27.8 C
Mamoudzou
mardi 16 avril 2024
AccueilEnvironnementQuand RTT rime avec solutions et déchets électroménagers

Quand RTT rime avec solutions et déchets électroménagers

C’est au sein des locaux du tout nouveau pôle environnement de la régie territoire Tsingoni (RTT)* que le ministre de la ville et du logement est venu découvrir les actions de proximité proposées par l’association.

Quel habitant de Mayotte peut se vanter de n’avoir jamais croisé en bas de chez lui, dans un virage routier, un lit de ruisseau ou bien même nos mangroves à marée basse, des carcasses de machines à laver, de fer à repasser, de micro-ondes et plus si affinité… Carte postale un peu corrodée qui représente un réel fléau post-surconsommation pour la Nature de notre île et accessoirement notre santé. Un enjeu environnemental majeur qui incombe aussi aux fonctions de nos élus et des hautes instances étatiques représentées notamment en ce jour, en la personne d’Olivier Klein, ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires chargé de la ville et du logement, en visite ce jour.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se répare…

Basé tel un principe de mission d’utilité publique, sans en avoir encore l’appellation juridique, et surtout de pleine conviction dans son engagement, la RTT a décidé de mettre en place en toute fin d’année 2022, un système de récupération des encombrants directement à domicile ainsi qu’un atelier de réparation à même ses locaux dédié à donner une potentielle seconde vie aux déchets de types électroménagers. Le but ? Lutter au maximum contre la politique systématique des dépôts sauvages qui pullulent sur notre territoire.

Soifaoui Soilihi montre le stockage et pré-tri des encombrants récupérés chez l’habitant

Pour ce faire, il suffit juste de venir déposer son matériel usagé ou d’appeler l’association pour convenir avec elle d’un créneau de ramassage et le tour est joué. Les délais sont courts et la RTT s’engage elle-même à glaner l’ensemble des biens dont vous voulez vous débarrasser et ce, même s’il n’est pas question d’électroménager. 

La philosophie de la maison : mieux vaut le récupérer dans notre camion plutôt que cela finisse dans la nature… Et le concept fait son petit bonhomme de chemin. Depuis sa récente création, c’est déjà plus d’une centaine de machines à laver récupérées dont une vingtaine déjà revendues à même le shop de l’association. Car oui, c’est ainsi que la structure fonctionne dans une approche solidaire. Le pôle environnement n’ayant ni statut juridique ni vocation de récupérer, tel un SAS pignon sur rue, le grille-pain cassé de monsieur et madame tout le monde pour le restituer à l’issue; il n’est donc pas question d’une concurrence déloyale envers les réparateurs professionnels, non ! La RTT fonctionne sur son propre roulement interne lié au ramassage et donc aux dons de déchets et de matériels électroménagers. Les moins abimés passent entre les mains expertes de l’encadrant technique, Soifaoui Soilihi, et de ses 6 apprentis en contrat d’insertion renouvelable (CDDI) et sont par la suite mis en vente à des prix défiants toute concurrence, 6 mois de garantie inclus, pour le plus grand bonheur des petits portefeuilles du quartier. Le matériel trop délabré est récupéré par le biais d’une structure professionnelle privée locale; le but étant que sa prise en charge reste encadrée et qu’il ne retourne pas dans la nature…

Le matériel réparé et sous garantie est vendu à même les locaux de l’association

La brigade verte fait son effet

Ayant à cœur de proposer un ensemble global et pérenne de solutions en lien avec la protection environnementale mais aussi l’éducation préventive et la sensibilisation concrète, la régie territoire de Tsingoni, implantée à même les quartiers résidentiels et limitrophes populaires, agit quotidiennement au moyen de sa brigade verte pour accompagner les populations locales dans une prise de conscience commune relative à des mauvaises habitudes de vie à éradiquer. Ils sont donc dans l’immédiat 4 agents en contrat de droit commun, ayant suivis des formations poussées auprès des organismes tels que le Parc marin ou encore Mayotte diversité. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le bouche à oreille fonctionne à merveille tout comme l’assiduité soutenue du travail par le terrain et ce, sans relâche. Les agents n’hésitent pas à retourner voir plusieurs fois par semaine les personnes qui n’auraient toujours pas compris le message et qui continueraient par exemple à jeter leurs déchets aux abords des rivières, quitte même à contacter la Police de l’eau et de l’environnement (UPEE) pour qu’il y ait des sanctions concrètes car c’est aussi comme cela que les prises de conscience se font. Pour protéger nos cours d’eau, la brigade verte se rend également tous les samedis en 2 points de lavandières afin de continuer à délivrer leur message éducatif et persuasif et les gens y sont de plus en plus sensibles preuve en est, le succès des laveries de quartier proposées à même les locaux de la RTT. En somme, on éduque, on oriente mais on offre aussi des alternatives concrètes. De plus en plus nombreuses sont donc les bouénis à venir laver leur linge pour 2 euros et là encore, la publicité par le bouche à oreille est la meilleure des alliées tout comme la confiance de la population locale gagnée par le fort présentiel des agents.

Attoumani, agent de la brigade verte en plein discussion avec le ministre sous l’oeil de Mouhamadi MROIVILI
Adjoint-maire, chargé de la culture et du patrimoine / 3CO

Conjointement à toutes ces actions, 3 à 4 fois par an, des opérations de nettoyage et de dépollution en rivière de grande envergure dites ’’coup de poing’’ sont organisées avec la participation active d’acteurs locaux tels que Nayma ou encore Mayotte nature environnement mais également le concours majeur des habitants pour justement les rendre acteurs de leurs propres mauvaises actions.

Signature du livre d’or du pole environnement de la RTT pour Olivier Klein

« Celui qui pollue, c’est celui qui ramasse » indique Laurene Mahy, directrice de la RTT. Ramasser pour justement redonner souffle de vie à « cet environnement des plus incroyables » comme le souligne Olivier Klein.

Un ministre conquis quant à cet outil associatif qui mérite sa proche labellisation afin de monter en puissance au regard de ses missions de protections hydriques sur notre territoire où l’eau est précieuse, tout comme la protection de sa mangrove locale et, par extension, de son lagon.

MLG

Le ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique, floque le logo de la RTT pour immortaliser sa venue
Logo officiel du pole environnement RTT graffé et dédicacé par le ministre Olivier Klein en souvenir de son passage

Infos et contact : réseaux sociaux Régie Territoire Tsingoni / tél : 02 69 66 46 30

* La régie territoire Tsingoni est une association fondée en 2016 qui a pris son plein essor en 2020 afin de diversifier ses pôles en matière environnementale mais aussi sociale et culturelle. Elles compte 2 antennes basées sur la commune de Combani. Un pôle récent dédié à l’environnement et son pôle historique relatif à un espace de vie social pour les familles où des ateliers d’animation et d’échanges sont proposés quotidiennement avec la participation de l’association locale des habitants du quartier.

 

 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Tsingoni, futari, Marie Guévenoux, Mayotte

Malgré la présence du préfet, des violences s’invitent au futari de la paix à...

0
Les perturbations du futari ancrant la concorde entre les villages de Mirereni et Combani seraient importées de combats entre bandes qui se déroulaient non loin de là. La ministre Marie Guévenoux a aussitôt réagi

Tourisme/ Patrimoine : « Il faut être aux côtés des anciens, ils ont des...

0
La semaine des métiers du tourisme s’est terminée samedi dernier avec en point d’orgue une visite guidée de la mosquée de Tsingoni, la plus ancienne de France. Pour l’occasion Ibrahim M’Colo, chargé du tourisme vert et de la valorisation du patrimoine au sein de l’office de tourisme de la 3CO, en a profité pour nous confier sa passion et ce qui l’a amené à devenir guide touristique.

L’auteur présumé du meurtre de Tsingoni mis en examen

0
Le procureur Yann Le Bris tient à informer la population que l'auteur présumé du coup de couteau ayant coûté la vie à un agent du conseil départemental ce lundi 12 février à Tsingoni a...

« Garantir l’accès à l’eau pour tous dans ce département »

0
La Présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, s’est rendue dans le nord de l’île jeudi matin afin de comprendre les enjeux et les problèmes liés aux risques d’inondations qui touchent le 101e département français. Elle a assisté ensuite à une distribution d’eau à Tsingoni où elle a pu échanger avec la population et les membres de la mairie.

Grand-Nord : Planning de la déchetterie mobile

0
Par communiqué, la Communauté d’agglomération du Grand Nord de Mayotte avise ses usagers de la programmation à venir au regard de la mise à disposition de la déchetterie mobile ce week-end.

Recent Comments