29.8 C
Mamoudzou
vendredi 19 avril 2024
AccueilEconomieL’AFD apporte un nouvel appui au programme de sécurité sanitaire dans l’Océan...

L’AFD apporte un nouvel appui au programme de sécurité sanitaire dans l’Océan indien

Une enveloppe de 6,5 millions d’euros vient d’être allouée par l’Agence française de développement (AFD) à un nouveau projet rénové de sécurité sanitaire dans la zone Océan indien (réseau Sega-One Health). Le nouveau programme est désormais élargi à d’autres réseaux de la région Océanie et de l’Asie du sud-est. Le donateur souhaite mettre en commun les trois réseaux de ces trois régions aux forts défis sanitaires et d’impact du changement climatique.

L’Agence française de développement (AFD) et la Commission de l’Océan indien (COI) ont renouvelé, cette semaine, leur partenariat de coopération sanitaire dans la région à l’occasion de la signature d’un accord de financement d’un montant de 6,5 millions d’euros. Considérée comme le principal bailleur du programme Réseau Sega One Health de l’Océan indien depuis 2019 avec l’Union européenne, l’AFD décide désormais d’impliquer d’autres réseaux «pour encourager les collaborations et les échanges scientifiques et techniques». L’AFD annonce une collaboration avec le Réseau océanien de surveillance de la santé publique (ROSSP) de la Communauté du Pacifique, et le programme « ECOMORE » piloté par l’Institut Pasteur en Asie du Sud-Est.

Le partenariat stratégique entre la COI et l’AFD

L’AFD et la COI souhaitent « dépasser le strict cadre de la coopération à l’échelle de l’océan Indien, pour encourager les collaborations et les échanges scientifiques et techniques entre trois réseaux de surveillance : le réseau SEGA – One Health porté par la COI, mais aussi deux autres réseaux de surveillance épidémiologique soutenus par l’AFD », peut-on lire dans le communiqué.

Le directeur général de l’AFD, Rémy Rioux, s’est félicité que le réseau Sega One Health se projette « au-delà de son périmètre d’intervention historique, à travers ce partenariat récent avec le réseau ROSSP dans le Pacifique Sud et l’Institut Pasteur en Asie du Sud-Est», ajoutant que «Le développement de réseaux pluridisciplinaires et transrégionaux qui promeuvent une approche One Health intégrant santé humaine, animale, environnementale est devenu indispensable à une meilleure évaluation des risques sanitaires ».

De son côté, le secrétaire général de la Commission de l’Océan indien, le Pr Vêlayoudom Marimoutou, a fait mention du partenariat stratégique entre la COI et l’AFD en matière de sécurité sanitaire dans la zone. « Ce réseau est devenu emblématique de notre coopération résolument ancrée dans l’action comme en ce moment même, en fournissant un soutien essentiel à Maurice pour la gestion de l’épidémie de dengue et aux Comores dans leur lutte contre le choléra.

«La région indopacifique est à ce titre une échelle particulière pertinente pour rendre opérationnelles ces recommandations : elle se trouve à un carrefour de vulnérabilités, où les défis sanitaires se croisent avec les impacts exacerbés du changement climatique», souligne un communiqué de presse qui précise que «les états insulaires de cette région sont en effet particulièrement exposés, non seulement aux maladies infectieuses émergentes et réémergentes, mais aussi aux catastrophes naturelles qui menacent leur développement durable et leur sécurité sanitaire».

 « 400 professionnels » de santé

Sega one Health, Comores, AFD, COI
Le réseau Sega One Health en synergie avec d’autres réseaux

On apprend que «le projet soutiendra ainsi la prévention, la préparation et la réponse aux épidémies des États membres et pays partenaires des trois réseaux». Le donateur estime que le programme entre ces trois réseaux aura un impact décisif dans la résorption des crises et autres problématiques sanitaires en cours et à venir. «Il permettra à ces trois réseaux de surveillance d’améliorer leurs capacités diagnostiques, d’intégrer des données climatiques en vue d’améliorer la prévention et la riposte aux crises sanitaires et de renforcer leur dispositif d’appui dans la préparation et la riposte aux épidémies et autres crises sanitaires, et ce, pour leur zone d’intervention respective», souligne encore le communiqué de presse.

Mis en place depuis 15 ans, à l’initiative de la COI et sous financement de l’AFD et de l’Union européenne, le réseau Sega One Health a déjà consommé « 30 millions d’euros » et « réunit 400 professionnels des Etats membres en matière de santé humaine, animale et environnementale » avec comme mission de faciliter « l’échange d’informations sanitaires, l’amélioration des capacités de prévention, de diagnostic et de riposte face aux risques épidémiques, et la contribution à la création d’un bassin de compétences en épidémiologie de terrain ».

 A.S.Kemba, Moroni

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Choléra, SAMU, centre 15, prévention, gestion, sanitaire, CHM, Mayotte, Comores

Quatre nouveaux cas de choléra à Mayotte, communique la préfecture

0
Pour l'instant, le département semblait peu touché, un seul cas avait été déclaré. Mais au regard de la flambée de l'épidémie à Anjouan ces derniers jours, une contamination par les arrivées de kwassa clandestins était à craindre. C'est le cas
Mayotte, Comores, Wuambushu

Saïd Omar Oili en action pour garantir le bon déroulement de l’opération Wuambushu 2

0
L’opération Wuambushu 2 qui doit toujours être rebaptisée, se profile pour le 15 avril sans que n’en soient dévoilées les orientations, se plaint le sénateur Saïd Omar Oili. Bien qu’ayant interpellé le Premier ministre puis...

Un prêt de 10 millions d’euros signé entre la commune de Koungou et l’AFD

0
Le maire de Koungou, Assani Saïndou Bamcolo, et le directeur de l’AFD (Agence française de développement) de Mayotte, Ivan Postel-Vinay, ont signé une convention de prêt d’un montant de 10 millions d’euros afin de contribuer au financement partiel du programme pluriannuel de la commune.

Plusieurs interpellations faites par la police ces derniers jours

0
Le 20 mars 2024 à 22H10, un équipage de la brigade nautique interceptait au large d’Acoua, un kwassa avec 28 passagers Africains venus de Somalie, du Congo et du Burundi. Quelques instants plus tard,...
Sacha Houlié, Elodie Jacquier-Laforge, Assemblée nationale, Mayotte, Comores, Azali Assoumani, CRA

Sacha Houlié : contre les Comores, « la rétorsion sur les flux financiers » à l’étude

0
En déplacement à Mayotte, le président de la commission des lois de l’Assemblée nationale n’hésite pas à pointer la pression migratoire des Comores comme « utilisée par la Russie pour déstabiliser la France ». Sacha Houlié parle d’une méconnaissance parisienne de la géopolitique locale, et d’une certaine forme de « naïveté » vis à vis d’Azali Assoumani

Recent Comments