29.8 C
Mamoudzou
jeudi 1 décembre 2022
AccueilorangeTrois épidémies en cours à Mayotte

Trois épidémies en cours à Mayotte

Si la grippe, le Covid et la bronchiolite sont dans une phase épidémique à Mayotte, pour l'instant, pas d'inquiétude à avoir, "il n'y a actuellement pas de syndrome respiratoire aigu", rassure Olivier Brahic qui rappelle les consignes pour chacune d'elle.

Pour décrypter le ton sobre employé par Olivier Brahic, directeur de l’ARS Mayotte, on pourrait dire que le territoire en a vu d’autres. Pour autant, la vigilance s’impose, « nous sommes sur une courbe ascendante pour les trois épidémies. »

Pour la grippe, la vaccination est en cours, « les personnes de plus de 65 ans et celles possédant des facteurs à risque doivent s’y plier ». Si à Mayotte certains peuvent considérer que c’est une maladie « des pays froids », il n’en est rien, « nous enregistrons une hospitalisation tous les trois jours pour des cas de grippe, dont un cas grave ».

Pour ceux qui en ont perdu leur grec, sachez que pour le Covid, nous n’avons guère évoluer dans l’alphabet puisque c’est toujours l’Omicron qui fait parler de lui à travers son sous variant BQ.1. « Nous pensons que comme en métropole, c’est cette souche qui se diffuse ici ». Avec un taux d’incidence de 65, bien loin des nombre à trois chiffres de métropole, le compteur est néanmoins surveillé, « on note une nette progression ». Les personnes qui ont de la fièvre accompagnée de toux n’ont certainement guère de doute, et doivent aller se faire tester. Et s’isoler si elles s’avèrent positive. Gestes barrière, dont les lavages répétés des mains, et aération, restent des valeurs sures.

Enfin la bronchiolite a fortement sévi en métropole, « provoquant un très fort taux d’hospitalisation ». A Mayotte, nous sommes sur une phase épidémique, « nous avons trop de bébés qui arrivent dans un état grave ». Une fièvre chez les nourrissons doit amener à consulter rapidement, « et il faut les moucher et leur laver le nez avec du sérum physiologique. »

Quelque soit la maladie, le port du masque peut être salvateur pour l’entourage comme l’ont toujours fait les asiatiques. Un geste qui commence à être adopté en métropole.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
François Braun, Mayotte, vaccinations, ARS, rectorat

Visite du ministre de la Santé : pas d’annonces en attendant l’acte II

0
François Braun s’imprègne des nombreux dispositifs made in Mayotte pour pallier les déficiences en santé. Après l’agence de recrutement la veille répondant au déficit d’attractivité, c’est à la campagne de vaccination massive des plus de 6 ans orchestrée par l’ARS et le rectorat, qu’a assisté le ministre
DEAL, DEALM, Mayotte, Affaires maritimes

A partir du 1er janvier 2023, la DEAL va prendre la mer

0
Lors du conseil des ministres de ce mardi 29 novembre, la DEAL de Mayotte a pris du galon… et le large. En lui ajoutant la lettre M de Mer à partir du 1er janvier 2023, ses prérogatives seront étendues, pour la faire évoluer en Direction de l’environnement, de l’aménagement, du logement et de la mer, la DEALM
Mansour Kamardine, Comores, mineurs, Mayotte

Rapprochement familial des mineurs isolés : un travail de longue haleine, répond la ministre...

0
Les avancées sur le retour des mineurs comoriens auprès de leurs parents se font au cas par cas, toujours faute d'entente sur la notion de nationalité
Gérald Darmanin, Mayotte

Gérald Darmanin à Mayotte pour un Nouvel An « aux côtés des Mahorais »

0
Les habitants de ce territoire trop souvent oublié de la République vont se frotter les yeux avant de relire l'information: le ministre de l'Intérieur qui avait promis de revenir à Mayotte à la fin de l'année, sera bien là en décembre, le 31, aux côtés de la population et des forces de l'ordre
François Braun, Santé, Mayotte, ARS, CHM, PRS, CNR

Contre la désertification médicale de l’île, le ministre Braun inaugure l’agence de recrutement

0
Le mot de catastrophe n’est pas vain pour qualifier la désertion des professions médicales, accentuée depuis les agressions de ces dernières semaines, et que ne peut que constater le ministre de la Santé. Mayotte s’en sortira grâce à l’imagination des acteurs sur place, notamment ceux qui ont monté une machine à recruter particulièrement innovante

Recent Comments