26.9 C
Dzaoudzi
vendredi 19 août 2022
AccueilorangeL’attractivité des professionnels de santé de Mayotte au cœur des enjeux sanitaires

L’attractivité des professionnels de santé de Mayotte au cœur des enjeux sanitaires

Le Comité Intersectoriel Mahorais pour l’Attractivité, l'Installation et la Pérennisation des Professionnels de Santé (CIMAIPPS) s’est réuni pour la première fois ce mardi à la Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte. Il entend définir et mettre en œuvre les stratégies idoines afin d’améliorer l’attractivité des professionnels de santé sur l’île. Une gageure.

« C’est un comité qui je pense est inédit en France, de mettre autant d’acteurs du territoire autour de la table pour réfléchir aux conditions d’attractivité du personnel soignant ». Les propos introductifs du directeur général de l’ARS de Mayotte, Olivier Brahic, mettent en exergue l’aspect capital de cette rencontre intersectorielle, la première de ce genre dans le département.

Détecter les leviers d’attractivité avec les partenaires institutionnels

L’attractivité du personnel soignant, un enjeu capital au regard de la présente situation

« L’objectif de cette rencontre est de trouver collégialement les leviers nécessaires pour améliorer l’attractivité du territoire auprès du personnel soignant en unissant nos efforts et en définissant une politique proactive », a expliqué Olivier Brahic, avant de concéder que « tous les leviers pour rendre Mayotte attractive ne sont pas forcément du ressort de l’Agence régionale de santé ».

Pour tenter de réfléchir à des mesures concrètes pour y parvenir, les partenaires institutionnels ont fait le déplacement en nombre qu’il s’agisse, entre autres, du Mouvement des entreprises de France, du Conseil économique, social et environnemental de Mayotte, du Conseil départemental, le Centre universitaire de formation et de recherche ou encore la Caisse de Sécurité Sociale et le rectorat. Si la France est touchée au niveau national par une crise de manque d’effectifs du personnel soignant, à Mayotte, la situation est de loin la plus préoccupante.

Mayotte, un désert médical à part entière

Selon le rapport d’information du Sénat de mars dernier intitulé « Rétablir l’équité territoriale en matière d’accès aux soins : agir avant qu’il ne soit trop tard », Mayotte fait partie des 10 départements les moins bien dotés en médecins généralistes et spécialistes. Lors de la matinée, il a été précisé que la densité de professionnels de santé, hospitaliers et libéraux, est dans certains cas 3 à 10 fois inférieure aux densités métropolitaines, alors même que la population du 101e département est davantage sujette à des maladies chroniques telles que le diabète ou l’hypertension. A titre de comparaison, la métropole dispose en moyenne de 132 médecins généralistes pour 100 000 habitants, contre 121 pour la Guyane et 43 pour Mayotte.

Dans un entretien accordé en mai dernier, Patrick Boutié, directeur par intérim de l’offre de soins et de l’autonomie à l’ARS, avait longuement souligné que la crise que traverse le service psychiatrie résulte avant tout d’un « problème de recrutement, on n’arrive pas à recruter », à tel point qu’au moment de la pandémie, il est arrivé que la « psychiatrie ne tournait qu’avec des intérimaires et des renforts de Santé publique France ».

Attirer du personnel soignant pour assurer le bon fonctionnement des futurs projets médicaux

Engager une ascension du nombre de professionnels de santé de l’île s’explique aussi par

Les nouveaux établissements médicaux nécessiteront un besoin de personnels soignants

un contexte de montée en puissance de l’offre de soins sur l’île. Les futurs projets structurants de Mayotte, à l’instar du second site hospitalier prévu à Combani ou encore l’installation de cliniques privées, nécessiteront l’arrivée d’un nombre conséquent de personnels soignants pour assurer leur fonctionnement. En outre, le Projet régional de santé en cours d’élaboration définit aussi de nouvelles filières à développer à Mayotte, telles que la cardiologie, ce qui va nécessiter la venue de spécialistes.

Selon l’une de nos sources présentes à la réunion, le ressenti vis-à-vis du travail mené est prometteur, « c’est du positif à tous les niveaux, des échanges constructifs». Ce premier comité donnera lieu « bien évidemment à d’autres rencontres », abonde notre interlocuteur. Un passage aux actes grandement attendu au regard de la présente situation.

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Circulation perturbée sur le pont de Dzoumogné au cours des nuits...

139533
La préfecture de Mayotte informe les usagers de la route qu’afin de finaliser le dimensionnement de l’ouvrage de substitution du pont Bailey de Dzoumogné,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Impunité chez les délinquants ? Un mercredi de violences à Kaweni

139533
A quelques jours de la rentrée scolaire et de la visite prochaine du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer ainsi que du ministre délégué aux Outre-mer, la tension est montée d’un cran ce mercredi à Kaweni. Des violences ont éclaté à la suite de contrôles de la Police aux Frontières obligeant les riverains à se calfeutrer chez eux et la circulation à s’arrêter.
Législatives, Mayotte

Accorder le droit de vote aux étrangers, un sujet politique récurrent toujours aussi épineux

139533
Début août, « à titre personnel », le député Renaissance (ex-LREM) Sacha Houlié a déposé une proposition de loi afin « d'accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales » à tous les étrangers. Un sujet difficilement éludable pour le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin à quelques jours de sa venue à Mayotte.

Commission permanente du CD : l’ensemble des rapports étudiés adoptés

139533
Vendredi dernier, la salle de cinéma Alpa-Joe a accueilli la Commission permanente du Conseil départemental. Pas moins de 36 rapports ordinaires et 13 rapports complémentaires étaient à l’ordre du jour. Tous ont été adoptés qu’il s’agisse de la réduction du taux de taxation sur les produits pétroliers ou encore le maintien du dispositif temporaire d’emplois exceptionnels pour l’accompagnement des transports scolaires.

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139533
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com