30.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilSantéLes médecins hospitaliers se joignent à la grève

Les médecins hospitaliers se joignent à la grève

Les praticiens du CHM sont à nouveau en grève depuis hier. Ils rejoignent l’ensemble de la fonction publique et continuent de négocier après leur mouvement de début octobre.

CHM Le taux de grévistes des praticiens hospitaliers (PH) était relativement faible hier, entre 15 et 20% de source syndicale. Il faut dire que ce nouveau mouvement est avant tout symbolique : les médecins, dentistes et pharmaciens du CHM (Centre hospitalier de Mayotte) sont évidemment attachés à la continuité de l’offre de soins et poursuivent leur activité.
Ils tenaient tout de même à joindre leur voix à celle de l’ensemble de la fonction publique affectée par un mouvement de grève contre la fiscalisation de l’indemnité d’éloignement. Avec un objectif double : se montrer solidaires des autres personnels du CHM partie prenante de l’intersyndicale (voir article) et s’opposer à cette nouvelle fiscalisation qui les affecte également.
«Nous nous sommes battus pour l’attractivité de Mayotte, explique Gérard Javaudin, vice-président du syndicat des praticiens des hôpitaux de Mayotte. Si l’Etat ne tient pas ses engagements en matière de fiscalité, comment peut-on travailler sérieusement sur l’avenir ? Imposer l’indemnité en 2013, c’est absolument inacceptable.»

Rendre Mayotte attractive pour les hospitaliers

Concernant l’issue de leur propre mouvement du début du mois d’octobre, les PH semblent être optimistes. Reçus à plusieurs reprises au ministère de la santé, ils ont dans les mains un projet de décret qui pourrait apporter une réponse à leur demande : rendre Mayotte attractive.

Depuis de nombreuses années, le CHM n’arrive pas à pourvoir tous ses postes de PH, en particuliers ceux de spécialistes, malgré les avantages existants comme la majoration de 40% de leur salaire. «Sur 163 postes de titulaires budgétisés, le CHM ne compte que 58 titulaires, rappelle Gérard Javaudin. En 2012, nous avons eu 297 remplaçants dont 217 pour un mois ! Même s’ils font un très bon travail, en ne restant que quelques semaines, ils ne peuvent pas s’investir pour le développement de l’offre de soin à Mayotte.»

Une indemnité sur 4 ans

Marisol Touraine, la ministre de la santé, propose donc la création d’une «indemnité particulière d’exercice» pour les médecins, pharmaciens et dentistes qui souhaitent venir exercer au CHM pour une durée minimale de quatre années consécutives.
Le système vise clairement à attirer mais aussi à fixer sur place ces professionnels : les PH déjà en poste ne pourraient bénéficier de l’indemnité qu’à la condition de rester quatre années supplémentaires au CHM.Ce projet de décret semble avoir été plutôt bien accueilli. Pour Gérard Javaudin, «le ministère, l’ARS et la direction du CHM ont pris conscience de la dégradation de l’offre de soins à Mayotte. Tout le monde sait qu’il est temps d’inverser la tendance.»

Les représentants syndicaux des PH espèrent faire aboutir les dernières négociations rapidement pour une entrée en vigueur du décret avant la fin de l’année.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Nassuf Djaïlani, Mayotte

Quand la « morsure trop vive » de Nassuf Djaïlani enfante...

0
Le célèbre poète et romancier mahorais Nassuf Djaïlani était de passage sur son île natale récemment afin de présenter au public son nouveau roman : « Cette morsure trop vive ». Récit mettant en scène deux frères dans un Chiconi chimérique (« Chiconi-sur-Mer), ce roman mêlant des aspects à la fois sociologiques, psychologiques et historiques, est également une redoutable satire des injustices inhérentes au système post-colonial français à Mayotte
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.