28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 18 mai 2022
AccueilEnvironnementProduire de la connaissance pour agir, l’enjeu de l’atlas de la biodiversité

Produire de la connaissance pour agir, l’enjeu de l’atlas de la biodiversité

La Communauté de communes du Sud se lance dans la réalisation d'un "atlas intercommunal de la biodiversité ». Un outil qui selon le directeur de l’Environnement de l’intercommunalité aura vocation à « acquérir de la connaissance, la partager et la diffuser à tous les acteurs du territoire pour mieux connaître ses richesses ».

« C’est un véritable plaisir pour nous de parler de cet atlas ». Les propos de Moustoipha Aboubacar, Directeur de l’Environnement, de la Transition Écologique et de la Mobilité Durable à la Communauté de communes du Sud, sont des plus sincères et traduisent un véritable attachement à la mise en valeur des richesses de la biodiversité du territoire.

Le directeur tient à expliciter au mieux le rôle de cet atlas, « ce sera un outil d’aide à la décision permettant d’acquérir de la connaissance sur la biodiversité exceptionnelle du territoire de la Communauté de communes du Sud et en même temps pouvoir la partager et la communiquer à l’ensemble des acteurs ». Ces acteurs sont d’autant plus protéiformes que chacun à un impact particulier sur le territoire, « il y a la population mais également les institutions, les entreprises, notamment les personnes qui interviennent dans les actes de constructions et d’aménagement ».

L’atlas, un outil au service de la préservation de l’environnement

Connaître son environnement est un gage de sa préservation

« Grâce à la réalisation de la cartographie du territoire, indique M. Aboubacar, les policiers pourront mieux réprimer les atteintes à la biodiversité. Pour les services chargés de l’urbanisme, l’enjeu sera de pouvoir mieux instruire les permis d’aménager. Cela permettra aussi aux agriculteurs de s’orienter vers plusieurs essences emblématiques du territoire au lieu de cultiver des espèces envahissantes ».

Autant d’actions qui sont loin d’être négligeables dans la mesure où « la culture sur brûlis occasionne beaucoup de dégâts dans les forêts de l’intercommunalité. Puis, on a des déversements de dépôts sauvages, des abattages d’arbres protégés, l’extension urbaine non maîtrisée. On voit vraiment les conséquences de ces phénomènes ».

En outre, cet atlas ne se résume pas seulement à une encyclopédie de savoir sur la richesse de la biodiversité. Certes, il y a indéniablement une dimension de recueil d’information. Mais derrière cet outil de recensement, l’objectif est de sensibiliser la population et les acteurs du territoire. Ainsi, « il y aura des jeux pour sensibiliser les jeunes et les adultes, des plaquettes d’information seront mises à disposition, des cycles de conférences et des rencontres seront organisées sur le territoire », précise le directeur.

Participer au développement touristique

Ces actions s’inscrivent dans la continuité puisque l’année dernière une dizaine de sorties

Les déchets dans l’environnement nuisent au potentiel touristique de l’île

sur le terrain ont été réalisées, notamment dans les mangroves de Chirongui et de Bandrélé afin de recenser les oiseaux ainsi que les plantes médicinales. D’ailleurs l’atlas permettra de recenser « les savoir-faire ancestraux qui ne sont pas forcément transmis de génération en génération. Nous allons pour ce faire mobiliser les fundis ».

En résumé, le but de cet atlas de la biodiversité est on ne peut plus clair, « acquérir de la donnée, la partager et la diffuser à tous les acteurs du territoire pour vraiment connaître les richesses du territoire dans l’optique aussi de développer le tourisme en valorisant le patrimoine du sud de Mayotte », souligne M. Aboubacar avant de conclure, « le message que l’on veut lancer c’est que le sud est un territoire à vocation touristique qui abrite une biodiversité remarquable dans le canal du Mozambique ».

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Assises : Tyler Biasini condamné en appel à 6 années de...

139533
Alors que l’avocat général avait requis une peine d’emprisonnement de 10 ans, c’est à une heure avancée de la nuit que le tribunal judiciaire de Mamoudzou a condamné l'ex-président de Gueule d'amour, en seconde instance, à 6 années de prison pour des faits de viol. Il s’agit d’une année de moins par rapport à sa condamnation lors de son premier procès en juin dernier.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim

« Gi la wa Maore », lancement de la campagne pour les législatives chez...

139533
Les élections législatives se déroulant les 12 et 19 juin prochains, Les Républicains ont présenté leurs candidats, leurs suppléants dans les deux circonscriptions de l’île ainsi que le projet politique porté à l’échelle locale.  La conférence de presse s’est tenue ce jeudi au restaurant le 5/5.

304 millions d’euros pour “tout changer” dans l’interco du nord

139533
La Communauté d’Agglomération du Grand Nord de Mayotte a signé le plan de relance et de transition écologique, emboîtant le pas à celles de Petite Terre, du Centre et du Sud. Ce dispositif permet des investissements massifs avec en toile de fonds l'environnement et le développement durable. Avec plusieurs centaines de millions d'euros évoqués, " tout va changer" assure l'interco.
Togo, Mayotte

Mamoudzou jumelée avec deux villes du Togo

139533
Ambdilwahedou Soumaïla arpente la planète en glanant ça et là des méthodes de gestion pour sa commune. Assainissement, échanges scolaires: c'est avec Agoé-Nyeve 2 et Kloto 1, deux villes togolaises, qu'il a signé un...
Ensemble, LREM, Mayotte

Législatives : pour l’instant, seule Ramlati Ali investie par la majorité présidentielle à Mayotte

139533
Les élections législatives approchent à grand pas, c'est dans un mois que les électeurs devront choisir qui seront les 577 députés qui les représenteront à l'Assemblée nationale. Nous rapportons les investitures de chaque parti au...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com