27.8 C
Mamoudzou
lundi 4 mars 2024
AccueilEconomieProjet de quartier fertile à Koungou : L’agriculture au service de l’insertion...

Projet de quartier fertile à Koungou : L’agriculture au service de l’insertion socio-économique

La commune de Koungou dans le cadre de l’appel à projet « les quartiers fertiles » de l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain, entend déployer l’agriculture urbaine et périurbaine sur le village de Majicavo Lamir. Si la préservation de l’environnement est un axe poursuivi, c’est loin d'être le seul, la dimension sociale étant au cœur du projet

La structuration de la filière agricole, au regard de la croissance démographique de l’île, constitue un défi politique non négligeable en témoigne le fleurissement d’initiatives telles que le Pôle agricole de Mro Mouhou. Ces démarches visent, outre l’augmentation de la production du département, la professionnalisation et la structuration de toute la filière agro-alimentaire et ce, dans le respect de l’environnement et du consommateur.

Un projet de quartiers fertiles à Majicavo Koropa

La commune de Koungou a, pour sa part, lancé un projet Quartier Fertile dans le quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) de Majicavo Koropa. Bénéficiant, entre autres, d’un appui financier de l’Agence nationale de renouvellement urbain, le projet ambitionne de déployer l’agriculture urbaine et périurbaine et ce, dans un quartier en renouveau urbain.

Périmètre concerné par le projet de quartier fertile

Si ce projet entend certes remédier aux pratiques culturales actuelles pratiquées autour du village qui appauvrissent les sols et contribuent à l’envasement du lagon compte tenu de l’érosion des différents sites cultivés, d’autres ambitions s’y cristallisent. En favorisant l’essor d’une agriculture sous ses différentes formes, l’objectif est de favoriser la production alimentaire mais aussi renforcer le lien social et contribuer à l’amélioration du cadre de vie des habitants. Il s’agit pour se faire d’encourager l’insertion par l’agriculture des personnes durablement éloignées du monde de travail et résorber ainsi l’ampleur des contextes de fragilité socio-économique aigüe.

Une visée économique mais pas que

Pour mener à bien ces ambitions, le projet se structure autour de plusieurs axes, notamment la formation et professionnalisation des agriculteurs, l’accompagnement des changements de pratiques pour préserver les sols et augmenter la production agricole, la création de débouchés en termes de formation et d’emploi permettant l’insertion professionnelle des jeunes du village ou encore le développement de circuits courts. En assurant un débouché commercial en touchant de nouveaux marchés, les agriculteurs en quête d’insertion professionnelle pourront ainsi bénéficier d’un revenu.

Cette structuration de la filière agricole et le développement d’espaces agroforestiers permettent à la commune d’apporter des réponses concrètes sur le plan de la sensibilisation aux pratiques agroécologiques, l’insertion professionnelle tout en assurant une sécurité alimentaire aux consommateurs. Ce projet innovant participe donc, à son échelle, à apporter une réponse face à la délinquance en offrant aux jeunes la possibilité de s’illustrer dans une action d’insertion professionnelle engageante auprès de la société.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sécheresse, Mayotte

Un arrêté place plusieurs secteurs agricoles de Mayotte en sinistre sécheresse

0
La sécheresse qui a sévit plusieurs mois vient d'être reconnue comme ayant causé des dommages sur l'agriculture mahoraise. Le préfet a pris le 15 février dernier un arrêté visant à indemniser les professionnels pour les pertes sur prés d'un an
Koungou, reboisement, Mayotte

Reboisement : L’arbre qui cache les difficultés d’insertion à Koungou

0
Pour plagier la maxime de mai 68, c’était presque « sous les pavés, la plage », ce samedi matin à Majikavo. Alors que tous les jours, sur cette portion de route, les automobilistes craignent de recevoir jets de pierres et de cailloux, une association de la commune de Koungou avait décidé d’y planter des arbres. Peu de jeunes malgré tout parmi eux

Point sur la vidéo protection au service de la sécurité des citoyens

0
Lors de sa visite à Mayotte dimanche dernier, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer s’était notamment étonné du peu de communes de l’île équipées avec un système de vidéo protection, alors que l’État attribue des subventions et des aides pour l’installation de ce type de dispositif, a fortiori sur notre territoire. Face à la situation actuelle dans le 101e département français, Gérald Darmanin avait alors envoyé la balle dans le camp des élus locaux.
Violence, Mayotte, Koungou

Les enseignants du lycée de Dzoumogné solidaires de leur collègue violemment agressé à Koungou

0
Ils parlent de "tentative de meurtre" et expliquent ne pas avoir reconnu leur collègue victime de coups de fer à béton après avoir été extirpé de force de son véhicule
Education nationale, Mayotte

Attaqué et confiné, le personnel du collège de Koungou majoritairement en droit de retrait...

0
Pendant 20 minutes, l’établissement a été la cible de jets de pierre, mais aussi de fers à béton ce mercredi. Dans une violence que deux témoignages d’enseignants pourtant rodés à Mayotte, décrivent comme une volonté mortifère

Recent Comments