus d’avoir donné par un vote le 3 avril 2014 un terrain à la société Tetrama pour l’exploitation d’une carrière à Doujani-Majimbini », déclare-t-il.

Pour le conseiller général de Mamoudzou 3, il y a vice de procédure sur les délais de convocation, « aggravé par des absences d’étude d’impact et de garantie de remise en état du site après extraction. Enfin, je n’ai vu nul part d’évaluation de prix d’achat ou de loyer ».

Jacques-Martial Henry rappelle qu’il est membre fondateur, depuis 1998, de la Fédération des Associations mahoraises pour la protection de l’environnement. « A ce titre, je signale qu’à proximité de l’exploitation de la carrière se trouve à Doujani la plus grande cascade de Mayotte et que le site a été reboisé en 2004 par la commune lors d’un chantier OIDF ».

Il parle aussi des nuisances, « les camions qui vont traverser Doujani », et d’un site qui aurait été inscrit au Schéma d’Aménagement régional (SAR) comme protégé.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here