30.8 C
Mamoudzou
samedi 13 avril 2024
AccueilEconomieConcours jeune entrepreneur : matérialiser les idées d'une jeunesse créative !

Concours jeune entrepreneur : matérialiser les idées d’une jeunesse créative !

Ce mardi, s'est tenu le grand jury du "concours jeune entrepreneur". Cette deuxième édition, organisée conjointement par Oudjerebou, la couveuse d'entreprises de Mayotte, et Rotary club de Mamoudzou Hippocampe, s'est déroulée dans les locaux du premier cité, à Cavani. Le but de ce rassemblement ? Initier les jeunes à l'entreprenariat et les familiariser aux enjeux autour de ce dernier. Le moins que l'on puisse dire est qu'il y avait de l'idée.

La concentration et le stress pouvaient se sentir avant même de pénétrer les locaux de « Oudjerebou ». En effet, des élèves issus de quelques établissements de Mayotte, accompagnés de leurs professeurs référents, devaient passer devant le grand jury du concours jeune entrepreneur.

De l’originalité

Malgré le stress, un groupe d’élèves, provenant du Cap management du commerce au lycée des Lumières de Kaweni, a répondu à nos interrogations. Ces derniers ont comme projet, « Maylumijeu », un jeu de société original et local. Ce dernier se présente sous forme d’un quizz qui traitera de divers thèmes sur Mayotte. D’après leur professeur référent, cette idée « sort du lot » car « il n’existe pas de jeux de sociétés de ce genre qui traite de Mayotte et de son histoire ». S’instruire sur notre département sous forme de jeu, pourquoi pas ? Ils sont en lice dans la catégorie « lycée ».

Chaque groupe passait tour à tour. Les autres attendaient leur passage, notamment en peaufinent quelques détails

Infos à savoir

On imagine que les interrogations restent nombreuses quant aux contours de ce concours. Raison pour laquelle Djenade Thestina, chargé de communication et de projet événementiel à Oudjerebou, nous met dans le contexte : « Ce concours vise à sensibiliser l’entreprenariat auprès des jeunes. Il se présente sous forme de deux catégories : étudiants et lycéens. Au début, chaque établissement avait ses représentants, ses porteurs de projets. Aujourd’hui c’est le grand jury, afin de déterminer les grands gagnants de Mayotte. En tant que ‘couveuse d’entreprise de Mayotte’, nous accompagnons les porteurs de projets dans leurs démarches tels que les demandes de subventions ou les ‘business plan’. En organisant ce concours, nous voulons initier les jeunes à l’entreprenariat, dès leur scolarité. Cela peut créer de l’emploi, entre autres. Vous savez déjà que la plupart des structures du département sont saturées, il est donc primordial d’en créer de nouvelles. La plupart de ces jeunes ont de belles idées, il faut juste les accompagner de manière efficiente. »

League Only For Mayotte, une appli 100% sports

Les belles idées, ce n’est pas ce qui manque, en effet. Un groupe d’élèves provenant de la « mention complémentaire sports » au lycée de Sada, était en lice dans la catégorie « étudiants ». Ce binôme constitué d’Abdou-Attoumani et de Fazal-Karim a comme projet, une application 100% sport répondant au nom de « League Only For Mayotte ». Cette dernière, en collaboration avec plusieurs instances sportives, notamment la ligue Mahoraise de Football, ainsi qu’avec plusieurs associations sportives, va proposer divers services : par exemple, l’organisation de rencontres amicales pourra se faire directement via l’application. Améliorer la communication entre les associations sportives est le premier mot d’ordre ! Et il n’y a pas que le football qui est visé, le handball, le basketball, le volleyball et le rugby font aussi partie du lot. D’autres fonctionnalités seront également possibles, comme un vote des joueurs de l’année. » Si les deux acolytes disent avoir « stressé au début » face au jury, ils restent néanmoins « confiants » après leur présentation.

De gauche à droite, Abdou-Attoumani et Fazal-Karim, accompagnés de leur professeur référent Oumie Yves

Quelques mots du jury

Le jury était constitué de quelques membres de Oudjerebou et du Rotary club Hippocampe de Mamoudzou, mais aussi d’autres acteurs du monde économique mahorais. Voici quelques uns de leurs propos, à la suite de l’ensemble des passages : « Il y a de l’idée et de l’envie d’entreprendre qui est significative. Le seul bémol est matérialisé par une certaine méconnaissance du marché financier. Il doit donc y avoir un peu plus d’accompagnement, et nous sommes là, en partie, pour ça. Il doit aussi y avoir un suivi au niveau scolaire bien évidemment. On peut quand-même noter des projets majoritairement tournés vers les nouvelles technologies, tout en respectant une certaine sensibilité environnementale. »

Les membres du jury avaient conclu par cette phrase : « pour réussir dans l’entreprenariat, il faut tester son projet, voir son efficacité, avant de demander de possibles subventions. » Des mots qui ont sûrement été entendus. La remise des prix aura lieu ce samedi au lycée des Lumières, de 9h à 12h. À la clé, une somme de 8000€, de quoi favoriser le début d’un projet d’envergure, pourquoi pas ?

Houmadi Abdallah

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Faridy Attoumane : Un mahorais dans la ville !

0
À l’image du personnage, prise de fonction discrète mais non moins efficace, début décembre dernier, du nouveau délégué de Mayotte à Paris, Faridy Attoumane. Véritable couteau-suisse affuté à la pierre hexagonalo-mahoraise, il incarne à lui seul les objectivité et vision pratique pour faire noblement rayonner notre insulaire territoire sur le plan national voire européen. Entretien.

Entreprenariat social et solidaire : structurons le volet financier

0
Dans le cadre de ce mois de novembre dédié à l’Economie sociale et solidaire, s’organisait ce lundi matin, une réunion d’information globale à l’initiative des conjointes entités Cress et France Active, en lien le large panel de structures d’accompagnement présentes sur notre territoire ainsi que certains de leurs porteurs de projet(s)

Emploi : Quand les arts musicaux permettent de construire un avenir professionnel

0
Oudjerebou, la Couveuse d’Entreprises de Mayotte, en partenariat avec le Pôle Emploi et l’artiste mahorais Meiitod organisent durant toute la semaine une masterclass art musical destinée aux demandeurs d’emploi. Ces derniers vont pouvoir être initiés aux métiers de la musique comme le chant, la production, le mixage ou encore le Djeeing

Masterclass sur l’Art musical en présence de Meiitod

0
Afin de sensibiliser et susciter de potentielles vocations dans le domaine musical, les structures Oudjerebou et Pôle Emploi invitent d'ores et déjà les jeunes demandeurs d'emploi issus des quartiers sensibles mahorais à s'inscrire afin...

Saïd Omar Oili : « La base de tout, c’est la démographie »

0
Officiellement élu, avec une dominante de 297 voix en sa faveur, pour ce tout premier et nouvel engagement politique, d’une durée mandat de 6 ans, le tout récent sénateur, Saïd Omar Oili, celui que l’on surnomme S2O, nous a accordé une rapide entrevue malgré un emploi du temps déjà bien compact

Recent Comments