25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 25 mai 2022
AccueilorangeAux urgences du CHM, des chiffres et des êtres

Aux urgences du CHM, des chiffres et des êtres

Certains agents du CHM cumulent des centaines d'heures supplémentaires depuis des années. La direction a décidé de payer ces heures, répondant à une demande ancienne. Mais certains agents, notamment aux urgences, préfèrent des repos, arguant que l'argent ne les aidera pas à mieux accueillir les patients. Au delà de la question financière, c'est donc une revendication surtout humaine qui était portée ce jeudi par les urgentistes.

Le mouvement de grève des urgentistes n’est pas passé inaperçu ce jeudi matin. A contre-courant des autres rassemblements du jour, qui concernaient plutôt les salaires dans la fonction publique, ces agents réclamaient, eux, plutôt du repos.

A l’origine de cette grève, l’accumulation sans fin de jours de récupérations pour les agents, soumis à de nombreuses heures supplémentaires en raison du turn-over important qui agite l’hôpital. Un cercle vicieux qui conduisait des agents à cumuler des jours de récupération pour remplacer leurs collègues eux-mêmes en récupération. Résultat, ces jours ne pouvaient plus être pris, et certains agents en ont capitalisé des centaines d’heures. Pour certains, jusqu’à 4 mois entiers d’heures supplémentaires se sont accumulés.

Benjamin Nogues voudrait être en forme pour bien recevoir les patients

“Je suis là depuis un an et demi, j’ai déjà 240 heures à récupérer”, indique Benjamin Nogues, infirmier aux Urgences du CHM. “Le problème c’est que c’est un cercle vicieux, on fait plus d’heures et on a des REC, et quand on les prend les collègues doivent nous remplacer. En fait notre effectif est rarement plein, on accumule des récupérations car des postes ne sont pas pourvus. Ce n’est pas pour blâmer la direction, ils essayent, mais il y a des infirmiers qui sont là pour 3 ou 6 mois, ça entraîne des effectifs plus petits” regrette l’infirmier.

Dans l’incapacité de permettre à tous les agents de partir aussi longtemps, “la solution c’était de les payer car des agents ont jusqu’à 4 mois d’heures supplémentaires, c’est beaucoup, il fallait remettre les compteurs à zéro” indique le CHM. “J’ai pris l’initiative d’annoncer aux agents que j’allais les payer car ça ne sert à rien de mettre du temps virtuel sur des compteurs” assure Christophe Blanchard, directeur par intérim du CHM.

“Fatigués, on a du mal à accueillir les gens comme il faut”

“Du repos pour les soignants”

Mais pour certains agents, cette solution pourrait pénaliser les patients. “Nous payer ces récupérations fait qu’on n’aura pas les jours de repos qu’on a demandé. Oui on va avoir un gros chèque mais ce n’est pas ce qu’on demande” rebondit Benjamin Nogues, “à Mayotte on est tous d’accord pour dire qu’on est suffisamment bien payés, on n’est pas là pour ça. Mais quand on est fatigués, on ne fait pas de la même manière notre métier et on a du mal à accueillir les gens comme il faut. On préfère être reposés que mieux payés.”

Pour Christophe Blanchard, qui a reçu les grévistes jeudi matin, la grève résulte surtout d’un “manque de communication”. Pour lui, les repos pourront être pris.

Atelier banderoles à l’entrée des Urgences

“Ce qu’on veut c’est solder ces heures, si quelqu’un a 3500€ d’heures sup’, libre à lui de faire un break de deux ou trois semaines. Certains veulent des congés et ils en ont besoin c’est une réalité. Ca sera possible pour eux de prendre des congés sans solde puisqu’ils auront eu l’argent.” Impossible en revanche de donner l’argent à certains, et des congés rémunérés aux autres. Vu la somme d’heures à solder, la charge de travail serait colossale pour les chefs de service. Une solution qui avait déjà été discutée en septembre, et qui sera de nouveau évoquée lors d’une réunion mardi prochain. Et si elle ne fait pas l’unanimité, la direction l’assure, le paiement des heures supplémentaires était une demande “de longue date” qui devrait satisfaire “la majorité”.

Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Baobab Festival, le retour en force des planches

139533
C’est un programme très riche que nous offre l’événement co-organisé par le rectorat de Mayotte et la direction des affaires culturelles de l’Etat. Après deux années de privation sous l’effet Covid, la scène du lycée des Lumières est de nouveau piétinée par des acteurs et actrices amateurs ou confirmés, plus nombreux qu’auparavant en raison de la séquence « Jeunes pousses ». Les classiques y sont remaniés au goût du jour
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com