Immigration clandestine "on va taper au porte-feuille"

Cette nouvelle structure sera composée de policiers, de gendarmes et de fonctionnaires des douanes, de la Dieccte et des impôts. Chacun mettra ainsi ses...

Fouiller l’histoire de Mayotte au fond de la mer

L'archéologie à Mayotte est devenue une affaire high tech. Du moins en ce qui concerne l'archéologie sous-marine. Les recherches ont commencé en 1990 avec la...

L'épidémie de dengue pique Mayotte

Le JDM : On parle de la dengue, peut-on d'abord rappeler ce dont il s'agit exactement ? Docteur François Chieze : "C'est une maladie virale qui est...

Un rapport pointe le rôle de Bob Denard dans le génocide rwandais

Plus de dix ans après sa mort, bien des mystères entourent encore la vie de Bob Denard. Surtout connu dans l'archipel comme "l'homme fort...

Le “premier écrivain sénégalais” à l’honneur au CUFR

C'est une visite rare et enrichissante qu'on reçue les étudiants de lettres du CUFR. Toute la semaine, ils ont bénéficié de cours dispensés par...

Le CHM, future base arrière pour le gaz du Mozambique ?

Au début de l'année, le président Ibrahim Soibahadine Ramadani avait exposé sa volonté de donner à Mayotte toute sa place dans l'exploitation du gaz du Mozambique. Les moyens du CHM sont une plus-value du territoire pour ceux qui seront amenés à travailler sur cette exploitation gazière.

Les entreprises mahoraises à la conquête de l'Afrique de l'Est

Mardi 24 juillet, une réunion bilan s'est tenue à la maison de l'entreprise après le déplacement de plusieurs entreprises mahoraises en Afrique de l'Est.

Le CHM veut anticiper d’éventuelles épidémies importées

La montée en puissance du CHM va lui permettre d'ouvrir un laboratoire spécialisé dans les maladies rares et dangereuses comme Ebola. Un besoin peu pressant aujourd'hui, mais la direction veut anticiper d'éventuelles arrivées de malades venant notamment d'Afrique.

“Situation ubuesque” pour un Rwandais “piégé à Mayotte”

"Procédure surprenante" pour l'avocate Marjane Ghaem. Le 31 mai dernier, la police municipale patrouille près du marché couvert de Mamoudzou. Chez les vendeurs à...

“Montrer son pénis était sa manière de saluer”

Un réfugié accusé d'exhibition et d'agression sexuelle était jugé au tribunal de Mamoudzou. Ni ses dénégations, ni les horreurs qu'ils a subies en Afrique n'ont convaincu les juges de le relaxer.