24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 30 septembre 2022
AccueilorangeVidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en...

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le réel

L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Pamandzi, rue de la plage, depuis le muret qui borde la route, l’extrémité Nord de la piste longue s’offre toute entière au champ de vision des quidams venus assister au décollage d’un avion aux couleurs d’une toute nouvelle compagnie aérienne. La concurrence ayant joué son rôle, les prix des billets sont désormais plus aisément à portée de main. Le ciel est dégagé, la visibilité excellente. Bientôt, le puissant vrombissement des moteurs se fait entendre, de plus en plus intensément. Alors, l’oiseau d’acier, pleins gaz, s’arrache du sol pour rejoindre, qui sait, la métropole désormais à 9 heures de vol depuis l’île au lagon… Pour l’heure, seuls les récits aux accents de science-fiction permettent de rendre plus supportable la patience nécessaire à l’aboutissement de ce projet.

Vue de la piste longue depuis l’îlot de Foungoujou, capture d’écran

Une temporalité normale au regard de l’envergure de l’infrastructure

« Sur un dossier comme celui-là, il y a des travaux préparatoires à mener qui permettent de le sécuriser techniquement et juridiquement». Joint par téléphone, Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, entend replacer la temporalité nécessaire au regard des exigences qu’impliquent la construction d’une telle infrastructure. « Si les délais paraissent longs pour certains, les études et les travaux préparatoires ont été réalisés dans des délais extrêmement courts », fait-il remarquer. Donc rien d’anormal.

Sachant que la question de la sécurisation technique « porte sur tous les éléments spécifiques à ce projet », la question des risques naturels avec « le nouveau volcan » a immanquablement changé la donne. « On a travaillé sur les risques naturels, avec un fait nouveau qui est le volcan avec des conséquences essentielles sur le projet en termes de dimensionnement ».

Un changement de paradigme depuis la naissance du volcan

Pour se rendre compte du changement de paradigme qu’implique la prise en considération du facteur volcan, Christophe Masson entend illustrer ses propos : « pour donner un ordre de grandeur les constructions qui étaient nécessaires jusqu’à maintenant pour faire face aux risques cycloniques sont des

Intégration de la piste longue dans le paysage, un avant et un après, capture d’écran

ouvrages en béton qui pèsent environ 5 tonnes. Avec le nouveau volcan et pour pouvoir résister aux risques de tsunami, ces 5 tonnes passent à 40 tonnes. On n’est plus dans les mêmes dispositions techniques ». Une modification d’envergure qui en implique une autre, la sécurisation de l’approvisionnement en matériaux afin d’avoir, effectivement « recours à certains matériaux de bonnes qualités ».

« C’est nécessaire de regarder cela de près, il ne s’agit pas de construire une piste qui ne tiendrait pas face aux différents risques identifiés », remarque-t-il. Alors que le président du Conseil départemental s’est entretenu récemment avec le ministre délégué aux Outre-mer, le sujet de la piste longue a, sans surprise, été l’objet d’une attention toute particulière. Un sujet également abordé entre la députée Estelle Youssouffa et le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin.

La piste de l’aéroport de Petite-Terre

La patience encore de mise

A l’approche des visites ministérielles, quels sont les propos à attendre de la part des officiels ? « Je laisserai naturellement les ministres faire des annonces et parler, je suppose en tout cas, de la suite de ce projet », expose Christophe Masson.

En attendant d’avoir une visibilité sur ce projet aussi dégagée, en cette saison sèche, que l’horizon du lagon, certains écrits méritent d’être médités. Pas de piste longue pour l’heure, bien que l’on aime à se l’imaginer dans des récits. « Pourquoi racontons-nous des histoires, s’interrogeait Colum McCann ? Nous le faisons, car, assommés par la réalité, nous sommes dans la nécessité de créer ce qui lui manque ».

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Aide à la pierre, Mayotte

Une quarantaine de nouveaux propriétaires grâce à l’aide à la pierre...

139533
C'est l'issue positive d'un partenariat noué entre la Société Immobilière de Mayotte (SIM), la DEAL et le conseil départemental qui bénéficiait ce jeudi à...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139533
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139533
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com