21.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 août 2022
AccueilorangeSéminaire des élus : « On se bat ensemble, il y a...

Séminaire des élus : « On se bat ensemble, il y a une véritable prise de conscience générale »

Un séminaire des élus a été organisé samedi dernier à Kawéni afin de préparer une visioconférence avec la délégation outre-mer de l’Association des Maires de France qui se tiendra ce mardi. Maires, parlementaires, conseillers départementaux mais aussi directeurs généraux des services et directeurs financiers ont été conviés à cette séance de travail. L’objectif, faire entendre les intérêts de Mayotte.

« Une volonté commune de tous les élus locaux, maires, parlementaires de travailler ensemble pour le territoire. On se bat ensemble, il y a une véritable prise de conscience générale ». Les propos de Mohamed Moindjie, directeur de l’Association des Maires (AMF) de Mayotte, sont révélateurs de l’ambiance de travail au cours du séminaire de ce samedi. Dans la perspective de la visioconférence prévue aujourd’hui à 15 h, heure de Mayotte, avec la délégation outre-mer de l’AMF, le président de l’AMF du 101e département, à son initiative, a réuni les élus dans l’urgence pour préparer au mieux cette rencontre.

Un travail pour préparer la rencontre du mardi 19 juillet

Anticiper sur le contenu du projet de loi de finances 2023

« L’AMF nous a demandé de réagir vite dans le cadre du projet de loi de finances 2023 qui va arriver en septembre », explique Mohamed Moindjie. Si pour l’heure, le contenu de cette loi n’est pas connu, les élus ont préféré anticiper, en se basant sur celui de 2022, afin de rédiger une dizaine d’amendements, pour la plupart dans leur entièreté. Ainsi, la présence du sénateur Thani, du député Mansour Kamardin ou encore la collaboratrice de Estelle Youssouffa a été appréciée dans la mesure où ce sont les parlementaires qui sont en mesure de porter ces amendements.

Afin de défendre les intérêts de Mayotte, la stratégie d’ensemble du projet de loi finances 2023 repose sur 3 axes : accroitre les ressources financières des collectivités mahoraises, rechercher une cohérence avec des demandes prioritaires de l’Association des Maires de Mayotte sur les thématiques de vulnérabilité du territoire, développement économique, pouvoir d’achat et égalité sociale, ainsi que mobiliser les instances et les acteurs de façon coordonnée, efficace et unitaire.

« Nous allons travailler avec la commission des finances de l’AMF dans le cadre de la délégation outre-mer. Soit les amendements seront portés par les parlementaires soit à travers le réseau de l’AMF. On va faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire valoir les intérêts de Mayotte et des outre-mer », précise Mohamed Moindjie. Qu’il s’agisse du relais parlementaire ou du réseau de l’AMF, tout sera mis en œuvre

Les prises de paroles n’ont pas manqué de nourrir la réflexion

pour faire prendre conscience au cabinet des ministères que les problématiques des outre-mer sont spécifiques vis-à-vis de la métropole mais aussi entre les départements eux-mêmes.

Projet de loi pouvoir d’achat et IRCANTEC

Le séminaire a également abordé le projet de loi Pouvoir d’achat sur lequel les débats ont déjà débuté à l’Assemblée nationale. Les élus se sont mis d’accord, au regard du compte rendu, du « dépôt d’amendements concernant l’alignement à Mayotte des prestations sociales non contributives (APL, RSA, minimum vieillesse) ». En outre, « il est souhaité que la liste du bouclier qualité prix soit révisé et que le contrôle des prix soit mieux assuré par un observatoire des marges et des revenus à rendre plus actif à Mayotte ». Les discussions se sont achevées avec l’absence de retraite complémentaire pour les contractuels de la fonction publique (IRCANTEC). Les élus ont pointé que « cette situation pénalise les contractuels et rend les collectivités locales moins attractives pour ces profils ».

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Impunité chez les délinquants ? Un mercredi de violences à Kaweni

139533
A quelques jours de la rentrée scolaire et de la visite prochaine du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer ainsi que du ministre délégué aux Outre-mer, la tension est montée d’un cran ce mercredi à Kaweni. Des violences ont éclaté à la suite de contrôles de la Police aux Frontières obligeant les riverains à se calfeutrer chez eux et la circulation à s’arrêter.
Législatives, Mayotte

Accorder le droit de vote aux étrangers, un sujet politique récurrent toujours aussi épineux

139533
Début août, « à titre personnel », le député Renaissance (ex-LREM) Sacha Houlié a déposé une proposition de loi afin « d'accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales » à tous les étrangers. Un sujet difficilement éludable pour le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin à quelques jours de sa venue à Mayotte.

Commission permanente du CD : l’ensemble des rapports étudiés adoptés

139533
Vendredi dernier, la salle de cinéma Alpa-Joe a accueilli la Commission permanente du Conseil départemental. Pas moins de 36 rapports ordinaires et 13 rapports complémentaires étaient à l’ordre du jour. Tous ont été adoptés qu’il s’agisse de la réduction du taux de taxation sur les produits pétroliers ou encore le maintien du dispositif temporaire d’emplois exceptionnels pour l’accompagnement des transports scolaires.

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com