UA-49455827-15
27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 23 janvier 2022
AccueilEconomieInauguration de la 2ème ligne Haute Tension : une autoroute électrique dessert...

Inauguration de la 2ème ligne Haute Tension : une autoroute électrique dessert Sada

Les échéances ont été tenues, se félicite le patron d’Electricité de Mayotte : l’approvisionnement électrique est désormais sécurisé à Sada qui a inauguré ce mardi son raccordement à la ligne 90.000 volts.

Les coupures électriques à répétition ne devraient plus être qu’un mauvais souvenir pour les Sadois. Une ligne haute tension 90.000V arrive tout droit de Longoni pour leur garantir un approvisionnement de qualité. « Il s’est passé 3 ans entre l’idée et sa réalisation », souligne Claude Hartmann, Directeur général d’EDM, pas mécontent que le projet soit bouclé « dans les temps », « nous avions annoncé novembre, on y est presque ». Suffisamment rare pour être souligné, et ce qui donne une idée du delta que prennent les entreprises en terme d’aléas à Mayotte. Car la crise Covid a bien sûr perturbé les approvisionnement, ainsi que le fonctionnement des entreprises du territoire, « environ 50% de la main d’œuvre est locale, comme le béton, la ferronnerie, les entreprises de reboisement, etc. »

Autant dire que sur les 30 millions d’euros d’investissement de l’ouvrage, une bonne partie est retombée en pluie fine sur le territoire, « environ la moitié », assure Claude Hartmann.

Seuls les matériaux pour les pylônes et les lignes ont été importés de différents pays européens. L’installation a une durée de vie technique estimée à 40 ans. La première ligne Haute Tension Kawéni-Longoni a été mise en service en 2014.

Ce mardi, la ligne était inaugurée, pour une amélioration considérable de la qualité de l’électricité fournie. Claude Hartmann reprend la comparaison de l’autoroute que symbolisent ces lignes aériennes HT, et des nationales voire départementales que sont les câbles qui desservent ensuite les villages : « Avant, les petites lignes qui s’apparentent à des routes départementales, faisaient plusieurs détours avant d’arriver à Sada où nous étions en bout de course, en dessous les 20.000 volts requis. Désormais, notre autoroute qui trace des lignes droites va délivrer une électricité de meilleure qualité et d’un meilleur voltage, comme si on était à côté de la centrale de Longoni. » Fini donc les délestages, « en dehors des coupures accidentelles par des engins de chantier du BTP ! »

Le poste source transformant les 90.000V en tension domestique (Photo EDM)

Haute tension en Petite Terre

A proximité de Tahiti plage, un poste source habillé d’une fresque ramène la tension de 90.000 aux 20.000 V qui vont être redistribués vers les habitations. « Nous en avons profité pour enfouir les lignes secondaires en souterrains ». Pour l’instant, seules Sada et Chirongui sont reprises sur le poste source, l’ensemble des raccordements va s’effectuer peu à peu.

Et EDM s’est projeté sur « d’éventuelles » installations conséquentes dans la zone, assez certaines même, « nous allons avoir 6 lignes secondaires pour relier l’Est et le Sud, mais il y a de la place pour douze, s’il s’avérait qu’on construise dans le secteur un nouvel hôpital, une usine de dessalement ou une centrale photovoltaïque… »

Un travail qui a été mené conjointement avec les collectivités, dont le conseil départemental, « et l’ensemble des pouvoirs publics ». A côté de ce poste source, une agence devrait ouvrir dans les années à venir, « une succursale technique de EDM, qui permettra aux techniciens d’avoir tout à proximité sans avoir à monter jusqu’à Kawéni ».

Et en matière de sécurisation de l’approvisionnement énergétique de l’île, EDM ne va pas en rester là, et le regard du directeur général se tourne maintenant vers Petite Terre, « nous avons le projet de relier ses habitants qui sont raccordés aux Badamiers, avec une ligne 90.000 volts depuis Longoni ». Un impératif selon lui, « la croissance électrique s’accroit de 3 à 4% par an, il faut anticiper ».

Anticiper… Un verbe qui ne demande qu’à se décliner en production d’eau et de routes.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

La chanteuse mahoraise Kueena remporte le concours de chant Nyora

139533
Diffusé à la télévision comorienne ainsi que sur les réseaux, le concours Nyora mettaient en concurrence de nombreux chanteurs de l’archipel des Comores. Et...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139533
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139533
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139533
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139533
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139533
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
UA-49455827-15