27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilEconomieFonds européens : la réussite réunionnaise est-elle transposable à Mayotte ?

Fonds européens : la réussite réunionnaise est-elle transposable à Mayotte ?

« Oui, mais… » répondent les élus du Conseil économique, social et environnemental (CESEM) qui ont passé à la loupe le modèle AGILE réunionnais, présenté comme le très bon élève de gestion des fonds européens.

Isabelle Chevreuil est partie en mission à La Réunion et Paris
Isabelle Chevreuil est partie en mission à La Réunion et Paris

Avec ses 90% de taux d’exécution des programmes européens, La Réunion peut se vanter d’avoir mis sur pied un système qui fonctionne. Cette réussite tient en 5 lettres, AGILE, l’Agence de gestion des initiatives locales en matière européenne. Créée en 1990, elle représente une convention tripartite entre l’Etat, la région et le département. «14 personnes y travaillent pour gérer 1,9 Milliard d’euros» indique Isabelle Chevreuil, vice-présidente du CESEM, et présidente de la commission des Affaires européennes, en charge de la rédaction du rapport énoncé en Séance plénière ce lundi 4 novembre 2013.

Le système réunionnais est pyramidal, basé sur des services instructeurs qui accueillent les porteurs de projets et qui envoient les dossiers à l’AGILE. Ce dernier assure ensuite l’interface avec la commission européenne et les ministères. La clé du système est la vision partagée du développement du territoire et l’action concertée entre le département, la région et la préfecture, «quand on écoutait le représentant du département, on avait l’impression d’entendre le Secrétaire aux Affaires régionales»… Isabelle Chevreuil appuyait là où ça fait mal.

Il n’y a de faiblesses que d’hommes

Le modèle a bien sûr été transposé, sur le papier, à Mayotte au sein d’un «Guichet Europe» ou «Cellule Europe», «placé sous la responsabilité du SGAR et logé sur un site dédié, pour s’approprier le sujet».  Les services instructeurs accompagnant les porteurs de projets seraient la DAAF (Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) pour le fonds FEADER agricole, la SGAR pour le FEDER et la Direction du travail pour le Fonds social européen.

Jean-Pierre Salinières apportait son expérience guyanaise
Jean-Pierre Salinières apportait son expérience guyanaise

Le pilotage européen pourra-t-il un jour se faire d’une seule et même voix alors que le Directeur général des services du département, Jean-Pierre Salinières, reprochait à la préfecture d’avoir signalé en dernière minute, la tenue d’une mission de formation cette semaine : «on a été mis devant le fait accompli. Une meilleure entente est indispensable !». Un reproche récurrent d’un  déficit d’explication en provenance de la représentation de l’Etat qui se plaint ensuite du manque d’implication des élus.

Le débat qui suivait le vote à l’unanimité des 32 élus, du rapport sur ce modèle de gouvernance calqué sur la Réunion, amenait les locuteurs sur du hors-sujet, en traitant d’une question inévitable : «celle du financement des projets que l’Europe ne fait que rembourser sur factures» posait Kamal Ibrahim, représentant syndical UD FO. «Le Conseil général ne pourra se substituer aux établissements bancaires» répondait Jean-Pierre Salinières qui appelait la création d’une plateforme d’appui aux entreprises pour le montage de dossiers rigoureux.

Une participante demandait la tenue d’un autre débat, «sur la méthode de travail à mettre en œuvre pour une entente entre partenaires qui devront parler d’une seule voix à Bruxelles».

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139533
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139533
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139533
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139533
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139533
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139533
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com