29.8 C
Mamoudzou
vendredi 27 janvier 2023
AccueiljusticeA Ouangani, des affrontements entre bandes rivales sèment la peur

A Ouangani, des affrontements entre bandes rivales sèment la peur

« La peur est à son paroxysme à Ouangani ! ». Les propos de la lettre de dépôt de plainte collective, adressée au procureur de la République le 29 décembre dernier, signée par 105 personnes, pose les mots sans détour aucun. En effet, la population de Ouangani et « singulièrement les riverains du lotissement Sélémani » font l’objet depuis plusieurs mois d’actes de violence, d’agressions physiques, d’actes de vandalisme, d’harcèlement moral, de menaces de mort et trafics de drogue, en atteste l’objet de la plainte.

« Pris au piège […] dans une guerre entre bandes rivales », la population, d’escalade en escalade, « se trouve aujourd’hui pris pour cible », note les plaignants avant de décrire certains faits survenus : « 3 hommes sortant de la mosquée ont failli prendre des coups de machette, une mère de famille a perdu connaissance après avoir reçu un galet sur la poitrine, un homme a reçu des coups de couteaux et a manqué de perdre la vie en promenant son chien en plein jour ». En outre, constatent les signataires, l’atmosphère « de terreur est renforcée par une augmentation exponentielle de trafics et de consommation de drogues au vu et au su de tous ». Concernant l’action des forces de l’ordre, malgré leur intervention, les plaignants font savoir qu’ « aucune arrestation à ce jour » n’a été effective ; ajoutant par ailleurs que l’emploi de gaz lacrymogène incommode davantage les riverains que les délinquants.

C’est donc au regard de cette situation, « traumatisés et craign[ant] pour notre vie », que les 105 signataires ont souhaité « déposer une plainte collective contre X pour que tout soit mis en œuvre afin que l’on identifie nos bourreaux et qu’ils soient traduits en justice ».

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Le quartier de Sélémani à Ouangani en proie à des violences

0
La commune de Ouangani connait depuis quelques années des problèmes de délinquance entre jeunes de bandes rivales, notamment dans le quartier de Sélémani. Au cours des dernières semaines maintenant la tension est à son comble et les habitants sont excédés malgré l’intervention des forces de l’ordre qui font du mieux qu’elles peuvent.

Lutte contre les marchands de sommeil à Sada : lourde condamnation pour le couple...

0
A Sada la lutte contre les marchands de sommeil a permis l’arrestation le 19 décembre dernier et à la condamnation, 48 heures après, d’un couple de commerçants ayant loué depuis plusieurs années des chambres à des familles en grande précarité et pour certaines sans titre de séjour.

Vingt millions d’euros d’investissement pour redynamiser le centre-ville de Ouangani

0
Dans le cadre du programme national « Petites Villes de Demain », Thierry Suquet, préfet de Mayotte et délégué du Gouvernement, le maire de Ouangani, Youssouf Ambdi et le vice-président de la 3CO, Mariame...
Ministère intérieur, SSMI, CVS, violences, Mayotte, GUyane

Violences conjugales: Le non-dit fausse les stats à Mayotte

0
En France en 2021, les services de sécurité ont enregistré 208.000 victimes de violences commises par leur partenaire ou ex-partenaire, soit une augmentation de 21 % par rapport à 2020. Mayotte apparait faussement dans le bas du tableau, souligne l'étude

Conventions entre le maire de Tsingoni et le parquet : « ma mission, c’est...

0
La mairie de Tsingoni a accueilli ce lundi le procureur de la République pour la signature de deux conventions visant à renforcer les réponses de proximité face aux actes de délinquance mineurs. L’occasion aussi pour Yann Le Bris de revenir sur la situation sécuritaire à Mayotte, chiffres à l’appui.

Recent Comments