27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilEconomieDébut des travaux du ponton et de la halle à marée à...

Début des travaux du ponton et de la halle à marée à Koungou

Prévus de longue date, les points de débarquement et halles à marée pensés pour structurer la filière pêche voient enfin le jour. Une infrastructure est achevée, à Kani Keli, nous avait expliqué le conseil départemental, deux autres sont en cours en Petite Terre et Nyambadao, et donc désormais, à Majikavo Koropa, commune de Koungou

L’objectif est triple : offrir aux pêcheurs des conditions décentes de travail, sécuriser la qualité de stockage des produits de la mer pour les consommateurs, et permettre de collecter des données sur le volume de la ressource prélevée pour rassurer la Commission européenne qui doit délivrer les autorisations de renouvellement de la flotte dans le cadre de notre statut de RUP (Région de l’Europe ultrapériphérique). La flotte de barque Yamaha est en effet à la fois vieillissante, et à la fois hors normes nationales et européennes.

Or, les halles à marée et les points de débarquement sont des prérequis de base pour peser et enregistrer les produits issus de la pêche. Deux projets que la commune de Koungou est sur le point de concrétiser.

Premiers coups de pelle pour la halle à marée à Majikavo

Il en aura fallu du temps et de l’énergie, d’abord du bouclage de la part des Affaires maritimes, puis du conseil départemental, financeur, qui se faisait tirer l’oreille sur de multiples projets sur Koungou.

Le ponton et la halle ne seront pas construits sur le même site à Majicavo-Koropa mais espacés de quelques mètres comme l’illustre la vue aérienne.

Les travaux de la halle à marée ont commencé et devraient durer 8 mois. Un investissement de 964.000 euros. « La halle à marée permettra de compter, peser et conserver les produits de la pêche dans le respect des réglementations en vigueur, notamment sur la gestion de la ressource halieutique, les critères de fraîcheur et de traçabilité. Elle consistera donc à mettre en application les normes d’hygiène et de sécurité en améliorant la prise en charge des produits, leur enregistrement et leur stockage », rapporte la mairie de Koungou.

Projection de ce que sera la halle à marée

Le bâtiment surplombera la RN1 et sera recouvert de bardage en bois notamment pour diminuer les besoins en climatisation.

Ponton et rampe de mise à l’eau adaptés aux marées

En ce qui concerne le ponton et la rampe de mise à l’eau, il a été décidé de construire une partie sur pieu, et de prolonger avec du flottant brise-lame pour prendre en compte les marées.

Une rampe de mise à l’eau existait mais un enrochement était nécessaire ainsi que la reprise de la surface afin de créer un revêtement anti-dérapant à stries. L’aménagement comprendra la réalisation d’un terre-plein gagné sur la mer afin de permettre le chargement et déchargement des véhicules des professionnels et de rattraper le dénivelé entre la voie communale et l’estacade.

Halle à marée, ponton, RUP, Mayotte
Plan du ponton et de la rampe

L’investissement est de 111.500 euros pour la rampe et de 1,4 million d’euros pour le ponton.

Etant donné que trois autres collectivités souhaitent construire également un ponton, Mtsamboro, Chiconi et Petite-Terre, la ville de Koungou s’est jointe à elles pour lancer un appel d’offre en commun. « Une démarche qui illustre une volonté générale de travailler sur l’attractivité du secteur de la pêche en améliorant les conditions de travail, de sécurité et de débouchés », conclut la mairie.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments