29.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilEducationAction anti-diabète au collège de M’gombani

Action anti-diabète au collège de M’gombani

Il est habituellement vu comme un gros déséquilibre alimentaire mais le diabète peut aller jusqu’à être un facteur aggravant de la mortalité sur le territoire. La MPF menait une action ce mercredi.

A Mayotte, près d’une personne sur dix est diabétique, soit deux fois plus que le niveau national. L’enquête Unono na Maore menée par Santé publique France publiée en mai 2022, révélait qu’en 2018-2019, pour près de 40% des personnes atteintes, ce diabète était méconnu. Pourtant, ces personnes présentent très fréquemment une obésité et une hypertension associées, ce qui pourrait les alerter. Les femmes sont majoritairement touchées à Mayotte, 13,3% contre 10,6% chez les hommes.

Le diabète est une maladie caractérisée par une concentration en sucre trop forte dans le sang du fait d’une insuffisante production d’insuline, hormone régulant le glucose dans le corps. Le diabète de type 2 survient à l’âge adulte et est principalement causé par la sédentarité, le surpoids et l’obésité, ainsi que par le vieillissement, sans exclure l’intervention de facteurs génétiques. On se souvient de la vulnérabilité de la population diabétique face au Covid-19 où il agissait comme cause de comorbidité, rendant indispensable les actions de prévention.

Mohamed Youssouf et François Balédent, ainsi que les personnels et élèves ont bénéficié d’un repas équilibré servi à l’issue

Santé Publique France et l’ARS Mayotte s’y sont engagés à l’intention des populations à risque.

De son côté, la Mutualité de la Fonction Publique (MFP) a également décidé de mener ses actions. Avec une journée de sensibilisation en 2022 vers les agents territoriaux, et cette année, auprès des élèves du collège de M’gombani, ainsi que de son personnel. « Nous comptons sur les jeunes pour être non seulement un relais au sein de leurs familles, mais aussi, de leurs amis. Nous avons essentiellement touché les 6ème et les 5ème », nous rapporte Mohamed Youssouf, Délégué régional de la MFP qui représente localement la MGFI (Finances) et la MGEN (Education nationale).

Il se félicite de la collaboration du principal de l’établissement, François Balédent. « Le collège s’est chargé de l’organisation interne de la journée en ciblant les classes qui avaient sport ou SVT ce mardi matin, pour plus de cohérence avec le sujet. » Un stand de dépistage était mis en place pour le personnel du lycée, avec la petite piqûre pas trop douloureuse de recherche de diabète.

Un jeu pour débusquer les aliments à privilégier

« De leur côté, les élèves ont eu des séquences de 45 minutes par demi-classes, menées par deux chargés de mission du réseau Rédyab Ylang, pour expliquer la maladie, comment elle arrive, et les habitudes à prendre pour ne pas l’attraper ». A l’issue, des goodies (petits supports publicitaires) ont été distribués aux élèves.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments