30.8 C
Mamoudzou
dimanche 21 avril 2024
AccueilEnvironnementLa visite ministérielle répondra-t-elle aux nombreux enjeux environnementaux ?

La visite ministérielle répondra-t-elle aux nombreux enjeux environnementaux ?

Ce dimanche en fin de journée, Jean-François Carenco, ministre délégué aux Outre-Mer est venu à la rencontre des associations Oulanga Na Nyamba et Les Naturalistes. Sur la plage de Moya, le représentant du gouvernement a tenu un dialogue de politesse. Une première à Mayotte, mais sans grand bouleversement.

Il est 17h pile lorsqu’une délégation ministérielle plutôt discrète arrive par le beau baobab pour passer le pas sur la plage de Moya. Jean-François Carenco, pour la première fois à Mayotte en sa qualité de Ministre délégué aux Outre-Mer, écoute ses interlocuteurs de l’OFB (Office Français de la Biodiversité) et de la DEAL (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

Arrivée sur la plage de Jean François Carenco, au côté de Nicolas Royer de L’OFB et Olivier Kremer de la DEAL
© Germain Le Carpentier

Et ce avant de venir à la rencontre des deux associations environnementales les plus importantes en ce qui concerne la préservation des tortues marines ; une partie des enjeux environnementaux de l’île.

La visite de courtoisie

Très décontracté, le ministre vient saluer promptement un à un les représentants des associations. Le dialogue s’ouvre sur une présentation du futur centre de soins de protection de l’une des espèces les plus protégées au monde, que découvrait le ministre. Ali Mounir et Orane Bouchet de Oulanga Na Nyamba ont pu détailler en termes concrets la place de la tortue dans l’environnement de Mayotte, le travail de surveillance nocturne contre le braconnage, et donc le projet du centre de soins, qui permettra d’améliorer la protection du reptile marin dans le département.

De leur côté, les associations semblent frustrées et surtout inquiètes de l’impact que pourrait avoir l’alerte envoyée au ministre. Michel Charpentier, président historique des Naturalistes, tentait alors de fait part à son tour de la place des tortues dans notre environnement maritime de Mayotte.

Le Ministre des Outre-Mer à la rencontre des agents de l’environnement, dont Michel Charpentier, président des Naturalistes © Germain Le Carpentier

Le ministre synthétisait en fonction des investissements réalisés : « Ils ont des moyens. Donc il faut préserver ça avec des moyens de surveillances. Et puis à côté, des moyens d’éducation. » En rajoutant : « Il faut que tous les habitants soient tellement fiers, pour que ça soit eux qui défendent. Il ne devrait plus y avoir un policier, plus un seul agent de service, que la population qui défende. » Il va donc falloir encore beaucoup travailler sur la compréhension du fléau qu’est, entre autres, le braconnage à Mayotte.

La Rédaction

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

L’agenda loisirs du week-end : Un casting de Miss Mayotte, de la lecture pour...

0
Au programme de ce week-end : Casting Miss Mayotte 2024 à la MJC de Mangajou ; Animation « Bébé lecteur » à la médiathèque municipale à Chirongui ; un carnaval à Labattoir avec défilé et diverses animations, de la rando avec les Naturalistes et les sorties tranquilles, une soirée au Zen Eat ; les finales de la Supercoupe communale sport ramadan Football ; sans oublier les séances de cinéma.

Recyclage plastique : L’opération « Hifdahuichisiwa » a connu un large succès

0
Du 18 mars au 13 avril, Citeo a lancé une vaste opération de collecte des bouteilles en plastique en partenariat avec l’association Nayma, appelée « Hifdahuichisiwa ». Un dispositif ludique sous forme de jeu-concours a été mis en place afin d’inviter les Mahorais à ramener leurs bouteilles d’eau en plastique. Ce Jeudi, à La Croisette à Mamoudzou, les 25 gagnants du concours se sont vus remettre un bon d’achat de 150 euros.

L’EPFAM et Art Terre Mayotte unissent leurs compétences pour développer la filière BTC

0
L’Etablissement public foncier et d'aménagement de Mayotte et l’association Art Terre Mayotte ont signé deux conventions partenariales pour faire la promotion de la brique de terre comprimée. Avec comme objectif le soutien de la filière notamment par la création d'un Atelier Mahorais de Terres à Construire
Agroforesterie,Eramus +, Mayotte

Agroforesterie : Le lycée agricole de Coconi présente son savoir-faire

0
Durant cette semaine le lycée de Coconi a accueilli une délégation composée d’enseignants, de techniciens, de formateurs, de dirigeants et de chargés de mission de différentes nationalités, tous spécialisés dans le domaine agricole. L’objectif est d’écrire un référentiel de formation en agroforesterie qui pourrait donner lieu à un diplôme de niveau CAP reconnu à travers toutes les frontières européennes.

Madagascar : le bilan du cyclone Gamane se monte à 11 morts à Vohémar

0
Les autorités malgaches pressent les services de l’Etat d’acheminer l’aide d’urgence dans cette ville et à rétablir les voies de transport et de communication. On compte environ 7.500 personnes sinistrées et des dégâts matériels importants. La Grande Ile est régulièrement frappée par des cyclones à cette période de l’année. Madagascar connaitraaussi une multiplication de tempêtes pendant la saison cyclonique

Recent Comments