27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilEducationNos jeunes damistes mahorais ont du talent

Nos jeunes damistes mahorais ont du talent

C’est à l’initiative du collège de Dembéni que se déroulait, ce mercredi 17 mai dernier, le tout premier tournoi académique de jeu de dames dédiés aux élèves de 6ème .

Quel bonheur de voir le rez-de-chaussée du bâtiment principal, du collège Zakia Madi, prendre vie, ce mercredi après-midi et se revêtir, non pas de vives couleurs mais bien d’une noble palette ternaire, relative aux damiers et pions noirs, blancs et verts, stratégiquement répartis sur les 16 petites tables numérotées, prêtes à accueillir nos 32 participants. Ils ont entre 11 et 12 ans et viennent de 5 établissements au total. Chiconi, M’Tsangamouji, Ouangani, Kawéni 1 et Dembéni sont donc dans les starting-blocks, parés à soutenir leurs respectifs jeunes ambassadeurs qui vont, d’ici peu, s’activer les méninges dans un cérébral combat qui s’annonce de plus passionnants. Chaque compétiteur disputera au total 5 parties de quoi laisser pleinement les diverses stratégies et combinaisons s’exprimer librement afin de déstabiliser les successifs adversaires.

La concentration est à son plein climax pour anticiper et contrecarrer les stratégies de l’adversaire

Bien au delà d’un simple jeu

Déplacement dans l’espace, géométrique visualisation, potentialités et anticipations, calculs simples ou encore équations… Autant de données qui matérialisent avec efficace et astucieuse concrétude le bien fondé des mathématiques. Et c’est justement en ce sens qu’à été créé, en ce début d’année, le club de dames du collège de Dembéni, rattaché au club de mathématiques de l’établissement organisateur précité. Une manière de développer, deux fois par semaine, lors de la pause méridienne, l’intelligence pratique de ces tout nouveaux élèves du secondaire. Une intelligence qu’ont souhaité mettre au défit les professeurs volontaires encadrants et organisateurs de ce bel événement; notamment Sylvain Marthe-Rose qui a activement oeuvré pour mener à bien et à bout, ce projet : « Cette création de club était vraiment une volonté personnelle à laquelle s’est greffée ce souhait de tournoi. Nous avons volontairement tablé sur un petit nombre comme il s’agissait d’une première mais nous comptons bien pérenniser l’événement et l’ouvrir à d’autres classes et établissements. C’est un long travail préparatif en amont qui nécessite beaucoup d’investissement personnel mais je suis fier de voir tous ces élèves présents, prêts à relever le défi », nous confie le professeur de mathématiques.

Pour la principale du collège de Dembéni, Daisy Brabant (à g.): « Il est merveilleux de voir des jeunes s’impliquer et se révéler dans cette discipline »

Le déroulé du tournoi 

C’est notamment grâce au soutien logistique des équipes de l’Institut de recherche en enseignement des mathématiques, de l’informatique et des sciences (IREMIS) du Centre universitaire de Mayotte que les compétitives festivités ont pu être actées enregistrant, pour chaque participant, les résultats obtenus en fin de partie. Ainsi, au moyen d’un algorithme informatisé précis, les différentes rencontres étaient annoncées, incluant numéro de table et couleur de pions avec lesquels on se devait de jouer. Un calcul millimétré tout comme le temps de jeu total par partie, qui se voulait de 7 minutes pour chaque concurrent. 7 minutes pour faire ses preuves, manger un maximum de pions adverses, bloquer et gagner. La silencieuse quiétude, entrecoupée par le léger clap des minuteurs durant les ’’matchs’’, apparaissait des plus contrastées avec l’active émulation physique et sonore propre aux interludes, entre les rencontres. Un moyen inconscient d’évacuer le stress ressenti avant de passer à l’étape suivante.

Le fameux temps de jeu chronométré…

Après plus de 2 heures de concentration, le podium final tant attendu s’est dessiné, offrant pleine victoire à Nosta Nahouda du collège de M’Tsangamouji devant Houssaidine Ahmed Abdou et Raïza Houmadi, tous deux collégiens des respectifs établissements de Ouangani et de Dembéni. Une victoire bien méritée à la saveur un peu particulière, pour ne pas dire tristement ironique, au regard du fait qu’il serait justement question, pour des raisons budgétaires, de perdre dès la rentrée prochaine ce club de jeux de réflexion… En espérant que cette belle mise en lumière, sous le feu des projecteurs médiatico-académiques, appuiera en la faveur d’une issue bien plus positive que nous souhaitons à cette quarantaine de jeunes et talentueux membres du club de M’Tsangamouji et leur nouvel ambassadeur vainqueur.

Podium final, remise des lots et félicitations aux lauréats entourés de l’organisateur principal de ce bel événement, le professeur de Mathématiques Sylvain Marthe-Rose.

MLG

Pour Lyess, du collège de Chiconi, la mine se veut fermée après cette 1ère partie perdue qui s’est avérée très difficile.
Du côté de Ouangani, on se donne des tuyaux combines entre chaque partie, ce qui ne déplait pas à Zidano (à g.)
Les professeurs de Mathématiques Ayna Ali M’Soma et Daidine Allaoui, du collège K1, sont encore plus stressés que 3 leurs élèves participants…
Il est un arbitre existant, conseiller et bienveillant pour chaque table
Pendant les rotations et changements d’adversaires, les consignes ne sont pas toujours très bien entendues et/ou écoutées… Ce qui amène les jeunes participants à venir directement à la table du jury de plus en plus en âge face à cette bonne montée de stress ambiante et palpable.
Faïda se veut confiante après sa toute 1ère partie gagnée
Concentration extrême propre au dernier match qui déterminera le classement final de ce tournoi
On ne lâche rien jusqu’au bout…
Félicitations à l’ensemble des participants et à leurs encadrants
Tournoi académique de dames 2023

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Blocage de l’île : Les élèves mahorais parmi les premiers impactés

0
Alors que les vacances de Carnaval arrivent à grands pas, dès ce vendredi soir, la crise sociale qui touche notre territoire depuis maintenant plus d’un mois ne semble pas s’atténuer, bien au contraire. Plus de quatre semaines ! C’est autant de jours où les élèves du 101e département français n’ont pas eu cours ou au mieux en mode dégradé, avec des différences majeures selon le lieu où l’on habite
Dembéni, Mayotte

Incendies criminels à Tsararano : le maire demande au préfet le retrait des titres de...

0
Dans la nuit de mercredi à jeudi, la commune de Dembéni a été encore une fois le théâtre d’affrontements entre bandes de voyous. Dans un contexte de grande violence généralisée à Mayotte
Attaque, M'gombani, collège, intrusion, délinquants

La guerre aux portes des établissements scolaires ! 

0
Jeudi matin, alors que toute l’île continue d'être paralysée par des barrages tenus par des manifestants protestant contre l’insécurité et l’accueil de demandeurs d'asile, d’autres barrages sont sauvagement montés par des délinquants. La situation a dégénéré à Mamoudzou et Koungou. Le Lycée Bamana, le collège de M'Gombani et le collège de Majikavo ont été attaqués par des assaillants extérieurs

Des collégiens de Doujani en vacances de neige dans les Alpes

0
Vingt-quatre élèves du collège de Doujani vont partir dans l’Hexagone ce jeudi 1er février pour découvrir la capitale Paris, d’une part, mais aussi et surtout profiter de ce séjour scolaire pour aller faire du ski dans la petite station de Villard de Lans. Une première pour l’ensemble de ces élèves

Recent Comments