26.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilCultureLa danse comme moyen d’échange et de prise de conscience au-delà des...

La danse comme moyen d’échange et de prise de conscience au-delà des frontières 

Pendant une semaine, la compagnie Kazyadance, basée en Petite-Terre, a accueilli une délégation de 5 danseurs professionnels tanzaniens dans le cadre d’un échange collaboratif soutenu par le programme Accès culture. 

Se mouvoir pour s’exprimer au-delà des mots que la barrière des langues peut parfois dresser. Sensibiliser et alerter sur les maux environnementaux tout en travaillant les corps, leur mémoire et ce, dans un partage artistique et culturel. Telle fut la trame de font de ce projet bilatéral entre la compagnie mahoraise et l’école de danse professionnelle Muda Africa basée à Dar es Salaam, en Tanzanie.

Accès culture kézako ?

Visant à favoriser les liens et collaborations entre les artistes et acteurs culturels français et africains au sens large, le programme Accès culture — chapeauté par l’Institut français* —  accompagne et met à disposition les moyens financiers nécessaires dans l’élaboration de projets binômes équitables constitués donc, de 2 structures : une française et une africaine.

Jeune hommes afro souriants et heureux
Une réelle symbiose entre les artistes après cette semaine de découverte et de travail commun

Pour être considérés comme éligibles, ces projets ( avant tout tournés à destination d’un public vulnérable pour raisons économiques, sociales, géographiques voire même d’intégrité physiologique ou mentale diminuée ), doivent constituer une réelle coopération à la fois éducative et artistique d’une durée maximale de 3 ans.

La danse et la nature indissociables

Basé sur 2 étapes, ce projet intitulé Mti & Mwiri (soit les respectives traductions Swahili des mots ’’arbre’’ et ’’corps’’), financé à 100% par les subventions Accès culture attribuées à l’école tanzanienne de danse, a donc débuté en nos terres mahoraises le 18 février dernier où les 4 artistes et leur chorégraphe, Ian Mwaisunga ont été accueillis et logés au sein même de la fabrique artistique du Royaume des fleurs basé à Dzaoudzi. 

Lauréat en 2021, la mise en place de ce programme d’échange n’avait pu se faire en amont pour motif sanitaire dû à la crise internationale.

jeunes afro dansant en studio
Ambiance studieuse nourrit de sourires durant les cours

Outre l’approche purement artistique, qui comportait des entraînements quotidiens créatifs en lien avec la pratique même de la danse et l’élaboration d’une chorégraphie, cette semaine fut  aussi l’occasion pour le chorégraphe DjoDjo Kazadi et ses 8 jeunes danseurs mahorais de présenter notre territoire sous son approche environnementale, notamment en lien avec les problématiques soulevées relatives à la protection des mangroves de notre île. Ils ont ainsi, tous ensemble, foulé la terre de notre sol insulaire, pour imprégner leurs sens, notamment en se rendant au lac Dziani.

Des échanges verbaux, parfois complexes du point de vue des respectives langues maternelles, mais qui ont trouvé mutuelles résonances en les corps et la danse qui les ont liés. « À travers ce projet de sensibilisation, il a vraiment était question de moments de recherche, de partage, de création et de transmission. Nous avons déjà hâte de nous retrouver en mai prochain pour la suite de cette belle collaboration » nous indique Djodjo Kazadi, co-fondateur aux côtés de Marie Sawiat Ali Saïd, de la Cie Kazyadance.

Des jeunes afro en randonnée manifestement autour d'un lac
La délégation tanzanienne découvre le lac Dziani et tous les enjeux écologiques et environnementaux soulignés par l’accompagnateur

Une collaboration donc en 2 volets qui verra ce ’’match retour’’ comprenant une délégation de 5 à 6 danseurs mahorais se dérouler pendant 10 jours en Tanzanie, à l’issue duquel une représentation publique aura lieu.

Toute une symbolique de cet outil qu’est le corps, mis au profit d’un projet forgeant l’ouverture de l’esprit pour laquelle nous souhaitons un plein épanouissement à tous ces artistes et ambassadeurs de notre territoire au-delà des mers.

2 hommes afro très heureux de se retrouver
Les 2 chorégraphes DjoDjo Kazadi (g.)et Ian Mwaisunga (d.) heureux de se retrouver en l’aéroport de Dzaoudzi

MLG

 

 

 

 

 

* Investi d’une mission de service public, l’Institut français est sous la double juridiction du ministère de l’Europe et des affaires étrangères ainsi que le ministère de la culture.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Camp, réfugiés, Cavani, enfant, tente, démantèlement

Réfugiés de Cavani : portraits démantelés

0
Jeudi 25 janvier au matin, sur le parking du stade de Cavani, une foule se forme. Parmi eux, des représentants de l’Etat, du collectif des citoyens de Mayotte, des membres associatifs, des forces de l’ordre et des journalistes. Tous attendent le début du démantèlement du camp de réfugiés, annoncé par le Préfet. Notre rédaction s’est immiscée dans le camp pour donner la parole à ceux qui continuent de vivre malgré leurs pertes

Bonne Année. Bonne Santé. Allons planter !

0
l’Association pour la protection de la nature et de l’environnement à Bouéni (APNEB), en partenariat avec la Fédération mahoraise des associations environnementales (FMAE), organise ce samedi 6 janvier 2024 une matinée dédiée à la plantation d’arbres aux abords de la rivière du village de Bouéni.

Du Mozambique à Mayotte, Acte 2

0
Dans cette dynamique de développement économique de notre territoire et de coopération régionale, des protagonistes mahorais conduisent, toute cette semaine, la venue d’une délégation mozambicaine composée de potentiels futurs investisseurs.
Festival

Danse – Fin de la 2ème édition du Festival HIPO’CAMPE BATTLE

0
La deuxième édition du Festival HIPO’CAMPE BATTLE organisée par l'association MAYDYNAMIX a pris fin le 9 décembre 2023 après 3 jours de festivités autour de la danse, de la culture et du sport, sur la commune de Dzaoudzi-Labattoir

Appel à projets Interreg Canal du Mozambique, le département joue les prolongations

0
Par communiqué, les instances du Conseil départemental de Mayotte font savoir que la date de clôture de l'appel à projet, dans le cadre du dispositif INTERREG VI Canal du Mozambique sur la période 2021-2027,...

Recent Comments