24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 30 septembre 2022
AccueilEconomieComores : CMA GCM poursuit l’approvisionnement en poulets et en viande

Comores : CMA GCM poursuit l’approvisionnement en poulets et en viande

Les problèmes à l’origine de la soi-disant suspension provisoire du booking* ont été presque résolus. Le nombre de prise de courant pour les conteneurs frigorifiques au port de Moroni est passé de 32 à 52. L’objectif est de se doter de 92 prises, selon un agent portuaire. L’embarquement des conteneurs dans les bateaux de CMA CGM pourrait commencer dès cette semaine. De gros travaux d’élargissement du quai du port de Moroni sont prévus.

L’armateur français CMA CGM n’interrompra pas l’approvisionnement des poulets et de viande dans l’archipel, a-t-on appris “de sources fiables” confirmées auprès de nombreux acteurs de la plateforme portuaire à Moroni. CMA CGM n’avait pas arrêté sa desserte aux Comores mais l’acheminement des conteneurs frigorifiques posait problème.

Une plainte à l’origine de la décision de CMA CGM

À l’origine de cette soi-disant suspension des bookings : le nombre insuffisant de prises de conteneurs frigorifiques au port de Moroni. L’institut national de recherche en Agriculture, Pêche et Environnement (INRAPE) avait porté plainte contre Moroni Terminal qui se trouvait dans une situation délicate l’obligeant à débrancher certains conteneurs frigorifiques pour en alimenter d’autres faute de prises suffisantes.

L’INRAPE, en charge du contrôle phytosanitaire, a assigné Moroni Terminal en justice, estimant que les débranchements entrainaient une rupture de la chaîne de froid avec les conséquences sur la santé des consommateurs. “Il y avait un risque d’inonder de poulets ou de viandes pourris dans le marché comorien. On ne pourrait pas accepter cela car ce sont de produits impropres à la consommation”, avait justifié Hamza Abdou Azali, le directeur général de l’INRAPE.

Moroni Terminal a fait savoir, à plusieurs reprises, que le port n’est pas un dépotoir de conteneurs frigorifiques et que les propriétaires devraient les récupérer dans les cinq ou 10 jours après leur débarquement. Sauf que les importateurs n’ont pas les capacités logistiques suffisantes pour maintenir la chaîne de froid nécessaire au sein de leurs sièges. Le concessionnaire se trouve souvent débordé par des dizaines de conteneurs sans possibilité de tous les brancher en même temps ensemble.

La solution préconisée est donc de multiplier le nombre de prises pour permettre à CMA CGM de pouvoir acheminer autant que besoin les conteneurs frigorifiques au Port de Moroni. Les autorités comoriennes avaient réuni la semaine dernière tous les acteurs impliqués y compris les importateurs. Le ministre des Finances Mze Abdou Mohamed Chafioun et son collègue des Transports Bianrifi Tarmidhi avaient demandé un inventaire des besoins urgents. Le gouvernement avait annoncé un fonds de 200 millions de francs comoriens (500.000 euros) pour améliorer l’infrastructure. L’une de solutions immédiates est l’achat d’un groupe électrogène de 750 KVA.

Les conteneurs reefers au centre des attentions

Pas de risque de pénurie de poulets et de viandes

Le nombre de prise de conteneurs frigorifiques au port de Moroni est passé une semaine après, de 32 à 52 au 20 septembre conformément à l’engagement pris par Moroni Terminal à la suite de cette réunion élargie. Les sociétés de représentation des importateurs comoriens à l’international pourraient donc démarrer sans crainte désormais l’embarquement des conteneurs dans les bateaux de CMA CGM à partir de cette semaine.

Ce retard de booking se traduira-t-il par une pénurie dans les prochains mois, les importateurs n’ayant pu embarquer leurs conteneurs ces dernières semaines ? « Non rassure un responsable, 56 reefers** seront chargés le 24 septembre ».

“Moi, j’avais 22 conteneurs au Port de Moroni. Je les ai récupérés aujourd’hui. Je vais vendre les produits. Mais tout sera consommé d’ici mi-octobre. Et c’est maintenant que moi et bien d’autres importateurs devons engager les démarches avec nos partenaires pour le booking. Il faut deux mois pour qu’ils soient ici”, a expliqué Farid Tainamoro, l’un des gros importateurs de poulet à Moroni. Un chargement devrait donc prendre le relais.

À l’agence de représentation de la compagnie française à Moroni, rien ne semble indiquer une suspension du booking. Les mouvements des va-et-vient des importateurs se multiplient. Des opérateurs économiques comoriens plaident pour une rencontre entre les autorités comoriennes et la direction de CMA CGM à Paris pour voir comment augmenter le nombre de touchers des bateaux. Car de nombreux conteneurs sont souvent bloqués au port de Longoni à Mayotte ou à Dar Es Salam en attendant qu’une prise se libère à Moroni. Les compagnies maritimes font face à des difficultés ici.

Le port de Moroni ne répond pas aux standards internationaux. Une mission d’inspection de l’Organisation maritime internationale (OMI) a séjourné, à plusieurs reprises au port pour accompagner le pays à accélérer ses travaux de mise aux normes. Les Comores font partie de la liste des pays de la région Océan indien qui devraient bénéficier d’un projet de modernisation des ports financés par l’Union européenne. Moroni Terminal, la filiale du Groupe Bolloré Africa Logistics, a annoncé, ce mardi 20 septembre, de gros travaux d’élargissement du quai du port de Moroni. Le montant des fonds et le calendrier d’exécution n’ont pas été communiqués.

A.S.Kemba, Moroni

* Réservation

** Conteneur frigorifique

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Aide à la pierre, Mayotte

Une quarantaine de nouveaux propriétaires grâce à l’aide à la pierre...

139533
C'est l'issue positive d'un partenariat noué entre la Société Immobilière de Mayotte (SIM), la DEAL et le conseil départemental qui bénéficiait ce jeudi à...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139533
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139533
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com