26.8 C
Mamoudzou
samedi 28 janvier 2023
AccueilorangeVœux du nouvel an : le centre hospitalier de Mayotte passe à...

Vœux du nouvel an : le centre hospitalier de Mayotte passe à la vitesse supérieure

Ce mercredi, le centre hospitalier de Mayotte a présenté ses vœux pour la nouvelle année. Après une année 2022 compliquée, l'hôpital compte poursuivre ses nombreux chantiers pour 2023, et l'optimisme est de mise.

Le Centre hospitalier de Mayotte (CHM) n’a pas été à l’abri des critiques ces 12 derniers mois. En parallèle, plusieurs difficultés, notamment au niveau du recrutement, ont rajouté de l’huile sur le feu. Jean-Mathieu Defour, directeur général du CHM, ne compte pas se laisser impressionner, comme il nous l’explique : « Au delà des critiques, nous avons des problèmes au niveau des effectifs. On manque de neurologues, d’urgentistes et de psychiatres entre autres. Des sages femmes et des infirmières au service néonatalogie manquent aussi à l’appel. De ce fait, nous allons nous axer sur le recrutement avec la mise en place d’une cellule de recrutement. Le but est de faire venir les différents profils recherchés et qu’ils restent plus longtemps dans le département. »

L’événement s’est déroulé « à guichet fermé »

Ramener les Mahorais à la maison

Une autre approche dans le recrutement, plus locale, avait été entamée par le directeur général du CHM en 2022. Cette démarche va être poursuivie confirme M. Defour : « L’année dernière nous avions rencontrés des élèves mahorais en études de médecine. Un des objectifs de cette année 2023 sera de continuer à suivre, accompagner et former nos jeunes mahorais dans leur apprentissage des professions paramédicales, d’infirmier, de sage femme et de médecine. Nous allons vraiment essayer de les ramener à la maison à la fin de leurs études, leur proposer du concret. »

La concrétisation de gros projets

Outre le renouveau des effectifs, Jean-Mathieu Defour annonce que lui et son équipe comptent poursuivre les différents travaux de développement du centre hospitalier. Il nous en parle : « Les travaux de rénovation du CHM de Mamoudzou ont commencé en 2022 avec les urgences notamment. Outre la finalisation du bâtiment ‘urgences’, d’autres travaux verront le jour, comme la construction du bâtiment ‘pédiatrie’ et du bâtiment ‘consultation externe’. La maternité fait aussi partie de nos chantier. Nos autres sites ne sont pas oubliés. Par exemple, au CHM de Petite-Terre, nous procéderont à quelques aménagements pour accueillir un service psychiatrie, ainsi qu’un service radiologie. Le gros projet de cette année sera bien évidemment le début de la construction du nouveau site à Combani.« 

Les soutiens seront appréciés

Le public était de qualité

Pour mener à bien toutes ces missions, l’hôpital devra compter sur l’aide de l’État, qui a récemment annoncé ses vœux pour le personnel soignant via le président de la République. D’autres soutiens, veilleront à faciliter le bon déroulement des activités du centre hospitalier de Mayotte. Parmi eux, le conseil départemental. Ben Issa Ousseni, président du conseil départemental le rappelle : « L’hôpital dépend directement de l’État mais nous avons un rôle à jouer nous aussi. Au conseil départemental, nous veillons à faciliter les nouvelles installations du centre hospitalier, notamment en menant des négociations dans les discussions concernant le foncier. Nous faisons, et continuerons de faire de notre mieux, pour que les objectifs du CHM se concrétisent sans à-coup.

D’autres élocutions, du président de la Commission Médicale d’Établissement (CME) et du président du Conseil de surveillance ont fait suite à celle du directeur général. La cérémonie des vœux laisse entrapercevoir du positif en perspective, notamment avec le début de la construction du second hôpital. Son évolution sera suivie de près.

Houmadi Abdallah

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
CHM, agression , Mayotte, CME,

Rassemblement des soignants : l’hôpital, entre sanctuaire et portes-ouvertes aux malades

0
Les langues se sont déliées lors du rassemblement de soignants en soutien au chirurgien agressé dans l’enceinte du CHM. Les déficiences sont nombreuses, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Après cette agression, l'impact sur l’attractivité de l’île va encore s’en ressentir
CHM, Urgences, agression, Mayotte

Les hospitaliers manifestent leur soutien au chirurgien agressé

0
A midi tapante ce jeudi, et à l'initiative de la Commission médicale d’Établissement (CME), le personnel hospitalier avait répondu présent pour manifester devant les urgences de l'établissement. Il s'agissait d'une réponse à l'agression dont...
François Braun, Santé, Mayotte, ARS, CHM, Hospimédia

Délinquance et agressions à l’hôpital : son directeur prêche pour un « choc d’attractivité »

0
Face au "choc médiatique" des infos sur la délinquance à Mayotte, enrichies par la dernière agression en date d'un chirurgien, Jean-Matthieu Defour demande l'aide de l'Etat pour recruter son personnel
CHM, Mayotte

Un chirurgien menacé par des cambrioleurs à l’hôpital : rassemblement du personnel devant les...

0
"C'est la goutte d'eau!", lâche un soignant qui balance entre son désir de maintenir l'attractivité de l'île pour recruter, et le ras-le-bol insécuritaire qui touche l'ensemble des services

Le RSMA de Mayotte continue sa marche en avant

0
Ce mardi matin, une journée d'information collective du RSMA avait pris place au CRIJ de Mayotte, à Cavani. Le but étant de favoriser l'insertion professionnelle des jeunes du département. Des échanges, mais aussi le témoignage d'un ancien du RSMA étaient de la partie.

Recent Comments