29.8 C
Mamoudzou
vendredi 19 avril 2024
AccueilorangeMutualité Française : une visite de son président décisive pour Mayotte

Mutualité Française : une visite de son président décisive pour Mayotte

Ce jeudi, Éric Chenut, président de la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF), a déposé ses valises dans le département. Il aura jusqu'au 4 février pour échanger avec divers acteurs. Des discussions qui auront pour ordre du jour, le développement du domaine de la mutualité, et plus précisément de la complémentaire santé, à Mayotte, qui compte un retard considérable là dessus.

La discrétion de son arrivée n’en reflète absolument pas l’importance. En effet, de gros projets peuvent être évoqués, voir même développés au cours de cette visite qui durera 3 jours. Éric Chenut, figure numéro une de la Mutualité Française, nous a dévoilé les grandes lignes de son séjour dans notre 101e département : « Je me déplace à peu près deux fois par mois dans les différentes régions françaises pour rencontrer l’ensemble des femmes, des hommes, qui font la mutualité au quotidien, élus comme salariés. Ces visites ont pour but d’échanger sur l’actualité du mouvement mutualiste, la couverture santé, la retraite etc. La finalité de ces discussions est de pouvoir définir les principales problématiques, notamment en terme de prévention en santé publique, et de pouvoir y répondre efficacement. J’ai cru comprendre qu’il y avait de gros enjeux sur les sujets cités, dans ce territoire. Nous ferons en sorte d’accompagner et de renforcer le développement de la mutualité à Mayotte. »

Ouverture d’une antenne régionale de la mutualité française à Mayotte, pour rattraper le retard sur les autres départements

Mohamed Youssouf espère la création d’une antenne régionale de la mutualité française, à Mayotte (photo d’illustration)

Si certains projets doivent encore être identifiés, Mohamed Youssouf, délégué régional de la Mutualité de la Fonction Publique à Mayotte, a déjà une idée bien précise. Il abonde : « La Mutualité Française englobe la quasi totalité des mutuelles françaises, et il en existe une antenne régionale dans presque tous les territoires français, pas à Mayotte. Ici nous avons plutôt la Mutualité de la Fonction Publique, qui est assez limitée en terme d’actions. Avoir cette antenne ici, nous permettrait de bénéficier des mêmes avantages que les autres départements français, notamment dans la fonction publique. Surtout dans le contexte actuel, où la réforme de la protection santé complémentaire (PSC) est entrée en vigueur dans toute la France depuis janvier. »

Pour approfondir

M. Chenut a accepté de nous en dire plus sur les détails de cette « PSC » et de son lien avec la Protection Sociale des agents publics : « Il a été décidé pour les agents de la fonction publique, comme ce fut le cas pour les salariés du secteur privé il y a une dizaine d’années, de mettre en place des contrats collectifs sur la couverture santé*. Les négociations ont récemment été finalisées pour ce domaine là et devront également, se conclure rapidement pour le domaine ‘prévoyance’; tout cela aboutira à la Protection Sociale des agents de la fonction publique. Pour les fonctionnaires d’État, ça commencera normalement en 2024. Pour la fonction territoriale, ça devrait suivre en 2025/2026. Pour les agents hospitalier, les discussions ne sont pas encore engagées. Nous allons d’ailleurs militer pour qu’ils ne soient pas les oubliés, en vue de leur importance dans notre société et de leurs conditions de travail très difficiles. »

Après Mayotte, Éric Chenut s’envolera pour la Réunion, toujours dans le cadre de ses visites régionales

En attendant, M. Chenut a d’ores et déjà rencontré l’ARS, la Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte et des militants locaux ce jeudi. Une rencontre avec le maire de Mamoudzou suivra ce vendredi. Le chantier est très grand en matière de santé dans le territoire, tellement grand qu’on s’y perd. Nous espérons que cette visite puisse permettre, ne serait-ce qu’un petit coup de pouce, pour remettre le dernier territoire français sur de bons rails.

Houmadi Abdallah

*En France, une partie des frais de soins est dispensée par la sécurité sociale. Pour le reste, c’est les mutuelles qui s’en chargent. Depuis 2013, les salariés du privés disposent d’une « complémentaire santé d’entreprise ». Les fonctionnaires publics vont aussi pouvoir en bénéficier.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Sport : Bientôt la 4ème édition du « Trail du Caméléon »

0
Le Club d’Athlétisme de Mamoudzou (CAM) et la mairie de Mamoudzou lancent la 4ème édition du « Trail du Caméléon » le dimanche 26 mai à la MJC de Kawéni. L’objectif de cette édition est de créer un événement rassembleur de toutes les générations.
Mayotte, rectorat,

Face aux directeurs d’école, Jacques Mikulovic ambitionne de « relever le défi du choc...

0
Les chefs d’établissements du premier degré avaient rendez-vous mercredi après-midi avec le recteur et son équipe afin de faire « un bilan d’étape » mais aussi préparer en amont la prochaine rentrée scolaire de septembre. Plusieurs thèmes étaient à l’ordre du jour comme les moyens mis en œuvre pour le 1er degré, la carte scolaire, l’évaluation des élèves mais aussi l’organisation de la nouvelle 6e.
DRFIP, impôt, Mayotte, EFS, France services

Impôts : pour déclarer, souriez, vous êtes accompagnés !

0
Si quelques petites nouveautés sont à noter pour cette campagne d’imposition sur les revenus mouture 2024, c’est surtout du côté du recouvrement de l’impôt que ça bouge à Mayotte. Avec un accent mis sur « l’aller vers » dans les 15 Maisons France service, et la lutte contre la fraude

Le parc marin se prépare à adopter un nouveau plan de gestion en 2025

0
Le conseil de gestion du parc marin de Mayotte, présidé par Abdou Dahalani et dirigé par Guillaume Amirault s’est réuni pour la première fois de l’année ce mercredi. Objectif phare : initier la démarche de l’écriture d’un nouveau plan de gestion pour les 15 prochaines années.
eSIM, Orange, smartphone, Mayotte, La Réunion

L’eSIM, la carte SIM virtuelle de téléphone, disponible à Mayotte

0
Notre département franchit un peu plus le pas vers le virtuel avec l'arrivée de l’eSIM annonce l’opérateur Orange qui met cette évolution en place également à La Réunion

Recent Comments