27.8 C
Mamoudzou
dimanche 25 février 2024
AccueilEconomieDe la crise de l’eau à la crise sociale : la Sécu continue...

De la crise de l’eau à la crise sociale : la Sécu continue à accompagner les entreprises

Comme quoi les médias servent à quelque chose puisque c’est à la suite de la prise de parole de Bourahima Ali Ousseni, président de la CPME sur l’émission Zakweli, que la Caisse de Sécurité sociale de Mayotte (CSSM) indique par la voix de son président Nourdine Dahalani, poursuivre des « dispositions exceptionnelles » de soutien aux usagers de l’URSSAF, c’est-à-dire sur les cotisations sociales.

Des mesures mises en place depuis le mois d’octobre 2023 de crise de l’eau, et après que le Conseil de la CSSM et la Direction aient porté auprès du ministère des affaires sociales (Direction de la sécurité sociale) des demandes de mesures d’allègement en faveur des entreprises mahoraises.

Les entreprises et les travailleurs indépendants qui rencontrent des difficultés de paiement de leurs cotisations peuvent bénéficier des mesures suivantes :

  • La suspension du recouvrement forcé par voie d’huissier ou devant le tribunal. L’envoi des avis amiables de recouvrement est maintenu pour « informer et alerter l’entreprise sur la situation comptable de son compte » et l’inviter à se rapprocher de la CSSM pour négocier des délais de paiement. La mise en demeure est quant-à-elle une simple continuité du processus amiable. Le processus de recouvrement forcé reprendra à la sortie de crise.
  • Un assouplissement des conditions d’octroi de délai de paiement et d’échéancier qui peuvent inclure les dettes antérieures à la crise de l’eau. Les entreprises, les autoentrepreneurs et les employeurs de gens de maison peuvent bénéficier de ces mesures d’allègement.
  • La remise automatique des majorations et des pénalités de retard est accordée si le cotisant a respecté son échéancier jusqu’au bout.

« Une vaste campagne d’information est menée depuis le mois de décembre auprès des professionnels et de leurs organes représentatifs pour les inviter à se manifester auprès de leur caisse en cas de nécessité. »

Des mesures qui ne sont pas automatiques, mais qui s’active après contact de son conseiller de la CSSM.

« Une volonté de prolonger ces mesures d’accompagnement aux entreprises au-delà du mois de février est d’ores et déjà sollicitée auprès des autorités nationales de façon à anticiper les conséquences de cette crise qui risque de s’enliser. »

La CSSM invite à se rendre sur son site en ligne sur votre espace ou à être contactée par téléphone.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments