29.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilEnvironnementGrande opération de lutte contre les atteintes à l'environnement menée par l'Etat

Grande opération de lutte contre les atteintes à l’environnement menée par l’Etat

Ce vendredi, une trentaine d’agents de contrôle ont investi le bassin versant de l’Ourouvéni afin de procéder à un contrôle d’envergure autour de la retenue Combani puis vers le village de Kahani. Avec un focus sur la préservation de la ressource en eau.

Le site n’a pas été choisi par hasard puisque la rivière Ouroveni concentre un des captages de production d’eau potable, et c’est à proximité que doit toujours émerger la 3ème retenue collinaire. « Les sites contrôlés ont été choisis au vu des enjeux pour la préservation de l’eau et de l’importance des dégradations préalablement constatées », indique d’ailleurs la préfecture.

Cette opération a été organisée par la Mission Inter-Service de l’Eau et de la Nature (MISEN). Elle s’est déroulée ce vendredi sous la direction du Préfet de Mayotte et de la Substitut du Procureur de la République.

Neuf services ont participé à cette opération la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL), la Direction de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt (DAAF), l’Office Français de la Biodiversité (OFB), l’Office National des Forêts (ONF),  l’Agence Régionale de Santé (ARS), le Conseil Départemental (CD), le Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraudes (CODAF), a gendarmerie nationale, la ville de Tsingoni.

Plusieurs services de l’Etat sollicités par le préfet Thierry Suquet, autour d’une des deux motopompes interceptées

« Ce contrôle était orienté vers la protection de la ressource en eau : les atteintes aux cours d’eau, la pollution des aires de captage d’eau potable, l’emploi de pesticides en bordure de milieux aquatiques… Mais d’autres infractions aux Codes de l’environnement et forestier ont été relevées », indique la préfecture.

Les agents étaient placés sous la protection de gendarmes mobiles et deux Officiers de Police Judiciaire (OPJ) avaient été mis à disposition pour constater les infractions au Code pénal ou, le cas échéant, placer en garde à vue les auteurs d’infractions les plus graves.

Le contrôle a permis la constatation en flagrance de 6 infractions au Code de l’environnement et 1 au titre du Code forestier.

Deux personnes ont été mises en cause et se verront proposer une transaction pénale, une
alternative aux poursuites permettant de s’acquitter d’une amende sans être jugé au tribunal. Deux motopompes et un pulvérisateur ont été saisis : le matériel sera restitué après le paiement d’une amende et la régularisation de son utilisation ou détruit si le propriétaire refuse de se mettre en conformité.

Sur place, des produits nocifs pour les cultures et la ressource en eau

L’opération a également porté sur une espèce très consommée à Mayotte, le tangue, une sorte de hérisson. Vingt-six hérissons braconnés ont également été saisis, leur capture est autorisée en mars et en avril.  Ce contrôle a reçu le soutien logistique du Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA) de Combani.

L’Etat a donc montré ses muscles, mais assure que ces contrôles seront effectués régulièrement, « sur d’autres thématiques et sur l’ensemble du territoire de l’île ».

A.P-L.

 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Précisions de l’ARS au sujet du choléra

0
Dans un communiqué envoyé ce mardi 21 décembre, l'Agence Régionale de Santé livre des précisions supplémentaires par rapport à son "Plan de riposte au risque de l'introduction du choléra à Mayotte". Nous apprenons ainsi que...

Santé – Le choléra n’a qu’à bien se tenir !

0
Au vu des cas de choléra détectés dernièrement sur Grande-Comore, cela fait un moment que l’ARS et la préfecture se préparent en cas de propagation de l’épidémie à Mayotte. Si pour le moment, aucun cas n’a encore été détecté sur l’île, les deux instances ont toutefois présenté à la presse leur « plan de riposte » ce mardi 20 février « au cas où ».
CHM, choléra, Mayotte, ARS, SpF

Mayotte fourbit ses armes face à la menace du choléra

0
Jeudi 1er février, les Comores ont officiellement déclaré la présence de cas de choléra dans leur pays. Depuis, deux personnes sont décédées et quatorze personnes contaminées ont été déclarées guéries. A Mayotte, l’opinion publique a véhiculé de nombreux messages sur les réseaux sociaux et par l’intermédiaire de certains médias, en faisant part de sa grande inquiétude sur l’arrivée éventuelle de cas de choléra à Mayotte, en pleine crise sociale

Paludisme ou choléra, mieux vaut prévenir que guérir

0
La semaine dernière, deux actualités sanitaires ont été marquantes, au sujet de cas importés de paludisme à Mayotte et d’une suspicion éventuelle de choléra aux Comores. Les dernières actualités sont rassurantes. Notre rédaction a fait le point sur ces informations, grâce aux données transmises par Santé publique France-Mayotte et des communications de l’ARS Mayotte
CRSE, eau, tours d'eau, crise, eau, préfecture, SMAE, ressources

Les tours d’eau vont bientôt s’alléger !

0
Lundi matin, alors que toute l’île retenait son souffle au rythme du climat sécuritaire extrêmement instable, le Comité de suivi de la Ressource en eau (CSRE) s’est réuni au Rectorat, porteur de bonnes nouvelles.

Recent Comments